Code civil


Ci-dessous sont présentées les modifications introduites à la date donnée. L’ancien texte est en rouge, le texte introduit à cette date est en vert.

Version consolidée au 15 décembre 2011 (version 025c6f4)
La précédente version était la version consolidée au 1er septembre 2011.

995 995
##### Article 55
996 996

                                                                                    
997 997
Les déclarations de naissance sont faites dans les trois jours de l'accouchement, à l'officier de l'état civil du lieu.
998 998

                                                                                    
999 999
Lorsqu'une naissance n'a pas été déclarée dans le délai légal, l'officier de l'état civil ne peut la relater sur ses registres qu'en vertu d'un jugement rendu par le tribunal de l'arrondissement dans lequel est né l'enfant, et mention sommaire en est faite en marge à la date de la naissance. Si le lieu de la naissance est inconnu, le tribunal compétent est celui du domicile du requérant.
 Le nom de l'enfant est déterminé en application des règles énoncées aux articles 311-21 et 311-23.
1000 1000

                                                                                    
1001 1001
En pays étranger, les déclarations aux agents diplomatiques ou consulaires sont faites dans les quinze jours de l'accouchement. Toutefois, ce délai peut être prolongé par décret dans certaines circonscriptions consulaires.
   

                    
2873 2873
##### Article 317
2874 2874

                                                                                    
2875 2875
Chacun des parents ou l'enfant peut demander au juge
 du tribunal d'instance du lieu de naissance ou de leur domicile
 que lui soit délivré un acte de notoriété qui fera foi de la possession d'état jusqu'à preuve contraire.
2876 2876

                                                                                    
2877 2877
L'acte de notoriété est établi sur la foi des déclarations d'au moins trois témoins et, si le juge l'estime nécessaire, de tout autre document produit qui attestent une réunion suffisante de faits au sens de l'article 311-1.
2878 2878

                                                                                    
2879 2879
La délivrance de l'acte de notoriété ne peut être demandée que dans un délai de cinq ans à compter de la cessation de la possession d'état alléguée ou à compter du décès du parent prétendu, y compris lorsque celui-ci est décédé avant la déclaration de naissance.
2880 2880

                                                                                    
2881 2881
La filiation établie par la possession d'état constatée dans l'acte de notoriété est mentionnée en marge de l'acte de naissance de l'enfant.
2882 2882

                                                                                    
2883 2883
Ni l'acte de notoriété, ni le refus de le délivrer ne sont sujets à recours.
   

                    
3255 3255
##### Article 361
3256 3256

                                                                                    
3257 3257
Les dispositions des articles 343 à 344, du dernier alinéa de l'article 345, des articles 346 à 350,
 353, 
353,
353-1,
 
353-2,
 
355 et des 
deux
trois
 derniers alinéas de l'article 357 sont applicables à l'adoption simple.
   

                    
3289 3289
##### Article 365
3290 3290

                                                                                    
3291 3291
L'adoptant est seul investi à l'égard de l'adopté de tous les droits d'autorité parentale, inclus celui de consentir au mariage de l'adopté, à moins qu'il ne soit le conjoint du père ou de la mère de l'adopté ; dans ce cas, l'adoptant a l'autorité parentale concurremment avec son conjoint, lequel en conserve seul l'exercice, sous réserve d'une déclaration conjointe avec l'adoptant 
devant le
adressée au
 greffier en chef du tribunal de grande instance aux fins d'un exercice en commun de cette autorité.
3292 3292

                                                                                    
3293 3293
Les droits d'autorité parentale sont exercés par le ou les adoptants dans les conditions prévues par le chapitre Ier du titre IX du présent livre.
3294 3294

                                                                                    
3295 3295
Les règles de l'administration légale et de la tutelle des mineurs s'appliquent à l'adopté.
   

                    
3349 3349
##### Article 370-2
3350 3350

                                                                                    
3351 3351
La révocation fait cesser pour l'avenir tous les effets de l'adoption
, à l'exception de la modification des prénoms
.
   

                    
3411 3411
###### Article 372
3412 3412

                                                                                    
3413 3413
Les père et mère exercent en commun l'autorité parentale.
3414 3414

                                                                                    
3415 3415
Toutefois, lorsque la filiation est établie à l'égard de l'un d'entre eux plus d'un an après la naissance d'un enfant dont la filiation est déjà établie à l'égard de l'autre, celui-ci reste seul investi de l'exercice de l'autorité parentale. Il en est de même lorsque la filiation est judiciairement déclarée à l'égard du second parent de l'enfant.
3416 3416

                                                                                    
3417 3417
L'autorité parentale pourra néanmoins être exercée en commun en cas de déclaration conjointe des père et mère 
devant le
adressée au
 greffier en chef du tribunal de grande instance ou sur décision du juge aux affaires familiales.