Code du travail

Version consolidée au 16 février 2015 (version 9056e51)

> Partie législative

>> Chapitre préliminaire : Dialogue social.

>> Première partie : Les relations individuelles de travail

>>> Livre Ier : Dispositions préliminaires

>>>> Titre Ier : Champ d’application et calcul des seuils d’effectifs

>>>>> Chapitre unique.

>>>> Titre II : Droits et libertés dans l’entreprise

>>>>> Chapitre unique.

>>>> Titre III : Discriminations

>>>>> Chapitre Ier : Champ d’application.

>>>>> Chapitre II : Principe de non-discrimination.

>>>>> Chapitre III : Différences de traitement autorisées.

>>>>> Chapitre IV : Actions en justice.

>>>> Titre IV : Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes

>>>>> Chapitre Ier : Champ d’application.

>>>>> Chapitre II : Dispositions générales.

>>>>> Chapitre III : Plan et contrat pour l’égalité professionnelle

>>>>>> Section unique : Plan pour l’égalité professionnelle.

>>>>> Chapitre IV : Actions en justice.

>>>>> Chapitre V : Instances concourant à l’égalité professionnelle

>>>>> Chapitre VI : Dispositions pénales.

>>>> Titre V : Harcèlements

>>>>> Chapitre Ier : Champ d’application.

>>>>> Chapitre II : Harcèlement moral.

>>>>> Chapitre III : Harcèlement sexuel.

>>>>> Chapitre IV : Actions en justice.

>>>>> Chapitre V : Dispositions pénales.

>>>> Titre VI : Corruption

>>>>> Chapitre unique

>>> Livre II : Le contrat de travail

>>>> Titre Ier : Champ d’application

>>>>> Chapitre unique.

>>>> Titre II : Formation et exécution du contrat de travail

>>>>> Chapitre Ier : Formation du contrat de travail

>>>>>> Section 1 : Dispositions générales.

>>>>>> Section 2 : Recrutement.

>>>>>> Section 3 : Formalités à l’embauche et à l’emploi

>>>>>>> Sous-section 1 : Déclaration préalable à l’embauche.

>>>>>>> Sous-section 2 : Registre unique du personnel.

>>>>>>> Sous-section 3 : Autres formalités.

>>>>>> Section 4 : Période d’essai.

>>>>> Chapitre II : Exécution et modification du contrat de travail

>>>>>> Section 1 : Exécution du contrat de travail.

>>>>>> Section 2 : Modification du contrat de travail pour motif économique.

>>>>>> Section 3 : Modification du contrat de travail en cas d’accord de réduction du temps de travail.

>>>>>> Section 4 : Télétravail

>>>>>> Section 5 : Mobilité volontaire sécurisée

>>>>> Chapitre III : Formation et exécution de certains types de contrats

>>>>>> Section 2 : Contrat de mission à l’exportation.

>>>>> Chapitre IV : Transfert du contrat de travail.

>>>>> Chapitre V : Maternité, paternité, adoption et éducation des enfants

>>>>>> Section 1 : Protection de la grossesse et de la maternité

>>>>>>> Sous-section 1 : Embauche, mutation et licenciement.

>>>>>>> Sous-section 2 : Changements temporaires d’affectation

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Nécessité médicale.

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Travail de nuit.

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Exposition à des risques particuliers.

>>>>>>> Sous-section 3 : Autorisations d’absence et congé de maternité.

>>>>>>> Sous-section 4 : Interdiction d’emploi prénatal et postnatal.

>>>>>>> Sous-section 5 : Dispositions particulières à l’allaitement.

>>>>>>> Sous-section 6 : Démission.

>>>>>> Section 2 : Congé de paternité et d’accueil de l’enfant.

>>>>>> Section 3 : Congés d’adoption.

>>>>>> Section 4 : Congés d’éducation des enfants

>>>>>>> Sous-section 1 : Congé parental d’éducation et passage à temps partiel.

>>>>>>> Sous-section 2 : Congés pour maladie d’un enfant

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Congé pour enfant malade.

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Congé de présence parentale.

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Don de jours de repos à un parent d’enfant gravement malade

>>>>>>> Sous-section 3 : Démission pour élever un enfant.

>>>>>> Section 5 : Sanctions.

>>>>>> Section 6 : Dispositions d’application.

>>>>> Chapitre VI : Maladie, accident et inaptitude médicale

>>>>>> Section 1 : Absences pour maladie ou accident.

>>>>>> Section 2 : Inaptitude consécutive à une maladie ou un accident non professionnel - Maladie grave

>>>>>>> Sous-section 1 : Inaptitude consécutive à une maladie ou un accident non professionnel.

>>>>>>> Sous-section 2 : Maladie grave.

>>>>>> Section 3 : Accident du travail ou maladie professionnelle

>>>>>>> Sous-section 1 : Champ d’application.

>>>>>>> Sous-section 2 : Suspension du contrat et protection contre la rupture.

>>>>>>> Sous-section 3 : Inaptitude consécutive à un accident du travail ou à une maladie professionnelle.

>>>>>>> Sous-section 4 : Indemnités et sanctions.

>>>>>>> Sous-section 5 : Salarié titulaire d’un contrat de travail à durée déterminée.

>>>>>> Section 4 : Dispositions particulières aux départements de la Moselle, du Bas-Rhin et du Haut-Rhin.

>>>>> Chapitre VII : Dispositions pénales.

>>>> Titre III : Rupture du contrat de travail à durée indéterminée

>>>>> Chapitre Ier : Dispositions générales.

>>>>> Chapitre II : Licenciement pour motif personnel

>>>>>> Section 1 : Cause réelle et sérieuse.

>>>>>> Section 2 : Entretien préalable.

>>>>>> Section 3 : Notification du licenciement.

>>>>>> Section 4 : Conseiller du salarié.

>>>>> Chapitre III : Licenciement pour motif économique

>>>>>> Section 1 : Champ d’application.

>>>>>> Section 2 : Dispositions communes

>>>>>>> Sous-section 1 : Cause réelle et sérieuse.

>>>>>>> Sous-section 2 : Définition du motif économique.

>>>>>>> Sous-section 3 : Obligations d’adaptation et de reclassement.

>>>>>>> Sous-section 4 : Critères d’ordre des licenciements.

>>>>>> Section 3 : Licenciement de moins de dix salariés dans une même période de trente jours

>>>>>>> Sous-section 1 : Procédure de consultation des représentants du personnel propre au licenciement collectif.

>>>>>>> Sous-section 2 : Procédure à l’égard des salariés

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Entretien préalable.

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Notification du licenciement.

>>>>>>> Sous-section 3 : Information de l’autorité administrative.

>>>>>> Section 4 : Licenciement de dix salariés ou plus dans une même période de trente jours

>>>>>>> Sous-section 1 : Dispositions générales

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Possibilité d’un accord et modalités spécifiques en résultant.

>>>>>>>> Paragraphe 1 bis : Document unilatéral de l’employeur

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Modifications du contrat de travail donnant lieu à dix refus ou plus.

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Licenciements successifs.

>>>>>>> Sous-section 2 : Procédure de consultation des représentants du personnel

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Réunions des représentants du personnel.

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Assistance d’un expert-comptable.

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Consultation du comité central d’entreprise.

>>>>>>> Sous-section 3 : Procédure à l’égard des salariés

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Entretien préalable.

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Notification du licenciement.

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Priorité de réembauche.

>>>>>>>> Paragraphe 4 : Mesures de reclassement interne.

>>>>>>> Sous-section 4 : Information et intervention de l’autorité administrative

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Information de l’autorité administrative.

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Intervention de l’autorité administrative concernant les entreprises non soumises à l’obligation d’établir un plan de sauvegarde de l’emploi.

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Intervention de l’autorité administrative concernant les entreprises soumises à l’obligation d’établir un plan de sauvegarde de l’emploi.

>>>>>> Section 4 bis : Obligation de rechercher un repreneuren cas de projet de fermeture d’un établissement

>>>>>>> Sous-section 1 : Information des salariés et de l’autorité administrative de l’intention de fermer un établissement

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Information des salariés

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Information de l’autorité administrativeet des collectivités territoriales

>>>>>>> Sous-section 2 : Recherche d’un repreneur

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Obligations à la charge de l’employeur

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Rôle du comité d’entreprise

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Clôture de la période de recherche

>>>>>>> Sous-section 3 : Dispositions d’application

>>>>>> Section 5 : Licenciement économique dans le cadre d’une sauvegarde, d’un redressement ou d’une liquidation judiciaire.

>>>>>> Section 6 : Accompagnement social et territorial des procédures de licenciement

>>>>>>> Sous-section 1 : Plan de sauvegarde de l’emploi.

>>>>>>> Sous-section 2 : Contrat de sécurisation professionnelle

>>>>>>> Sous-section 3 : Congé de reclassement.

>>>>>>> Sous-section 4 : Congé de mobilité.

>>>>>>> Sous-section 5 : Revitalisation des bassins d’emploi.

>>>>>> Section 7 : Mesures d’adaptation.

>>>>> Chapitre IV : Conséquences du licenciement

>>>>>> Section 1 : Préavis et indemnité de licenciement

>>>>>>> Sous-section 1 : Préavis et indemnité compensatrice de préavis.

>>>>>>> Sous-section 2 : Indemnité de licenciement.

>>>>>>> Sous-section 3 : Cas de force majeure.

>>>>>>> Sous-section 4 : Dispositions particulières au secteur public.

>>>>>>> Sous-section 5 : Dispositions particulières aux départements de la Moselle, du Bas-Rhin et du Haut-Rhin.

>>>>>>> Sous-section 6 : Dispositions d’application.

>>>>>> Section 2 : Documents remis par l’employeur

>>>>>>> Sous-section 1 : Certificat de travail.

>>>>>>> Sous-section 2 : Reçu pour solde de tout compte.

>>>>> Chapitre V : Contestations et sanctions des irrégularités du licenciement

>>>>>> Section 1 : Dispositions communes.

>>>>>> Section 2 : Licenciement pour motif économique

>>>>>>> Sous-section 1 : Délais de contestation et voies de recours.

>>>>>>> Sous-section 2 : Actions en justice des organisations syndicales.

>>>>>>> Sous-section 3 : Eléments à communiquer au juge.

>>>>>>> Sous-section 4 : Sanction des irrégularités.

>>>>> Chapitre VI : Rupture de certains types de contrats

>>>>>> Section 2 : Contrat de mission à l’exportation.

>>>>>> Section 3 : Contrat conclu pour la durée d’un chantier.

>>>>> Chapitre VII : Autres cas de rupture

>>>>>> Section 1 : Rupture à l’initiative du salarié

>>>>>>> Sous-section 1 : Démission.

>>>>>>> Sous-section 2 : Rupture abusive du contrat.

>>>>>> Section 2 : Retraite

>>>>>>> Sous-section 1 : Dispositions générales.

>>>>>>> Sous-section 2 : Mise à la retraite.

>>>>>>> Sous-section 3 : Départ volontaire à la retraite.

>>>>>> Section 3 : Rupture conventionnelle.

>>>>> Chapitre VIII : Dispositions pénales.

>>>> Titre IV : Contrat de travail à durée déterminée

>>>>> Chapitre Ier : Champ d’application.

>>>>> Chapitre II : Conclusion et exécution du contrat

>>>>>> Section 1 : Conditions de recours

>>>>>>> Sous-section 1 : Cas de recours.

>>>>>>> Sous-section 2 : Interdictions.

>>>>>> Section 2 : Fixation du terme et durée du contrat.

>>>>>> Section 3 : Période d’essai.

>>>>>> Section 4 : Forme, contenu et transmission du contrat.

>>>>>> Section 5 : Conditions d’exécution du contrat.

>>>>>> Section 6 : Information sur les postes à pourvoir.

>>>>> Chapitre III : Rupture anticipée, échéance du terme et renouvellement du contrat

>>>>>> Section 1 : Rupture anticipée du contrat.

>>>>>> Section 2 : Echéance du terme du contrat et poursuite après échéance.

>>>>>> Section 3 : Renouvellement du contrat.

>>>>> Chapitre IV : Succession de contrats

>>>>>> Section 1 : Contrats successifs avec le même salarié.

>>>>>> Section 2 : Contrats successifs sur le même poste.

>>>>> Chapitre V : Requalification du contrat.

>>>>> Chapitre VI : Règles particulières de contrôle.

>>>>> Chapitre VII : Actions en justice.

>>>>> Chapitre VIII : Dispositions pénales.

>>>> TITRE V : CONTRAT DE TRAVAIL TEMPORAIRE ET AUTRES CONTRATS DE MISE À DISPOSITION

>>>>> Chapitre Ier : Contrat de travail conclu avec une entreprise de travail temporaire

>>>>>> Section 1 : Définitions.

>>>>>> Section 2 : Conditions de recours

>>>>>>> Sous-section 1 : Cas de recours.

>>>>>>> Sous-section 2 : Interdictions.

>>>>>> Section 3 : Contrat de mission

>>>>>>> Sous-section 1 : Formation et exécution du contrat

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Fixation du terme et durée du contrat.

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Période d’essai.

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Contenu et transmission du contrat.

>>>>>>>> Paragraphe 4 : Rémunération.

>>>>>>>> Paragraphe 5 : Conditions de travail.

>>>>>>>> Paragraphe 6 : Information sur les postes à pourvoir.

>>>>>>> Sous-section 2 : Rupture anticipée, échéance du terme et renouvellement du contrat

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Rupture anticipée du contrat.

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Echéance du terme du contrat.

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Renouvellement du contrat.

>>>>>>> Sous-section 3 : Succession de contrats.

>>>>>>> Sous-section 4 : Embauche par l’entreprise utilisatrice à l’issue d’une mission.

>>>>>>> Sous-section 5 : Requalification du contrat.

>>>>>> Section 4 : Contrat de mise à disposition et entreprise de travail temporaire

>>>>>>> Sous-section 1 : Contrat de mise à disposition.

>>>>>>> Sous-section 2 : Entreprise de travail temporaire

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Règles de contrôle.

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Garantie financière et défaillance de l’entreprise de travail temporaire.

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Statut des salariés permanents et temporaires de l’entreprise de travail temporaire.

>>>>>> Section 5 : Actions en justice.

>>>>>> Section 6 : Dispositions applicables aux employeurs publics

>>>>>> Section 7 : Portage salarial.

>>>>> Chapitre II : Contrat conclu avec une entreprise de travail à temps partagé

>>>>>> Section 1 : Définitions.

>>>>>> Section 2 : Contrat de travail à temps partagé.

>>>>>> Section 3 : Contrat de mise à disposition et entreprise de travail à temps partagé.

>>>>> Chapitre III : Contrats conclus avec un groupement d’employeurs

>>>>>> Section 1 : Groupement d’employeurs entrant dans le champ d’application d’une même convention collective

>>>>>>> Sous-section 1 : Objet.

>>>>>>> Sous-section 2 : Constitution et adhésion.

>>>>>>> Sous-section 3 : Conditions d’emploi et de travail.

>>>>>>> Sous-section 4 : Actions en justice.

>>>>>> Section 2 : Groupement d’employeurs n’entrant pas dans le champ d’application d’une même convention collective.

>>>>>> Section 3 : Groupement d’employeurs composé d’adhérents de droit privé et de collectivités territoriales.

>>>>> Chapitre IV : Dispositions pénales

>>>>>> Section 1 : Travail temporaire.

>>>>>> Section 2 : Groupements d’employeurs.

>>>> Titre VI : Salariés détachés temporairement par une entreprise non établie en France

>>>>> Chapitre Ier : Dispositions générales.

>>>>> Chapitre II : Conditions de détachement et réglementation applicable

>>>>>> Section 1 : Conditions de détachement.

>>>>>> Section 2 : Réglementation applicable.

>>>>> Chapitre III : Contrôle.

>>>>> Chapitre IV : Amendes administratives.

>>>>> Chapitre V : Actions en justice

>>>> Titre VII : Chèques et titres simplifiés de travail

>>>>> Chapitre Ier : Chèque emploi-service universel

>>>>>> Section 1 : Objet et modalités de mise en oeuvre.

>>>>>> Section 2 : Dispositions financières.

>>>>>> Section 3 : Contrôle.

>>>>>> Section 4 : Dispositions d’application.

>>>>> Chapitre II : Chèque-emploi associatif.

>>>>> Chapitre III : Titre Emploi-Service Entreprise.

>>> Livre III : Le règlement intérieur et le droit disciplinaire

>>>> Titre Ier : Champ d’application

>>>>> Chapitre unique.

>>>> Titre II : Règlement intérieur

>>>>> Chapitre Ier : Contenu et conditions de validité.

>>>>> Chapitre II : Contrôle administratif et juridictionnel

>>>>>> Section 1 : Contrôle administratif.

>>>>>> Section 2 : Contrôle juridictionnel.

>>>>> Chapitre III : Dispositions pénales.

>>>> Titre III : Droit disciplinaire

>>>>> Chapitre Ier : Sanction disciplinaire.

>>>>> Chapitre II : Procédure disciplinaire

>>>>>> Section 1 : Garanties de procédure.

>>>>>> Section 2 : Prescription des faits fautifs.

>>>>> Chapitre III : Contrôle juridictionnel.

>>>>> Chapitre IV : Dispositions pénales.

>>> Livre IV : La résolution des litiges - Le conseil de prud’hommes

>>>> Titre Ier : Attributions du conseil de prud’hommes

>>>>> Chapitre Ier : Compétence en raison de la matière.

>>>>> Chapitre II : Compétence territoriale.

>>>> Titre II : Institution, organisation et fonctionnement

>>>>> Chapitre Ier : Dispositions générales.

>>>>> Chapitre II : Institution.

>>>>> Chapitre III : Organisation et fonctionnement

>>>>>> Section 1 : Sections.

>>>>>> Section 2 : Président et vice-président.

>>>>>> Section 3 : Difficultés de constitution et de fonctionnement.

>>>>>> Section 4 : Bureau de conciliation, bureau de jugement et formation de référé.

>>>>>> Section 5 : Dépenses du conseil de prud’hommes.

>>>>>> Section 6 : Dispositions d’application.

>>>> Titre III : Conseil supérieur de la prud’homie

>>>>> Chapitre unique.

>>>> Titre IV : Conseillers prud’hommes

>>>>> Chapitre Ier : Élection

>>>>>> Section 1 : Electorat et listes électorales

>>>>>>> Sous-section 1 : Electorat

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Electeurs.

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Collèges électoraux.

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Section et commune d’inscription.

>>>>>>> Sous-section 2 : Etablissement des listes électorales.

>>>>>>> Sous-section 3 : Contestation d’une inscription.

>>>>>> Section 2 : Candidatures

>>>>>>> Sous-section 1 : Eligibilité.

>>>>>>> Sous-section 2 : Liste des candidats.

>>>>>>> Sous-section 3 : Constatation de l’inéligibilité.

>>>>>> Section 3 : Scrutin

>>>>>>> Sous-section 1 : Organisation du scrutin

>>>>>>> Sous-section 2 : Vote.

>>>>>>> Sous-section 3 : Elections complémentaires.

>>>>>>> Sous-section 4 : Contestation du scrutin.

>>>>> Chapitre II : Statut des conseillers prud’hommes

>>>>>> Section 1 : Formation.

>>>>>> Section 2 : Exercice du mandat.

>>>>>> Section 3 : Discipline et protection

>>>>>>> Sous-section 1 : Discipline.

>>>>>>> Sous-section 2 : Protection.

>>>>> Chapitre III : Dispositions pénales.

>>>> Titre V : Procédure devant le conseil de prud’hommes

>>>>> Chapitre Ier : Dispositions générales.

>>>>> Chapitre II : Saisine du conseil de prud’hommes et recevabilité des demandes.

>>>>> Chapitre III : Assistance et représentation des parties.

>>>>> Chapitre IV : Conciliation et jugement

>>>>>> Section 1 : Mise en état de l’affaire.

>>>>>> Section 2 : Départage.

>>>>>> Section 3 : Demande de requalification en contrat de travail d’une convention de stage

>>>>> Chapitre V : Référé.

>>>>> Chapitre VI : Litiges en matière de licenciements pour motif économique.

>>>>> Chapitre VII : Récusation.

>>>> Titre VI : Voies de recours

>>>>> Chapitre Ier : Appel.

>>>>> Chapitre II : Pourvoi en cassation.

>>>>> Chapitre III : Opposition.

>>>> Titre VII : Prescription des actions en justice

>>>>> Chapitre unique

>>> Livre V : Dispositions relatives à l’outre-mer

>>>> Titre Ier : Dispositions générales

>>>>> Chapitre unique.

>>>> Titre II : Départements d’outre-mer, Saint-Barthélemy, Saint-Martin et Saint-Pierre-et-Miquelon

>>>>> Chapitre Ier : Dispositions générales.

>>>>> Chapitre II : Chèque emploi-service universel et titre de travail simplifié

>>>>>> Section 1 : Chèque emploi-service universel.

>>>>>> Section 2 : Titre de travail simplifié.

>>>>> Chapitre III : Le conseil de prud’hommes.

>>>> Titre III : Mayotte, Wallis et Futuna et Terres australes et antarctiques françaises

>>>>> Chapitre Ier : Formation et exécution du contrat de travail.

>>>>> Chapitre II : Rupture du contrat de travail à durée indéterminée.

>> Deuxième partie : Les relations collectives de travail

>>> Livre Ier : Les syndicats professionnels

>>>> Titre Ier : Champ d’application

>>>>> Chapitre unique.

>>>> Titre II : Représentativité syndicale

>>>>> Chapitre Ier : Critères de représentativité.

>>>>> Chapitre II : Syndicats représentatifs.

>>>>>> Section 1 : Représentativité syndicale au niveau de l’entreprise et de l’établissement

>>>>>> Section 2 : Représentativité syndicale au niveau du groupe

>>>>>> Section 3 : Représentativité syndicale au niveau de la branche professionnelle

>>>>>> Section 4 : Représentativité syndicale au niveau national et interprofessionnel

>>>>>> Section 4 bis : Mesure de l’audience des organisations syndicales concernant les entreprises de moins de onze salariés

>>>>>> Section 5 : Dispositions d’application

>>>> Titre III : Statut juridique, ressources et moyens

>>>>> Chapitre Ier : Objet et constitution.

>>>>> Chapitre II : Capacité civile.

>>>>> Chapitre III : Unions de syndicats.

>>>>> Chapitre IV : Marques syndicales.

>>>>> Chapitre V : Ressources et moyens

>>>>>> Section 1 : Certification et publicité des comptes des organisations syndicales et professionnelles

>>>>>> Section 2 : Mise à disposition des salariés auprès des organisations syndicales

>>>>>> Section 3 : Financement mutualisé des organisations syndicales de salariés et des organisations professionnelles d’employeurs

>>>>> Chapitre VI : Dispositions pénales.

>>>> Titre IV : Exercice du droit syndical

>>>>> Chapitre Ier : Principes.

>>>>> Chapitre II : Section syndicale

>>>>>> Section 1 : Constitution.

>>>>>> Section 2 : Représentant de la section syndicale

>>>>>> Section 3 : Cotisations syndicales.

>>>>>> Section 4 : Affichage et diffusion des communications syndicales.

>>>>>> Section 5 : Local syndical.

>>>>>> Section 6 : Réunions syndicales.

>>>>> Chapitre III : Délégué syndical

>>>>>> Section 1 : Conditions de désignation

>>>>>>> Sous-section 1 : Conditions d’âge et d’ancienneté.

>>>>>>> Sous-section 2 : Conditions d’effectifs

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Entreprises de cinquante salariés et plus.

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Entreprises de moins de cinquante salariés.

>>>>>>> Sous-section 3 : Formalités.

>>>>>>> Sous-section 4 : Contestations.

>>>>>> Section 2 : Mandat.

>>>>>> Section 3 : Exercice des fonctions

>>>>>>> Sous-section 1 : Heures de délégation.

>>>>>>> Sous-section 2 : Déplacements et circulation.

>>>>>>> Sous-section 3 : Secret professionnel.

>>>>>> Section 4 : Attributions complémentaires dans les entreprises de moins de trois cents salariés.

>>>>>> Section 5 : Conditions de désignation dérogatoire

>>>>> Chapitre IV : Dispositions complémentaires relatives aux entreprises du secteur public.

>>>>> Chapitre V : Formation économique, sociale et syndicale des salariés appelés à exercer des fonctions syndicales.

>>>>> Chapitre VI : Dispositions pénales.

>>>> Titre V : Représentativité patronale

>>>>> Chapitre Ier : Critères de représentativité

>>>>> Chapitre II : Organisations professionnelles d’employeurs représentatives

>>>>>> Section 1 : Représentativité patronaleau niveau de la branche professionnelle

>>>>>> Section 2 : Représentativité au niveau nationalet multi-professionnel

>>>>>> Section 3 : Représentativité patronale au niveau national et interprofessionnel

>>>>>> Section 4 : Déclaration de candidature

>>>>>> Section 5 : Dispositions d’application

>>> Livre II : La négociation collective - Les conventions et accords collectifs de travail

>>>> Titre Ier : Dispositions préliminaires

>>>>> Chapitre Ier : Dialogue social.

>>>>> Chapitre unique : Champ d’application.

>>>> Titre II : Objet et contenu des conventions et accords collectifs de travail

>>>>> Chapitre Ier : Objet des conventions et accords.

>>>>> Chapitre II : Contenu et durée des conventions et accords

>>>>>> Section 1 : Détermination du champ d’application des conventions et accords.

>>>>>> Section 2 : Détermination des thèmes de négociation.

>>>>>> Section 3 : Détermination de la durée des conventions et accords.

>>>>>> Section 4 : Détermination des modalités de renouvellement, révision et dénonciation.

>>>> Titre III : Conditions de négociation et de conclusion des conventions et accords collectifs de travail

>>>>> Chapitre Ier : Conditions de validité

>>>>>> Section 1 : Capacité à négocier.

>>>>>> Section 2 : Conditions de forme.

>>>>>> Section 3 : Notification et dépôt.

>>>>>> Section 4 : Opposition.

>>>>> Chapitre II : Règles applicables à chaque niveau de négociation

>>>>>> Section 1 : Accords interprofessionnels.

>>>>>> Section 2 : Conventions de branche et accords professionnels.

>>>>>> Section 3 : Conventions et accords d’entreprise ou d’établissement

>>>>>>> Sous-section 1 : Champ d’application.

>>>>>>> Sous-section 2 : Entreprises pourvues d’un ou plusieurs délégués syndicaux

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Conditions de validité.

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Modalités de négociation.

>>>>>>> Sous-section 3 : Modalités de négociation dans les entreprises dépourvues de délégué syndical

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Conclusion par les représentants élus au comité d’entreprise ou les délégués du personnel

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Conclusion par un ou plusieurs salariés mandatés

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Conditions de négociation, de validité, de révision et de dénonciation des accords conclus dans les entreprises dépourvues de délégué syndical

>>>>>> Section 4 : Conventions ou accords de groupe.

>>>>> Chapitre III : Conventions et accords de travail conclus dans le secteur public.

>>>>> Chapitre IV : Commissions paritaires locales.

>>>>> Chapitre V : Dispositions pénales.

>>>> Titre IV : Domaines et périodicité de la négociation obligatoire

>>>>> Chapitre Ier : Négociation de branche et professionnelle

>>>>>> Section 1 : Négociation annuelle.

>>>>>> Section 2 : Négociation triennale

>>>>>>> Sous-section 1 : Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes.

>>>>>>> Sous-section 2 : Conditions de travail et gestion prévisionnelle des emplois et des compétences.

>>>>>>> Sous-section 3 : Travailleurs handicapés.

>>>>>>> Sous-section 4 : Formation professionnelle et apprentissage.

>>>>>> Section 3 : Négociation quinquennale

>>>>>>> Sous-section 1 : Classifications.

>>>>>>> Sous-section 2 : Epargne salariale.

>>>>>> Section 4 : Dispositions communes à la négociation annuelle et à la négociation quinquennale.

>>>>>> Section 5 : Temps partiel

>>>>> Chapitre II : Négociation obligatoire en entreprise

>>>>>> Section 1 : Modalités de la négociation obligatoire.

>>>>>> Section 2 : Négociation annuelle

>>>>>>> Sous-section 1 : Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes.

>>>>>>> Sous-section 2 : Salaires et durée du travail.

>>>>>>> Sous-section 3 : Protection sociale complémentaire des salariés.

>>>>>>> Sous-section 4 : Intéressement, participation et épargne salariale.

>>>>>>> Sous-section 5 : Travailleurs handicapés.

>>>>>> Section 3 : Négociation triennale

>>>>>>> Sous-section 1 : Gestion prévisionnelle des emplois et prévention des conséquences des mutations économiques.

>>>>>>> Sous-Section 2 : Mobilité interne

>>>>> Chapitre III : Dispositions pénales.

>>>> Titre V : Articulation des conventions et accords

>>>>> Chapitre Ier : Rapports entre conventions ou accords et lois et règlements.

>>>>> Chapitre II : Rapports entre accords de branche ou professionnels et accords couvrant un champ territorial ou professionnel plus large.

>>>>> Chapitre III : Rapports entre accords d’entreprise ou d’établissement et accords couvrant un champ territorial ou professionnel plus large.

>>>>> Chapitre IV : Rapports entre conventions et accords collectifs de travail et contrat de travail.

>>>> Titre VI : Application des conventions et accords collectifs

>>>>> Chapitre Ier : Conditions d’applicabilité des conventions et accords

>>>>>> Section 1 : Date d’entrée en vigueur.

>>>>>> Section 2 : Détermination de la convention collective applicable.

>>>>>> Section 3 : Adhésion.

>>>>>> Section 4 : Révision.

>>>>>> Section 5 : Dénonciation

>>>>>>> Sous-section 1 : Procédure.

>>>>>>> Sous-section 2 : Dénonciation par la totalité des signataires employeurs ou salariés.

>>>>>>> Sous-section 3 : Dénonciation par une partie des signataires employeurs ou salariés.

>>>>>>> Sous-section 4 : Maintien des avantages individuels acquis.

>>>>>> Section 6 : Mise en cause.

>>>>>> Section 7 : Extension et élargissement

>>>>>>> Sous-section 1 : Principes.

>>>>>>> Sous-section 2 : Conditions d’extension des conventions et accords.

>>>>>>> Sous-section 3 : Procédures d’extension et d’élargissement.

>>>>>> Section 8 : Restructuration des branches professionnelles

>>>>> Chapitre II : Effets de l’application des conventions et accords

>>>>>> Section 1 : Obligations d’exécution.

>>>>>> Section 2 : Information et communication.

>>>>>> Section 3 : Actions en justice.

>>>>> Chapitre III : Dispositions pénales.

>>>> Titre VII : Commission nationale de la négociation collective

>>>>> Chapitre Ier : Missions.

>>>>> Chapitre II : Organisation et fonctionnement.

>>>> Titre VIII : Droit d’expression directe et collective des salariés

>>>>> Chapitre Ier : Dispositions communes.

>>>>> Chapitre II : Entreprises et établissements du secteur public.

>>>>> Chapitre III : Dispositions pénales.

>>> Livre III : Les institutions représentatives du personnel

>>>> Titre Ier : Délégué du personnel

>>>>> Chapitre Ier : Champ d’application.

>>>>> Chapitre II : Conditions de mise en place.

>>>>> Chapitre III : Attributions

>>>>>> Section 1 : Attributions générales.

>>>>>> Section 2 : Attributions particulières dans les entreprises de cinquante salariés et plus dépourvues de comité d’entreprise ou de comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail.

>>>>> Chapitre IV : Nombre, élection et mandat

>>>>>> Section 1 : Nombre.

>>>>>> Section 2 : Election

>>>>>>> Sous-section 1 : Organisation des élections.

>>>>>>> Sous-section 2 : Collèges électoraux.

>>>>>>> Sous-section 3 : Electorat et éligibilité.

>>>>>>> Sous-section 4 : Mode de scrutin et résultat des élections.

>>>>>>> Sous-section 5 : Contestations.

>>>>>> Section 3 : Durée et fin du mandat.

>>>>> Chapitre V : Fonctionnement

>>>>>> Section 1 : Heures de délégation.

>>>>>> Section 2 : Déplacement et circulation.

>>>>>> Section 3 : Local et affichages.

>>>>>> Section 4 : Réunions.

>>>>> Chapitre VI : Dispositions pénales.

>>>> Titre II : Comité d’entreprise

>>>>> Chapitre Ier : Champ d’application.

>>>>> Chapitre II : Conditions de mise en place et de suppression

>>>>>> Section 1 : Conditions de mise en place.

>>>>>> Section 2 : Conditions de suppression.

>>>>> Chapitre III : Attributions

>>>>>> Section 1 : Attributions économiques

>>>>>>> Sous-section 1 : Mission générale d’information et de consultation du comité d’entreprise.

>>>>>>> Sous-section 2 : Information et consultation sur l’organisation et la marche de l’entreprise

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Marche générale de l’entreprise.

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Communication des documents comptables et financiers.

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Politique de recherche et introduction de nouvelles technologies.

>>>>>>>> Paragraphe 4 : Projets de restructuration et de compression des effectifs.

>>>>>>>> Paragraphe 5 : Recours aux contrats de travail à durée déterminée et au travail temporaire.

>>>>>>>> Paragraphe 6 : Intéressement, participation et épargne salariale.

>>>>>>>> Paragraphe 7 : Modification dans l’organisation économique ou juridique de l’entreprise.

>>>>>>>> Paragraphe 8 : Offre publique d’acquisition.

>>>>>>>> Paragraphe 9 : Crédit d’impôt compétitivité emploi

>>>>>>> Sous-section 3 : Information et consultation sur les conditions de travail.

>>>>>>> Sous-section 4 : Information et consultation en matière de formation professionnelle et d’apprentissage

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Orientations de la formation professionnelle.

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Plan de formation.

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Apprentissage.

>>>>>>> Sous-section 5 : Information et consultation lors d’une procédure de sauvegarde, de redressement ou de liquidation judiciaire.

>>>>>>> Sous-section 6 : Informations et consultations périodiques du comité d’entreprise

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Rapports et information dans les entreprises de moins de trois cents salariés

>>>>>>>>> Sous-paragraphe 1 : Information trimestrielle.

>>>>>>>>> Sous-paragraphe 2 : Information annuelle.

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Rapports et information dans les entreprises de trois cent salariés et plus

>>>>>>>>> Sous-paragraphe 1 : Information trimestrielle.

>>>>>>>>> Sous-paragraphe 2 : Information annuelle.

>>>>>>> Sous-section 7 : Adaptation des règles de consultation par voie d’accord.

>>>>>>> Sous-section 8 : Participation aux conseils d’administration ou de surveillance des sociétés.

>>>>>>> Sous-section 9 : Bilan social.

>>>>>>> Sous-section 10 : Droit d’alerte économique.

>>>>>> Section 2 : Attributions en matière d’activités sociales et culturelles

>>>>>>> Sous-section 1 : Attributions générales.

>>>>>>> Sous-section 2 : Financement.

>>>>> Chapitre IV : Composition, élection et mandat

>>>>>> Section 1 : Composition.

>>>>>> Section 2 : Election

>>>>>>> Sous-section 1 : Organisation des élections.

>>>>>>> Sous-section 2 : Collèges électoraux.

>>>>>>> Sous-section 3 : Electorat et éligibilité.

>>>>>>> Sous-section 4 : Mode de scrutin et résultat des élections.

>>>>>>> Sous-section 5 : Contestations.

>>>>>> Section 3 : Durée et fin du mandat.

>>>>> Chapitre V : Fonctionnement

>>>>>> Section 1 : Dispositions générales.

>>>>>> Section 2 : Heures de délégation.

>>>>>> Section 3 : Déplacement et circulation.

>>>>>> Section 4 : Local.

>>>>>> Section 5 : Réunions

>>>>>>> Sous-section 1 : Périodicité.

>>>>>>> Sous-section 2 : Ordre du jour.

>>>>>>> Sous-section 3 : Votes et délibérations.

>>>>>>> Sous-section 4 : Procès-verbal.

>>>>>> Section 6 : Commissions

>>>>>>> Sous-section 1 : Création et fonctionnement.

>>>>>>> Sous-section 2 : Commission économique.

>>>>>>> Sous-section 3 : Commission de la formation.

>>>>>>> Sous-section 4 : Commission d’information et d’aide au logement.

>>>>>>> Sous-section 5 : Commission de l’égalité professionnelle.

>>>>>>> Sous-section 6 : Commission des marchés

>>>>>> Section 7 : Recours à un expert

>>>>>>> Sous-section 1 : Experts rémunérés par l’entreprise

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Recours à un expert-comptable.

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Recours à d’autres experts.

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Accès dans l’entreprise et rémunération.

>>>>>>> Sous-section 2 : Experts rémunérés par le comité d’entreprise.

>>>>>>> Sous-section 3 : Obligation de secret et de discrétion des experts.

>>>>>>> Sous-Section 4 : Délai de l’expertise

>>>>>> Section 8 : Subvention de fonctionnement.

>>>>>> Section 9 : Formation des membres du comité d’entreprise.

>>>>>> Section 10 : Etablissement et contrôle des comptes du comité d’entreprise

>>>>> Chapitre VI : Délégation unique du personnel

>>>>>> Section 1 : Mise en place.

>>>>>> Section 2 : Composition et élection.

>>>>>> Section 3 : Attributions et fonctionnement.

>>>>> Chapitre VII : Comité central d’entreprise et comités d’établissements

>>>>>> Section 1 : Conditions de mise en place.

>>>>>> Section 2 : Comité central d’entreprise

>>>>>>> Sous-section 1 : Attributions.

>>>>>>> Sous-section 2 : Composition, élection et mandat

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Composition.

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Election.

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Durée et fin du mandat.

>>>>>>>> Paragraphe 4 : Circonstances susceptibles d’affecter le mandat.

>>>>>>> Sous-section 3 : Fonctionnement.

>>>>>> Section 3 : Comités d’établissement

>>>>>>> Sous-section 1 : Attributions.

>>>>>>> Sous-section 2 : Composition.

>>>>>>> Sous-section 3 : Fonctionnement.

>>>>> Chapitre VIII : Dispositions pénales.

>>>> Titre III : Comité de groupe

>>>>> Chapitre Ier : Mise en place.

>>>>> Chapitre II : Attributions.

>>>>> Chapitre III : Composition, élection et mandat.

>>>>> Chapitre IV : Fonctionnement.

>>>>> Chapitre V : Dispositions pénales.

>>>> Titre IV : Comité d’entreprise européen ou procédure d’information et de consultation dans les entreprises de dimension communautaire

>>>>> Chapitre Ier : Champ d’application et mise en place.

>>>>> Chapitre II : Comité ou procédure d’information et de consultation institué par accord

>>>>>> Section 1 : Groupe spécial de négociation.

>>>>>> Section 2 : Comité d’entreprise européen institué par accord.

>>>>>> Section 3 : Procédure d’information et de consultation instituée par accord.

>>>>> Chapitre III : Comité institué en l’absence d’accord

>>>>>> Section 1 : Mise en place.

>>>>>> Section 2 : Attributions.

>>>>>> Section 3 : Composition.

>>>>>> Section 4 : Fonctionnement.

>>>>> Chapitre IV : Dispositions communes au groupe spécial de négociation et au comité institué en l’absence d’accord

>>>>>> Section 1 : Répartition des sièges.

>>>>>> Section 2 : Désignation, élection et statut des membres.

>>>>> Chapitre V : Suppression du comité.

>>>>> Chapitre VI : Dispositions pénales.

>>>> Titre V : Implication des salariés dans la société européenne et comité de la société européenne

>>>>> Chapitre Ier : Dispositions générales.

>>>>> Chapitre II : Implication des salariés dans la société européenne par accord du groupe spécial de négociation

>>>>>> Section 1 : Groupe spécial de négociation

>>>>>>> Sous-section 1 : Mise en place et objet.

>>>>>>> Sous-section 2 : Désignation, élection et statut des membres.

>>>>>>> Sous-section 3 : Fonctionnement.

>>>>>> Section 2 : Contenu de l’accord.

>>>>> Chapitre III : Comité de la société européenne et participation des salariés en l’absence d’accord

>>>>>> Section 1 : Comité de la société européenne

>>>>>>> Sous-section 1 : Mise en place.

>>>>>>> Sous-section 2 : Attributions.

>>>>>>> Sous-section 3 : Composition.

>>>>>>> Sous-section 4 : Fonctionnement.

>>>>>> Section 2 : Participation des salariés au conseil d’administration et de surveillance.

>>>>> Chapitre IV : Dispositions applicables postérieurement à l’immatriculation de la société européenne.

>>>>> Chapitre V : Dispositions pénales

>>>> Titre VI : Implication des salariés dans la société coopérative européenne et comité de la société coopérative européenne

>>>>> Chapitre Ier : Dispositions générales

>>>>> Chapitre II : Implication des salariés dans la société coopérative européenne par accord du groupe spécial de négociation

>>>>>> Section 1 : Groupe spécial de négociation

>>>>>>> Sous-section 1 : Mise en place et objet

>>>>>>> Sous-section 2 : Désignation, élection et statut des membres

>>>>>>> Sous-section 3 : Fonctionnement

>>>>>> Section 2 : Contenu de l’accord

>>>>> Chapitre III : Comité de la société coopérative européenne et participation des salariés en l’absence d’accord

>>>>>> Section 1 : Comité de la société coopérative européenne

>>>>>>> Sous-section 1 : Mise en place

>>>>>>> Sous-section 2 : Attributions

>>>>>>> Sous-section 3 : Composition

>>>>>>> Sous-section 4 : Fonctionnement

>>>>>> Section 2 : Participation des salariés au conseil d’administration et de surveillance

>>>>>> Section 3 : Dispositions applicables aux sociétés coopératives européennes non soumises initialement à la constitution du groupe spécial de négociation

>>>>>> Section 4 : Dispositions relatives à la participation des salariés à l’assemblée générale ou aux assemblées de section ou de branche

>>>>> Chapitre IV : Dispositions applicables postérieurement à l’immatriculation de la société coopérative européenne

>>>>> Chapitre V : Dispositions pénales

>>>> Titre VII : Participation des salariés dans les sociétés issues de fusions transfrontalières

>>>>> Chapitre Ier : Dispositions générales.

>>>>> Chapitre II : Participation des salariés dans la société issue d’une fusion transfrontalière par accord du groupe spécial de négociation.

>>>>>> Section 1 : Groupe spécial de négociation.

>>>>>>> Sous-section 1 : Mise en place et objet.

>>>>>>> Sous-section 2 : Désignation, élection et statut des membres.

>>>>>>> Sous-section 3 : Fonctionnement.

>>>>>> Section 2 : Contenu de l’accord.

>>>>> Chapitre III : Comité de la société issue de la fusion transfrontalière et participation des salariés en l’absence d’accord.

>>>>>> Section 1 : Comité de la société issue de la fusion transfrontalière.

>>>>>>> Sous-section 1 : Mise en place.

>>>>>>> Sous-section 2 : Attributions, composition et fonctionnement.

>>>>>> Section 2 : Participation des salariés au conseil d’administration et de surveillance.

>>>>> Chapitre IV : Dispositions applicables postérieurement à l’immatriculation de la société issue de la fusion transfrontalière.

>>>>> Chapitre V : Dispositions pénales.

>>>> Titre VIII : Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail

>>>>> Chapitre unique.

>>> Livre IV : Les salariés protégés

>>>> Titre Ier : Cas, durées et périodes de protection

>>>>> Chapitre Ier : Protection en cas de licenciement

>>>>>> Section 1 : Champ d’application.

>>>>>> Section 2 : Licenciement d’un délégué syndical ou d’un salarié mandaté

>>>>>>> Sous-section 1 : Délégué et ancien délégué syndical.

>>>>>>> Sous-section 2 : Salarié et ancien salarié mandaté.

>>>>>> Section 3 : Licenciement d’un délégué du personnel

>>>>>>> Sous-section 1 : Délégué et ancien délégué du personnel.

>>>>>>> Sous-section 2 : Salarié ayant demandé l’organisation des élections.

>>>>>>> Sous-section 3 : Candidat aux fonctions de délégué du personnel.

>>>>>> Section 4 : Licenciement d’un membre du comité d’entreprise

>>>>>>> Sous-section 1 : Membre et ancien membre du comité d’entreprise.

>>>>>>> Sous-section 2 : Salarié ayant demandé l’organisation des élections.

>>>>>>> Sous-section 3 : Candidat aux fonctions de membre du comité d’entreprise.

>>>>>> Section 5 : Licenciement d’un membre du groupe spécial de négociation ou d’un membre du comité d’entreprise européen.

>>>>>> Section 6 : Licenciement d’un membre du groupe spécial de négociation, d’un représentant au comité de la société européenne, d’un représentant au comité de la société coopérative européenne ou d’un représentant au comité de la société issue d’une fusion transfrontalière.

>>>>>> Section 7 : Licenciement d’un représentant du personnel au comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail.

>>>>>> Section 8 : Licenciement d’un représentant du personnel d’une entreprise extérieure au comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail.

>>>>>> Section 9 : Licenciement d’un salarié membre d’une commission paritaire d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail en agriculture.

>>>>>> Section 10 : Licenciement de salariés titulaires d’autres mandats de représentation

>>>>>>> Sous-section 1 : Représentant des salariés en cas de sauvegarde, de redressement ou de liquidation judiciaire des entreprises.

>>>>>>> Sous-section 2 : Représentant des salariés au conseil d’administration ou de surveillance des entreprises.

>>>>>>> Sous-section 3 : Salarié membre du conseil ou administrateur d’une caisse de sécurité sociale.

>>>>>>> Sous-section 4 : Salarié membre du conseil d’administration d’une mutuelle, union ou fédération.

>>>>>>> Sous-section 5 : Représentant des salariés dans une chambre d’agriculture.

>>>>>> Section 11 : Licenciement du conseiller du salarié.

>>>>>> Section 12 : Licenciement du conseiller prud’homme.

>>>>>> Section 13 : Licenciement d’un assesseur maritime.

>>>>> Chapitre II : Protection en cas de rupture d’un contrat de travail à durée déterminée

>>>>>> Section 1 : Champ d’application.

>>>>>> Section 2 : Délégué syndical.

>>>>>> Section 3 : Délégué du personnel.

>>>>>> Section 4 : Membre du comité d’entreprise.

>>>>>> Section 5 : Membre du groupe spécial de négociation et membre du comité d’entreprise européen.

>>>>>> Section 6 : Membre du groupe spécial de négociation et représentant au comité de la société européenne, au comité de la société coopérative européenne ou au comité de la société issue de la fusion transfrontalière.

>>>>>> Section 7 : Représentant du personnel au comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail.

>>>>>> Section 8 : Représentant du personnel d’une entreprise extérieure au comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail.

>>>>>> Section 9 : Salarié membre d’une commission paritaire d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail en agriculture.

>>>>>> Section 10 : Salarié mandaté.

>>>>>> Section 11 : Membre du conseil ou administrateur d’une caisse de sécurité sociale.

>>>>>> Section 12 : Représentant des salariés dans une chambre d’agriculture.

>>>>>> Section 13 : Conseiller prud’homme.

>>>>>> Section 14 : Assesseur maritime

>>>>> Chapitre III : Protection en cas d’interruption ou de non-renouvellement d’une mission de travail temporaire.

>>>>> Chapitre IV : Protection en cas de transfert partiel d’entreprise ou d’établissement.

>>>> Titre II : Procédures d’autorisation applicables à la rupture ou au transfert du contrat

>>>>> Chapitre Ier : Demande d’autorisation et instruction de la demande

>>>>>> Section 1 : Procédure applicable en cas de licenciement

>>>>>>> Sous-section 1 : Délégué syndical, salarié mandaté et conseiller du salarié.

>>>>>>> Sous-section 2 : Délégué du personnel, membre de comité d’entreprise et membre de comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail.

>>>>>>> Sous-section 3 : Représentant des salariés au conseil d’administration ou de surveillance des entreprises.

>>>>>>> Sous-section 4 : Représentant des salariés lors d’une procédure de sauvegarde, de redressement ou de liquidation judiciaire.

>>>>>> Section 2 : Procédure applicable au salarié titulaire d’un contrat de travail à durée déterminée.

>>>>>> Section 3 : Procédure applicable en cas de transfert partiel d’entreprise ou d’établissement.

>>>>>> Section 4 : Procédure applicable en cas d’interruption ou de non-renouvellement d’une mission de travail temporaire.

>>>>> Chapitre II : Contestation de la décision administrative

>>>>>> Section 1 : Droit à réintégration dans l’emploi ou dans le mandat.

>>>>>> Section 2 : Indemnisation du préjudice.

>>>> Titre III : Dispositions pénales

>>>>> Chapitre Ier : Délégué syndical.

>>>>> Chapitre II : Délégué du personnel.

>>>>> Chapitre III : Membre du comité d’entreprise ou représentant syndical au comité d’entreprise.

>>>>> Chapitre IV : Membre du groupe spécial de négociation, du comité d’entreprise européen, du comité de la société européenne, du comité de la société coopérative européenne ou du comité de la société issue de la fusion transfrontalière.

>>>>> Chapitre V : Salarié membre du conseil d’administration ou de surveillance d’une entreprise.

>>>>> Chapitre VI : Conseiller du salarié.

>>>>> Chapitre VII : Conseiller prud’homme.

>>>>> Chapitre VIII : Assesseur maritime

>>> Livre V : Les conflits collectifs

>>>> Titre Ier : Exercice du droit de grève

>>>>> Chapitre Ier : Dispositions générales.

>>>>> Chapitre II : Dispositions particulières dans les services publics.

>>>> Titre II : Procédure de règlement des conflits collectifs

>>>>> Chapitre Ier : Dispositions générales

>>>>>> Section 1 : Champ d’application.

>>>>>> Section 2 : Principes.

>>>>> Chapitre II : Conciliation

>>>>>> Section 1 : Procédure de conciliation.

>>>>>> Section 2 : Commissions de conciliation.

>>>>>> Section 3 : Entreprises publiques et établissements publics industriels et commerciaux.

>>>>>> Section 4 : Dispositions d’application.

>>>>> Chapitre III : Médiation

>>>>>> Section 1 : Désignation du médiateur.

>>>>>> Section 2 : Procédure de médiation.

>>>>>> Section 3 : Dispositions d’application.

>>>>> Chapitre IV : Arbitrage

>>>>>> Section 1 : Arbitre.

>>>>>> Section 2 : Cour supérieure d’arbitrage.

>>>>>> Section 3 : Dispositions d’application.

>>>>> Chapitre V : Dispositions pénales.

>>> Livre VI : Dispositions relatives à l’outre-mer

>>>> Titre Ier : Dispositions générales

>>>>> Chapitre unique.

>>>> Titre II : Départements d’outre-mer, Saint-Barthélemy, Saint-Martin et Saint-Pierre-et-Miquelon

>>>>> Chapitre Ier : Dispositions générales.

>>>>> Chapitre II : Négociation collective - Conventions et accords collectifs de travail.

>>>>> Chapitre III : Les conflits collectifs.

>>>> Titre III : Mayotte, Wallis et Futuna et Terres australes et antarctiques françaises

>>>>> Chapitre Ier : Négociation collective - Conventions et accords collectifs de travail.

>>>>> Chapitre II : Institutions représentatives du personnel

>>>>>> Section 1 : Comité central d’entreprise et comités d’établissement.

>>>>>> Section 2 : Comité de groupe.

>> Troisième partie : Durée du travail, salaire, intéressement, participation et épargne salariale

>>> Livre Ier : Durée du travail, repos et congés

>>>> Titre Ier : Champ d’application

>>>>> Chapitre unique.

>>>> Titre II : Durée du travail, répartition et aménagement des horaires

>>>>> Chapitre Ier : Durée du travail

>>>>>> Section 1 : Travail effectif, astreintes et équivalences

>>>>>>> Sous-section 1 : Travail effectif.

>>>>>>> Sous-section 2 : Astreintes.

>>>>>>> Sous-section 3 : Equivalences.

>>>>>> Section 2 : Durée légale et heures supplémentaires

>>>>>>> Sous-section 1 : Durée légale.

>>>>>>> Sous-section 2 : Contingent annuel d’heures supplémentaires et dérogations.

>>>>>>> Sous-section 3 : Contreparties aux heures supplémentaires

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Majorations de salaire.

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Repos compensateur de remplacement.

>>>>>> Section 3 : Durées maximales de travail

>>>>>>> Sous-section 1 : Temps de pause.

>>>>>>> Sous-section 2 : Durée quotidienne maximale.

>>>>>>> Sous-section 3 : Durées hebdomadaires maximales.

>>>>>> Section 4 : Conventions de forfait

>>>>>>> Sous-section 1 : Mise en place des conventions de forfait

>>>>>>> Sous-section 2 : Conventions de forfait sur l’année

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Conventions de forfait en heures sur l’année

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Conventions de forfait en jours sur l’année

>>>>>> Section 5 : Dispositions d’application.

>>>>> Chapitre II : Répartition et aménagement des horaires

>>>>>> Section 1 : Répartition des horaires sur une période supérieure à la semaine et au plus égale à l’année

>>>>>> Section 2 : Aménagement des horaires

>>>>>>> Sous-section 1 : Horaires individualisés.

>>>>>>> Sous-section 2 : Récupération des heures perdues.

>>>>>>> Sous-section 3 : Aménagement pour la pratique du sport.

>>>>>> Section 3 : Travail de nuit

>>>>>>> Sous-section 1 : Définitions.

>>>>>>> Sous-section 2 : Conditions de mise en oeuvre.

>>>>>>> Sous-section 3 : Contreparties accordées aux salariés.

>>>>>>> Sous-section 4 : Surveillance médicale des travailleurs de nuit.

>>>>>>> Sous-section 5 : Retour au travail de jour.

>>>>>> Section 4 : Dispositions d’application.

>>>>> Chapitre III : Travail à temps partiel et travail intermittent

>>>>>> Section 1 : Travail à temps partiel

>>>>>>> Sous-section 1 : Définition.

>>>>>>> Sous-section 2 : Mise en oeuvre à l’initiative de l’employeur.

>>>>>>> Sous-section 3 : Mise en oeuvre à la demande du salarié.

>>>>>>> Sous-section 4 : Egalité de traitement avec les salariés à temps plein.

>>>>>>> Sous-section 5 : Contrat de travail et horaire de travail.

>>>>>>> Sous-section 6 : Heures complémentaires.

>>>>>>> Sous-section 7 : Modification de la répartition de la durée du travail.

>>>>>>> Sous-section 8 : Compléments d’heures par avenant

>>>>>>> Sous-section 9 : Exercice d’un mandat.

>>>>>>> Sous-section 10 : Dispositions d’application.

>>>>>> Section 2 : Travail intermittent.

>>>>> Chapitre IV : Dispositions pénales.

>>>> Titre III : Repos et jours fériés

>>>>> Chapitre Ier : Repos quotidien.

>>>>> Chapitre II : Repos hebdomadaire

>>>>>> Section 1 : Principes.

>>>>>> Section 2 : Dérogations

>>>>>>> Sous-section 1 : Dérogations au repos hebdomadaire

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Travaux urgents.

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Industries traitant des matières périssables ou ayant à répondre à un surcroît extraordinaire de travail.

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Travaux dans les ports, débarcadères et stations.

>>>>>>>> Paragraphe 4 : Activités saisonnières.

>>>>>>>> Paragraphe 5 : Travaux de nettoyage des locaux industriels et de maintenance.

>>>>>>>> Paragraphe 6 : Travaux intéressant la défense nationale.

>>>>>>>> Paragraphe 7 : Etablissements industriels fonctionnant en continu.

>>>>>>>> Paragraphe 8 : Gardiens et concierges des établissements industriels et commerciaux.

>>>>>>> Sous-section 2 : Dérogations au repos dominical

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Dérogation permanente de droit.

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Dérogations conventionnelles

>>>>>>>>> Sous-paragraphe 1 : Travail en continu.

>>>>>>>>> Sous-paragraphe 2 : Equipe de suppléance.

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Dérogations temporaires au repos dominical

>>>>>>>>> Sous-paragraphe 1 : Dérogations accordées par le préfet.

>>>>>>>>> Sous-paragraphe 2 : Dérogations accordées par le maire.

>>>>>>> Sous-section 3 : Dispositions d’application.

>>>>>> Section 3 : Décisions de fermeture.

>>>>>> Section 4 : Procédure de référé de l’inspecteur du travail.

>>>>> Chapitre III : Jours fériés

>>>>>> Section 1 : Dispositions générales.

>>>>>> Section 2 : Journée du 1er mai.

>>>>>> Section 3 : Journée de solidarité.

>>>>> Chapitre IV : Dispositions particulières aux départements de la Moselle, du Bas-Rhin et du Haut-Rhin.

>>>>> Chapitre V : Dispositions pénales.

>>>> Titre IV : Congés payés et autres congés

>>>>> Chapitre Ier : Congés payés

>>>>>> Section 1 : Droit au congé.

>>>>>> Section 2 : Durée du congé.

>>>>>> Section 3 : Prise des congés

>>>>>>> Sous-section 1 : Période de congés et ordre des départs.

>>>>>>> Sous-section 2 : Règles de fractionnement et de report.

>>>>>> Section 4 : Indemnités de congés.

>>>>>> Section 5 : Caisses de congés payés.

>>>>> Chapitre II : Autres congés

>>>>>> Section 1 : Congés rémunérés

>>>>>>> Sous-section 1 : Congé pour événements familiaux.

>>>>>>> Sous-section 2 : Congé de participation aux instances d’emploi et de formation professionnelle ou à un jury d’examen.

>>>>>>> Sous-section 3 : Congés de formation économique et sociale et de formation syndicale.

>>>>>> Section 2 : Congés non rémunérés

>>>>>>> Sous-section 1 : Congé de solidarité familiale.

>>>>>>> Sous-section 2 : Congé de soutien familial.

>>>>>>> Sous-section 3 : Congé de solidarité internationale.

>>>>>>> Sous-section 4 : Congé pour catastrophe naturelle.

>>>>>>> Sous-section 5 : Congés de formation de cadres et d’animateurs pour la jeunesse.

>>>>>>> Sous-section 6 : Congé mutualiste de formation.

>>>>>>> Sous-section 7 : Congé de représentation.

>>>>>>> Sous-section 8 : Congés des salariés candidats ou élus à un mandat parlementaire ou local.

>>>>>>> Sous-section 9 : Réserve opérationnelle et service national

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Réserve opérationnelle.

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Service national.

>>>>>>> Sous-section 10 : Congé et période de travail à temps partiel pour la création ou la reprise d’entreprise et congé sabbatique

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Congé et période de travail à temps partiel pour la création ou la reprise d’entreprise.

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Congé sabbatique.

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Dispositions communes au congé pour la création d’entreprise et au congé sabbatique

>>>>>>>>> Sous-paragraphe 1 : Possibilités de report ou de refus du congé.

>>>>>>>>> Sous-paragraphe 2 : Report de congés payés.

>>>>>>>> Paragraphe 4 : Dispositions diverses.

>>>>>>> Sous-Section 11 : Réserve dans la sécurité civile, opérations de secours et réserve sanitaire.

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Réserve dans la sécurité civile.

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Participation aux opérations de secours.

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Réserve sanitaire.

>>>>>>> Sous-section 12 : Congé pour acquisition de la nationalité.

>>>>> Chapitre III : Dispositions pénales.

>>>> Titre V : Compte épargne-temps

>>>>> Chapitre Ier : Objet

>>>>> Chapitre II : Mise en place

>>>>> Chapitre III : Utilisation.

>>>>> Chapitre IV : Garantie et liquidation des droits

>>>> Titre VI : Dispositions particulières aux jeunes travailleurs

>>>>> Chapitre Ier : Définitions.

>>>>> Chapitre II : Durée du travail.

>>>>> Chapitre III : Travail de nuit.

>>>>> Chapitre IV : Repos et congés

>>>>>> Section 1 : Repos quotidien.

>>>>>> Section 2 : Repos hebdomadaire et dominical.

>>>>>> Section 3 : Jours fériés.

>>>>>> Section 4 : Congés annuels.

>>>>> Chapitre V : Dispositions pénales.

>>>> Titre VII : Contrôle de la durée du travail et des repos

>>>>> Chapitre Ier : Contrôle de la durée du travail

>>>>>> Section 1 : Information des salariés et affichages.

>>>>>> Section 2 : Registres et documents obligatoires.

>>>>>> Section 3 : Documents fournis à l’inspecteur du travail.

>>>>>> Section 4 : Documents fournis au juge.

>>>>> Chapitre II : Contrôle du repos hebdomadaire.

>>>>> Chapitre III : Dispositions pénales.

>>> Livre II : Salaire et avantages divers

>>>> Titre Ier : Champ d’application

>>>>> Chapitre unique.

>>>> Titre II : Egalité de rémunération entre les femmes et les hommes

>>>>> Chapitre Ier : Principes.

>>>>> Chapitre II : Dispositions pénales.

>>>> Titre III : Détermination du salaire

>>>>> Chapitre Ier : Salaire minimum interprofessionnel de croissance

>>>>>> Section 1 : Champ d’application.

>>>>>> Section 2 : Principes.

>>>>>> Section 3 : Modalités de fixation

>>>>>>> Sous-section 1 : Garantie du pouvoir d’achat des salariés.

>>>>>>> Sous-section 2 : Participation des salariés au développement économique de la nation.

>>>>>>> Sous-section 3 : Autres modalités de fixation.

>>>>>> Section 4 : Minimum garanti.

>>>>> Chapitre II : Rémunération mensuelle minimale

>>>>>> Section 1 : Dispositions générales.

>>>>>> Section 2 : Modalités de fixation.

>>>>>> Section 3 : Allocation complémentaire.

>>>>>> Section 5 : Dispositions d’application.

>>>>> Chapitre III : Dispositions pénales.

>>>> Titre IV : Paiement du salaire

>>>>> Chapitre Ier : Dispositions générales.

>>>>> Chapitre II : Mensualisation.

>>>>> Chapitre III : Bulletin de paie.

>>>>> Chapitre IV : Pourboires.

>>>>> Chapitre V : Action en paiement et prescription.

>>>>> Chapitre V bis : Obligations et responsabilité financière du donneur d’ordre.

>>>>> Chapitre VI : Dispositions pénales.

>>>> Titre V : Protection du salaire

>>>>> Chapitre Ier : Retenues.

>>>>> Chapitre II : Saisies et cessions.

>>>>> Chapitre III : Privilèges et assurance

>>>>>> Section 1 : Dispositions générales.

>>>>>> Section 2 : Privilèges et assurance en cas de procédure de sauvegarde, de redressement ou de liquidation judiciaire

>>>>>>> Sous-section 1 : Privilèges.

>>>>>>> Sous-section 2 : Assurance contre le risque de non-paiement

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Principes.

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Créances couvertes par l’assurance.

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Institutions de garantie contre le risque de non-paiement.

>>>>>>>> Paragraphe 4 : Financement.

>>>>>>>> Paragraphe 5 : Dispositions applicables dans le cas où l’employeur est établi dans un autre Etat membre de la Communauté européenne ou de l’Espace économique européen

>>>>>>> Sous-section 3 : Etablissement et liquidation des créances.

>>>>>> Section 3 : Privilèges spéciaux.

>>>>> Chapitre IV : Economats.

>>>>> Chapitre V : Dispositions pénales.

>>>> Titre VI : Avantages divers

>>>>> Chapitre Ier : Frais de transport

>>>>>> Section 1 : Champ d’application.

>>>>>> Section 2 : Prise en charge des frais de transports publics

>>>>>> Section 3 : Prise en charge des frais de transports personnels.

>>>>>> Section 4 : Dispositions d’application.

>>>>> Chapitre II : Titres-restaurant

>>>>>> Section 1 : Emission.

>>>>>> Section 2 : Utilisation.

>>>>>> Section 3 : Exonérations.

>>>>>> Section 4 : Dispositions d’application.

>>>>> Chapitre III : Chèques-vacances.

>>> Livre III : Dividende du travail : intéressement, participation et épargne salariale

>>>> Titre Ier : Intéressement

>>>>> Chapitre Ier : Champ d’application.

>>>>> Chapitre II : Mise en place de l’intéressement.

>>>>> Chapitre III : Contenu et régime des accords

>>>>>> Section 1 : Contenu des accords.

>>>>>> Section 2 : Régime des accords

>>>>>>> Sous-section 1 : Dépôt et contrôle administratif.

>>>>>>> Sous-section 2 : Modification dans la situation juridique de l’entreprise.

>>>>> Chapitre IV : Calcul, répartition et distribution de l’intéressement

>>>>>> Section 1 : Calcul de l’intéressement.

>>>>>> Section 2 : Répartition de l’intéressement.

>>>>>> Section 3 : Distribution de l’intéressement.

>>>>> Chapitre V : Régime social et fiscal de l’intéressement.

>>>> Titre II : Participation aux résultats de l’entreprise

>>>>> Chapitre Ier : Champ d’application.

>>>>> Chapitre II : Mise en place de la participation

>>>>>> Section 1 : Mise en place dans l’entreprise.

>>>>>> Section 2 : Mise en place dans la branche.

>>>>> Chapitre III : Contenu et régime des accords

>>>>>> Section 1 : Contenu des accords.

>>>>>> Section 2 : Régime des accords

>>>>>>> Sous-section 1 : Dépôt.

>>>>>>> Sous-section 2 : Dispositions applicables en l’absence d’accord.

>>>>>>> Sous-section 3 : Participation volontaire.

>>>>>>> Sous-section 4 : Participation dans les entreprises agricoles.

>>>>>>> Sous-section 5 : Modification dans la situation juridique de l’entreprise.

>>>>>>> Sous-section 6 : Sociétés coopératives ouvrières de production, coopératives agricoles et entreprises publiques.

>>>>> Chapitre IV : Calcul et gestion de la participation

>>>>>> Section 1 : Calcul de la réserve spéciale de participation.

>>>>>> Section 2 : Répartition de la réserve spéciale de participation.

>>>>>> Section 3 : Règles de disponibilité des droits des salariés.

>>>>>> Section 4 : Paiement et déblocage anticipé.

>>>>>> Section 5 : Affectation à un plan d’épargne salariale.

>>>>> Chapitre V : Régime social et fiscal de la participation.

>>>>> Chapitre VI : Contestations et sanctions.

>>>> Titre III : Plans d’épargne salariale

>>>>> Chapitre Ier : Champ d’application.

>>>>> Chapitre II : Plan d’épargne d’entreprise

>>>>>> Section 1 : Conditions de mise en place

>>>>>>> Sous-section 1 : Bénéficiaires.

>>>>>>> Sous-section 2 : Mise en place.

>>>>>>> Sous-section 3 : Information des salariés.

>>>>>>> Sous-section 4 : Dépôt.

>>>>>> Section 2 : Versements.

>>>>>> Section 3 : Composition et gestion du plan.

>>>>>> Section 4 : Augmentation de capital.

>>>>>> Section 5 : Indisponibilité des sommes, déblocage anticipé et liquidation.

>>>>>> Section 6 : Régime social et fiscal.

>>>>>> Section 7 : Dispositions d’application.

>>>>> Chapitre III : Plan d’épargne interentreprises.

>>>>> Chapitre IV : Plan d’épargne pour la retraite collectif

>>>>>> Section 1 : Mise en place.

>>>>>> Section 2 : Versements

>>>>>> Section 3 : Composition et gestion du plan

>>>>>> Section 4 : Indisponibilité, déblocage anticipé et delivrance des sommes

>>>>>> Section 5 : Dispositions d’application

>>>>> Chapitre V : Transferts

>>>> Titre IV : Dispositions communes

>>>>> Chapitre Ier : Représentation et information des salariés

>>>>>> Section 1 : Participation aux assemblées générales des actionnaires de la société.

>>>>>> Section 2 : Formation économique, financière et juridique des représentants des salariés.

>>>>>> Section 3 : Information des représentants du personnel.

>>>>>> Section 4 : Information des salariés.

>>>>> Chapitre II : Conditions d’ancienneté

>>>>> Chapitre III : Versements sur le compte épargne-temps

>>>>> Chapitre IV : Mise en place dans un groupe d’entreprises et dans les entreprises dépourvues d’épargne salariale

>>>>>> Section 1 : Mise en place dans un groupe d’entreprises

>>>>>> Section 2 : Entreprises dépourvues de dispositif d’épargne salariale

>>>>> Chapitre V : Dépôt et contrôle de l’autorité administrative

>>>>>> Section 1 : Dépôt.

>>>>>> Section 2 : Contrôle de l’autorité administrative.

>>>>> Chapitre VI : Conseil d’orientation de la participation, de l’intéressement, de l’épargne salariale et de l’actionnariat salarié

>>> Livre IV : Dispositions relatives à l’outre-mer

>>>> Titre Ier : Dispositions générales

>>>>> Chapitre unique

>>>> Titre II : Départements d’outre-mer, Saint-Barthélemy, Saint-Martin et Saint-Pierre-et-Miquelon

>>>>> Chapitre Ier : Dispositions générales.

>>>>> Chapitre II : Durée du travail, repos et congés.

>>>>> Chapitre III : Salaire et avantages divers

>>>>>> Section 1 : Salaire minimum de croissance.

>>>>>> Section 2 : Rémunération mensuelle minimale

>>>>>>> Sous-section 1 : Dispositions générales.

>>>>>>> Sous-section 2 : Modalités de fixation.

>>>>>>> Sous-section 3 : Allocation complémentaire.

>>>> Titre III : Mayotte, Wallis et Futuna et Terres australes et antarctiques françaises

>>>>> Chapitre unique : Intéressement, participation et épargne salariale.

>> Quatrième partie : Santé et sécurité au travail

>>> Livre Ier : Dispositions générales

>>>> Titre Ier : Champ et dispositions d’application

>>>>> Chapitre unique

>>>>>> Section 1 : Champ d’application.

>>>>>> Section 2 : Dispositions d’application.

>>>> Titre II : Principes généraux de prévention

>>>>> Chapitre Ier : Obligations de l’employeur.

>>>>> Chapitre II : Obligations des travailleurs.

>>>> Titre III : Droits d’alerte et de retrait

>>>>> Chapitre Ier : Principes.

>>>>> Chapitre II : Conditions d’exercice des droits d’alerte et de retrait.

>>>>> Chapitre III : Droit d’alerte en matière de santé publique et d’environnement

>>>> Titre IV : Information et formation des travailleurs

>>>>> Chapitre Ier : Obligation générale d’information et de formation.

>>>>> Chapitre II : Formations et mesures d’adaptation particulières.

>>>>> Chapitre III : Consultation des représentants du personnel.

>>>> Titre V : Dispositions particulières à certaines catégories de travailleurs

>>>>> Chapitre Ier : Champ d’application.

>>>>> Chapitre II : Femmes enceintes, venant d’accoucher ou allaitant.

>>>>> Chapitre III : Jeunes travailleurs

>>>>>> Section 1 : Age d’admission.

>>>>>> Section 2 : Travaux interdits.

>>>>>> Section 3 : Travaux réglementés.

>>>>> Chapitre IV : Salariés titulaires d’un contrat de travail à durée déterminée et salariés temporaires

>>>>>> Section 1 : Travaux interdits.

>>>>>> Section 2 : Obligations particulières d’information et de formation.

>>>> Titre VI : Dispositions particulières à certains facteurs de risques professionnels et à la pénibilité

>>>>> Chapitre Ier : Fiche de prévention des expositions

>>>>> Chapitre II : Compte personnel de prévention de la pénibilité

>>>>>> Section 1 : Ouverture et abondement du compte personnel de prévention de la pénibilité

>>>>>> Section 2 : Utilisations du compte personnelde prévention de la pénibilité

>>>>>>> Sous-section 1 : Utilisation du compte pour la formation professionnelle

>>>>>>> Sous-section 2 : Utilisation du compte pour le passage à temps partiel

>>>>>>> Sous-section 3 : Utilisation du compte pour la retraite

>>>>>> Section 3 : Gestion des comptes, contrôle et réclamations

>>>>>> Section 4 : Financement

>>>>>> Section 5 : Dispositions d’application

>>>>> Chapitre III : Accords en faveur de la prévention de la pénibilité

>>> Livre II : Dispositions applicables aux lieux de travail

>>>> Titre Ier : Obligations du maître d’ouvrage pour la conception des lieux de travail

>>>>> Chapitre Ier : Principes généraux.

>>>>> Chapitre II : Aération et assainissement.

>>>>> Chapitre III : Eclairage, insonorisation et ambiance thermique.

>>>>> Chapitre IV : Sécurité des lieux de travail.

>>>>> Chapitre V : Installations électriques.

>>>>> Chapitre VI : Risques d’incendies et d’explosions et évacuation.

>>>>> Chapitre VII : Installations sanitaires, restauration.

>>>> Titre II : Obligations de l’employeur pour l’utilisation des lieux de travail

>>>>> Chapitre Ier : Principes généraux.

>>>>> Chapitre II : Aération, assainissement.

>>>>> Chapitre III : Eclairage, ambiance thermique.

>>>>> Chapitre IV : Sécurité des lieux de travail.

>>>>> Chapitre V : Aménagement des postes de travail.

>>>>> Chapitre VI : Installations électriques.

>>>>> Chapitre VII : Risques d’incendies et d’explosions et évacuation.

>>>>> Chapitre VIII : Installations sanitaires, restauration et hébergement.

>>>> Titre III  : Vigilance du donneur d’ordre en matière d’hébergement

>>>>> Chapitre unique : Obligation de vigilance et responsabilité du donneur d’ordre.

>>> Livre III : Equipements de travail et moyens de protection

>>>> Titre Ier : Conception et mise sur le marché des équipements de travail et des moyens de protection

>>>>> Chapitre Ier : Règles générales

>>>>>> Section 1 : Principes.

>>>>>> Section 2 : Dispositions d’application.

>>>>> Chapitre II : Règles techniques de conception.

>>>>> Chapitre III : Procédures de certification de conformité.

>>>>> Chapitre IV : Procédure de sauvegarde.

>>>> Titre II : Utilisation des équipements de travail et des moyens de protection

>>>>> Chapitre Ier : Règles générales

>>>>>> Section 1 : Principes.

>>>>>> Section 2 : Dispositions d’application.

>>>>> Chapitre II : Maintien en état de conformité.

>>>>> Chapitre III : Mesures d’organisation et conditions d’utilisation des équipements de travail et des équipements de protection individuelle.

>>>>> Chapitre IV : Utilisation des équipements de travail non soumis à des règles de conception lors de leur première mise sur le marché.

>>> Livre IV : Prévention de certains risques d’exposition

>>>> Titre Ier : Risques chimiques

>>>>> Chapitre Ier : Mise sur le marché des substances et mélanges

>>>>>> Section 1 : Mesures générales et dispositions d’application.

>>>>>> Section 2 : Fabrication, importation et vente

>>>>>>> Sous-section 1 : Déclaration des substances et préparations

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Mise sur le marché.

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Information des autorités.

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Exceptions.

>>>>>>> Sous-section 2 : Protection des utilisateurs et acheteurs

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Information des utilisateurs.

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Résolution de la vente.

>>>>> Chapitre II : Mesures de prévention des risques chimiques

>>>>> Chapitre III : Risques d’exposition aux agents cancérogènes, mutagènes et toxiques pour la reproduction.

>>>>> Chapitre IV : Risques d’exposition à l’amiante.

>>>>> Chapitre V : Règles particulières à certains agents chimiques dangereux.

>>>> Titre II : Prévention des risques biologiques

>>>>> Chapitre Ier : Dispositions générales.

>>>>> Chapitre II : Principes de prévention.

>>>>> Chapitre III : Évaluation des risques.

>>>>> Chapitre IV : Mesures et moyens de prévention.

>>>>> Chapitre V : Information et formation des travailleurs.

>>>>> Chapitre VI : Surveillance médicale.

>>>>> Chapitre VII : Déclaration administrative.

>>>> Titre III : Prévention des risques d’exposition au bruit

>>>>> Chapitre Ier : Dispositions générales.

>>>>> Chapitre II : Principes de prévention.

>>>>> Chapitre III : Evaluation des risques.

>>>>> Chapitre IV : Mesures et moyens de prévention.

>>>>> Chapitre V : Surveillance médicale.

>>>>> Chapitre VI : Information et formation des travailleurs.

>>>>> Chapitre VII : Dérogations.

>>>> Titre IV : Prévention des risques d’exposition aux vibrations mécaniques

>>>>> Chapitre Ier : Dispositions générales.

>>>>> Chapitre II : Principes de prévention.

>>>>> Chapitre III : Valeurs limites d’exposition.

>>>>> Chapitre IV : Evaluation des risques.

>>>>> Chapitre V : Mesures et moyens de prévention.

>>>>> Chapitre VI : Surveillance médicale.

>>>>> Chapitre VII : Information et formation des travailleurs.

>>>> Titre V : Prévention des risques d’exposition aux rayonnements

>>>>> Chapitre Ier : Prévention des risques d’exposition aux rayonnements ionisants.

>>>>> Chapitre II : Prévention des risques d’exposition aux rayonnements optiques artificiels.

>>>>> Chapitre III : Prévention des risques d’exposition aux champs électromagnétiques.

>>>> Titre VI : Autres risques

>>>>> Chapitre Ier : Prévention des risques en milieu hyperbare.

>>> Livre V : Prévention des risques liés à certaines activités ou opérations

>>>> Titre Ier : Travaux réalisés dans un établissement par une entreprise extérieure

>>>>> Chapitre Ier : Dispositions générales.

>>>>> Chapitre II : Mesures préalables à l’exécution d’une opération.

>>>>> Chapitre III : Mesures à prendre pendant l’exécution des opérations.

>>>>> Chapitre IV : Rôle des institutions représentatives du personnel.

>>>>> Chapitre V : Dispositions particulières aux opérations de chargement et de déchargement.

>>>> Titre II : Installations nucléaires de base et installations susceptibles de donner lieu à des servitudes d’utilité publique

>>>>> Chapitre Ier : Champ d’application.

>>>>> Chapitre II : Coordination de la prévention.

>>>>> Chapitre III : Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail

>>>>>> Section 1 : Attributions particulières.

>>>>>> Section 2 : Composition.

>>>>>> Section 3 : Fonctionnement.

>>>>>> Section 4 : Formation des représentants.

>>>>>> Section 5 : Comité élargi.

>>>>> Chapitre IV : Comité interentreprises de santé et de sécurité au travail.

>>>>> Chapitre V : Dispositions particulières en matière d’incendie et de secours.

>>>>> Chapitre VI : Dispositions particulières en cas de danger grave et imminent et droit de retrait.

>>>> Titre III : Bâtiment et génie civil

>>>>> Chapitre Ier : Principes de prévention.

>>>>> Chapitre II : Coordination lors des opérations de bâtiment et de génie civil

>>>>>> Section 1 : Déclaration préalable.

>>>>>> Section 2 : Mission de coordination et coordonnateur en matière de sécurité et de protection de la santé.

>>>>>> Section 3 : Plan général de coordination en matière de sécurité et de protection de la santé.

>>>>>> Section 4 : Plan particulier de sécurité et de protection de la santé.

>>>>>> Section 5 : Collège interentreprises de sécurité, de santé et des conditions de travail.

>>>>>> Section 6 : Interventions ultérieures sur l’ouvrage.

>>>>>> Section 7 : Travaux d’extrême urgence.

>>>>>> Section 8 : Dispositions d’application.

>>>>> Chapitre III : Prescriptions techniques applicables avant l’exécution des travaux.

>>>>> Chapitre IV : Prescriptions techniques de protection durant l’exécution des travaux.

>>>>> Chapitre V : Dispositions applicables aux travailleurs indépendants.

>>>> Titre IV : Autres activités et opérations

>>>>> Chapitre Ier : Manutention des charges.

>>>>> Chapitre II : Utilisation d’écrans de visualisation.

>>>>> Chapitre III : Interventions sur les équipements élévateurs et installés à demeure.

>>>>> Chapitre IV : Opérations sur les installations électriques et dans leur voisinage.

>>>>> Chapitre V : Surveillance médicale.

>>> Livre VI : Institutions et organismes de prévention

>>>> Titre Ier : Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail

>>>>> Chapitre Ier : Règles générales

>>>>>> Section 1 : Conditions de mise en place.

>>>>>> Section 2 : Dispositions d’application.

>>>>> Chapitre II : Attributions

>>>>>> Section 1 : Missions.

>>>>>> Section 2 : Consultations obligatoires.

>>>>>> Section 3 : Rapport et programme annuels.

>>>>> Chapitre III : Composition et désignation.

>>>>> Chapitre IV : Fonctionnement

>>>>>> Section 1 : Présidence et modalités de délibération.

>>>>>> Section 2 : Heures de délégation.

>>>>>> Section 3 : Réunions.

>>>>>> Section 4 : Recours à un expert.

>>>>>> Section 5 : Formation.

>>>>> Chapitre V : Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail dans certains établissements de santé, sociaux et médico-sociaux.

>>>>> Chapitre VI : Instance de coordination des comités d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail

>>>> Titre II : Services de santé au travail

>>>>> Chapitre Ier : Champ d’application.

>>>>> Chapitre II : Missions et organisation

>>>>>> Section 1 : Principes.

>>>>>> Section 2 : Services de santé au travail interentreprises.

>>>>>> Section 3 : Dispositions d’application.

>>>>> Chapitre III : Personnels concourant aux services de santé au travail

>>>>>> Section unique : Médecin du travail

>>>>>>> Sous-section 1 : Recrutement et conditions d’exercice.

>>>>>>> Sous-section 2 : Protection.

>>>>> Chapitre IV : Actions et moyens des membres des équipes pluridisciplinaires de santé au travail.

>>>>> Chapitre V : Surveillance médicale de catégories particulières de travailleurs.

>>>>> Chapitre VI : Services de santé au travail des établissements de santé, sociaux et médico-sociaux.

>>>> Titre III : Service social du travail

>>>>> Chapitre Ier : Mise en place et missions.

>>>>> Chapitre II : Organisation et fonctionnement.

>>>> Titre IV : Institutions et personnes concourant à l’organisation de la prévention

>>>>> Chapitre Ier : Conseil supérieur et comités régionaux de la prévention des risques professionnels.

>>>>> Chapitre II : Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail

>>>>>> Section 1 : Missions.

>>>>>> Section 2 : Composition.

>>>>>> Section 3 : Dispositions d’application.

>>>>> Chapitre III : Organismes et commissions de santé et de sécurité

>>>>>> Section 1 : Organismes professionnels de santé, de sécurité et des conditions de travail.

>>>>>> Section 2 : Commissions de santé et de sécurité.

>>>>> Chapitre IV : Aide à l’employeur pour la gestion de la santé et de la sécurité au travail

>>> Livre VII : Contrôle

>>>> Titre Ier : Documents et affichages obligatoires

>>>>> Chapitre unique.

>>>> Titre II : Mises en demeure et demandes de vérifications

>>>>> Chapitre Ier : Mises en demeure

>>>>>> Section 1 : Mises en demeure du directeur départemental du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle.

>>>>>> Section 2 : Mises en demeure de l’inspecteur du travail et du contrôleur du travail

>>>>>>> Sous-section 1 : Mise en demeure préalable au procès-verbal.

>>>>>>> Sous-section 2 : Mise en demeure préalable à l’arrêt temporaire d’activité.

>>>>> Chapitre II : Demandes de vérifications, d’analyses et de mesures.

>>>>> Chapitre III : Recours.

>>>>> Chapitre IV : Organismes de mesures et de vérifications.

>>>> Titre III : Mesures et procédures d’urgence

>>>>> Chapitre Ier : Arrêts temporaires de travaux ou d’activité.

>>>>> Chapitre II : Procédures de référé.

>>>> Titre IV : Dispositions pénales

>>>>> Chapitre Ier : Infractions aux règles de santé et de sécurité

>>>>>> Section 1 : Infractions commises par l’employeur ou son délégataire.

>>>>>> Section 2 : Infractions commises par une personne autre que l’employeur ou son délégataire.

>>>>>> Section 3 : Dispositions particulières aux personnes morales.

>>>>> Chapitre II : Infractions aux règles de représentation des salariés.

>>>>> Chapitre III : Infractions aux règles concernant le travail des jeunes et des femmes enceintes, venant d’accoucher ou allaitant.

>>>>> Chapitre IV : Opérations de bâtiment et de génie civil.

>>>>> Chapitre V : Infractions aux règles relatives à la médecine du travail.

>>> Livre VIII : Dispositions relatives à l’outre-mer

>>>> Titre Ier : Dispositions générales

>>>>> Chapitre unique.

>>>> Titre II : Dispositions particulières aux départements d’outre-mer, Saint-Barthélemy, Saint-Martin et à Saint-Pierre-et-Miquelon

>>>>> Chapitre Ier : Dispositions générales.

>>>>> Chapitre II : Services de santé au travail.

>>>> Titre III : Dispositions relatives à Mayotte, à Wallis et Futuna et aux Terres australes et antarctiques françaises

>>>>> Chapitre unique.

>> Cinquième partie : L’emploi

>>> Livre Ier : Les dispositifs en faveur de l’emploi

>>>> Titre Ier : Politique de l’emploi

>>>>> Chapitre Ier : Objet.

>>>>> Chapitre II : Instances concourant à la politique de l’emploi

>>>> Titre II : Maintien et sauvegarde de l’emploi

>>>>> Chapitre Ier : Aides à l’adaptation des salariés aux évolutions de l’emploi et des compétences et à la gestion des âges

>>>>>> Section 1 : Aide au développement de l’emploi et des compétences.

>>>>>> Section 2 : Aide à l’élaboration d’un plan de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences.

>>>>>> Section 3 : Aide aux actions de formation pour l’adaptation des salariés.

>>>>>> Section 4 : Contrat de génération

>>>>>>> Sous-section 1 : Modalités de mise en œuvre

>>>>>>> Sous-section 2 : Accords collectifs et plans d’action

>>>>>>> Sous-section 3 : Modalités de l’aide

>>>>>> Section 5 : Dispositions d’application.

>>>>> Chapitre II : Aide aux salariés placés en activité partielle

>>>>> Chapitre III : Aides aux actions de reclassement et de reconversion professionnelle.

>>>>> Chapitre IV : Dispositions pénales.

>>>>> Chapitre V : Accords de maintien de l’emploi

>>>> Titre III : Aides à l’insertion, à l’accès et au retour à l’emploi

>>>>> Chapitre Ier : Accompagnement personnalisé pour l’accès à l’emploi

>>>>>> Section 1 : Objet et conventions.

>>>>>> Section 2 : Plan local pluriannuel pour l’insertion et l’emploi.

>>>>>> Section 3 : Accompagnement des jeunes vers l’emploi

>>>>>>> Sous-section 1 : Droit à l’accompagnement.

>>>>>>> Sous-section 2 : Contrat d’insertion dans la vie sociale.

>>>>>> Section 4 : Dispositions d’application.

>>>>> Chapitre II : Insertion par l’activité économique

>>>>>> Section 1 : Objet.

>>>>>> Section 2 : Conventions.

>>>>>> Section 3 : Mise en oeuvre des actions d’insertion par l’activité économique

>>>>>>> Sous-section 1 : Structures d’insertion par l’activité économique.

>>>>>>> Sous-section 2 : Entreprises d’insertion.

>>>>>>> Sous-section 3 : Entreprises de travail temporaire d’insertion.

>>>>>>> Sous-section 4 : Associations intermédiaires.

>>>>>>> Sous-section 5 : Ateliers et chantiers d’insertion.

>>>>>>> Sous-section 6 : Groupes économiques solidaires.

>>>>>> Section 4 : Dispositions d’application.

>>>>> Chapitre III : Prime de retour à l’emploi et aide personnalisée de retour à l’emploi .

>>>>>> Section 2 : Aide personnalisée de retour à l’emploi

>>>>> Chapitre IV : Contrats de travail aidés

>>>>>> Section 1 : Contrat emploi-jeune

>>>>>>> Sous-section 1 : Objet.

>>>>>>> Sous-section 2 : Convention.

>>>>>>> Sous-section 3 : Contrat de travail

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Dispositions communes.

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Dispositions particulières au contrat emploi-jeune à durée déterminée.

>>>>>>> Sous-section 4 : Aide financière.

>>>>>> Section 1-1 : Contrat unique d’insertion.

>>>>>> Section 2 : Contrat d’accompagnement dans l’emploi

>>>>>>> Sous-section 1 : Objet.

>>>>>>> Sous-section 2 : Décision d’attribution de l’aide à l’insertion professionnelle.

>>>>>>> Sous-section 3 : Contrat de travail.

>>>>>>> Sous-section 4 : Aide financière et exonérations.

>>>>>>> Sous-section 5 : Dispositions d’application.

>>>>>> Section 4 : Contrat jeune en entreprise

>>>>>>> Sous-section 1 : Objet.

>>>>>>> Sous-section 2 : Contrat de travail.

>>>>>>> Sous-section 3 : Aide de l’Etat.

>>>>>>> Sous-section 4 : Mise en oeuvre et gestion du dispositif.

>>>>>>> Sous-section 5 : Dispositions d’application.

>>>>>> Section 5 : Contrat initiative-emploi

>>>>>>> Sous-section 1 : Objet.

>>>>>>> Sous-section 2 : Décision d’attribution de l’aide à l’insertion professionnelle.

>>>>>>> Sous-section 3 : Contrat de travail.

>>>>>>> Sous-section 4 : Aide financière.

>>>>>>> Sous-section 5 : Dispositions d’application.

>>>>>> Section 7 : Contrat relatif aux activités d’adultes-relais

>>>>>>> Sous-section 1 : Objet.

>>>>>>> Sous-section 2 : Convention.

>>>>>>> Sous-section 3 : Contrat de travail.

>>>>>>> Sous-section 4 : Aide financière.

>>>>>>> Sous-section 5 : Dispositions d’application.

>>>>>> Section 8 : Emploi d’avenir

>>>>>>> Sous-section 1 : Dispositions générales

>>>>>>> Sous-section 2 : Aide à l’insertion professionnelle

>>>>>>> Sous-section 3 : Contrat de travail

>>>>>>> Sous-section 4 : Reconnaissance des compétences acquises

>>>>>>> Sous-section 5 : Dispositions d’application

>>>>>> Section 9 : Emploi d’avenir professeur

>>>>>>> Sous-section 1 : Dispositions générales

>>>>>>> Sous-section 2 : Aide à la formation et à l’insertion professionnelle

>>>>>>> Sous-section 3 : Contrat de travail

>>>>>>> Sous-section 4 : Dispositions applicables aux établissements d’enseignement privés ayant passé un contrat avec l’Etat

>>>>>>> Sous-section 5 : Dispositions d’application

>>>>> Chapitre V : Périodes de mise en situation en milieu professionnel.

>>>>> Chapitre VI : Dispositions pénales.

>>>> Titre IV : Aides à la création d’entreprise

>>>>> Chapitre Ier : Aides à la création ou à la reprise d’entreprise

>>>>>> Section 1 : Exonération de charges sociales.

>>>>>> Section 2 : Avance remboursable.

>>>>>> Section 3 : Maintien d’allocations.

>>>>>> Section 4 : Financement d’actions de conseil, de formation et d’accompagnement.

>>>>>> Section 5 : Dispositions d’application.

>>>>> Chapitre II : Contrat d’appui au projet d’entreprise.

>>> Livre II : Dispositions applicables à certaines catégories de travailleurs

>>>> Titre Ier : Travailleurs handicapés

>>>>> Chapitre Ier : Objet des politiques en faveur de l’emploi des personnes handicapées.

>>>>> Chapitre II : Obligation d’emploi des travailleurs handicapés, mutilés de guerre et assimilés

>>>>>> Section 1 : Champ d’application.

>>>>>> Section 2 : Obligation d’emploi.

>>>>>> Section 3 : Modalités de mise en oeuvre de l’obligation

>>>>>>> Sous-section 1 : Mise en oeuvre partielle.

>>>>>>> Sous-section 2 : Mise en oeuvre par application d’un accord.

>>>>>>> Sous-section 3 : Mise en oeuvre par le versement d’une contribution annuelle.

>>>>>>> Sous-section 4 : Sanction administrative.

>>>>>> Section 4 : Bénéficiaires de l’obligation d’emploi

>>>>>>> Sous-section 1 : Catégories de bénéficiaires.

>>>>>>> Sous-section 2 : Calcul du nombre de bénéficiaires.

>>>>>> Section 5 : Actions en justice.

>>>>>> Section 6 : Dispositions d’application.

>>>>> Chapitre III : Reconnaissance et orientation des travailleurs handicapés

>>>>>> Section 1 : Reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé.

>>>>>> Section 2 : Réadaptation, rééducation et formation professionnelle.

>>>>>> Section 3 : Orientation en milieu professionnel

>>>>>>> Sous-section 1 : Droits et garanties des travailleurs handicapés.

>>>>>>> Sous-section 2 : Aides financières.

>>>>>>> Sous-section 3 : Entreprises adaptées et centres de distribution de travail à domicile.

>>>>>> Section 4 : Autres orientations.

>>>>>> Section 5 : Actions en justice.

>>>>>> Section 6 : Dispositions d’application.

>>>>> Chapitre IV : Institutions et organismes concourant à l’insertion professionnelle des handicapés

>>>>>> Section 1 A : Pilotage des politiques en faveur de l’emploi des personnes handicapées

>>>>>> Section 1 : Fonds de développement pour l’insertion professionnelle des handicapés.

>>>>>> Section 1 bis : Organismes de placement spécialisés dans l’insertion professionnelle des personnes handicapées

>>>>>> Section 2 : Actions en justice.

>>>>>> Section 3 : Dispositions d’application.

>>>>> Chapitre V : Dispositions pénales.

>>>> Titre II : Travailleurs étrangers

>>>>> Chapitre Ier : Emploi d’un salarié étranger

>>>>>> Section 1 : Accords internationaux.

>>>>>> Section 2 : Introduction d’un travailleur étranger.

>>>>>> Section 3 : Conditions d’exercice d’une activité salariée.

>>>>> Chapitre II : Interdictions.

>>>>> Chapitre III : Office français de l’immigration et de l’intégration

>>>>>> Section 1 : Missions et exercice des missions.

>>>>>> Section 2 : Statut, organisation et fonctionnement.

>>>>>> Section 3 : Ressources.

>>>>> Chapitre IV : Dispositions pénales.

>>> Livre III : Service public de l’emploi et placement

>>>> Titre Ier : Le service public de l’emploi

>>>>> Chapitre Ier : Missions et composantes du service public de l’emploi.

>>>>> Chapitre II : Placement et accompagnement des demandeurs d’emploi.

>>>>> Chapitre III : Maisons de l’emploi.

>>>>> Chapitre IV : Missions locales pour l’insertion professionnelle et sociale des jeunes.

>>>> Titre II : Placement

>>>>> Chapitre Ier : Principes.

>>>>> Chapitre II : Rôle des collectivités territoriales.

>>>>> Chapitre III : Contrôle

>>>>> Chapitre IV : Dispositions pénales

>>>> Titre III : Diffusion et publicité des offres et demandes d’emploi

>>>>> Chapitre Ier : Interdictions.

>>>>> Chapitre II : Conditions de publication et de diffusion des offres d’emploi.

>>>>> Chapitre III : Contrôle.

>>>>> Chapitre IV : Dispositions pénales.

>>> Livre IV : Le demandeur d’emploi

>>>> Titre Ier : Droits et obligations du demandeur d’emploi

>>>>> Chapitre Ier : Inscription du demandeur d’emploi et recherche d’emploi

>>>>>> Section 1 : Inscription sur la liste des demandeurs d’emploi.

>>>>>> Section 2 : Recherche d’emploi.

>>>>>> Section 3 : Représentation du demandeur d’emploi.

>>>>>> Section 4 : Dispositions d’application.

>>>>> Chapitre II : Radiation de la liste des demandeurs d’emploi.

>>>>> Chapitre III : Dispositions pénales.

>>>> Titre II : Indemnisation des travailleurs involontairement privés d’emploi

>>>>> Chapitre Ier : Dispositions générales.

>>>>> Chapitre II : Régime d’assurance

>>>>>> Section 1 : Conditions et modalités d’attribution de l’allocation d’assurance

>>>>>>> Sous-section 1 : Conditions d’attribution.

>>>>>>> Sous-section 2 : Modalités de calcul et de paiement.

>>>>>> Section 2 : Financement de l’allocation d’assurance.

>>>>>> Section 3 : Obligations d’assurance et de déclaration des rémunérations.

>>>>>> Section 4 : Modalités de recouvrement et de contrôle des contributions.

>>>>>> Section 5 : Accords relatifs à l’assurance chômage.

>>>>>> Section 6 - Suivi financier du régime d’assurance chômage

>>>>> Chapitre III : Régime de solidarité

>>>>>> Section 1 : Allocations

>>>>>>> Sous-section 1 : Allocation de solidarité spécifique.

>>>>>>> Sous-section 3 : Allocation temporaire d’attente.

>>>>>>> Sous-section 5 : Allocation équivalent retraite.

>>>>>> Section 2 : Financement des allocations

>>>>>>> Sous-section 1 : Fonds de solidarité.

>>>>>>> Sous-section 2 : Contribution exceptionnelle de solidarité.

>>>>>> Section 3 : Dispositions d’application.

>>>>> Chapitre IV : Régimes particuliers

>>>>>> Section 1 : Dispositions particulières à certains salariés.

>>>>>> Section 2 : Entreprises du bâtiment et des travaux publics privées d’emploi par suite d’intempéries.

>>>>>> Section 3 : Professions de la production cinématographique, de l’audiovisuel ou du spectacle.

>>>>> Chapitre V : Maintien des droits au revenu de remplacement du demandeur indemnisé

>>>>>> Section 1 : Cumul d’un revenu de remplacement avec d’autres revenus.

>>>>>> Section 2 : Prime forfaitaire pour reprise d’activité.

>>>>>> Section 3 : Exercice d’une activité bénévole.

>>>>>> Section 4 : Exercice d’une activité d’intérêt général.

>>>>> Chapitre VI : Contrôle et sanctions

>>>>>> Section 1 : Agents chargés du contrôle de la recherche d’emploi.

>>>>>> Section 2 : Réduction, suspension ou suppression du revenu de remplacement.

>>>>>> Section 3 : Pénalité administrative.

>>>>>> Section 4 : Répétition des prestations indues.

>>>>>> Section 5 : Dispositions d’application.

>>>>> Chapitre VII : Organismes gestionnaires du régime d’assurance chômage

>>>>>> Section 1 : Gestion confiée à des organismes de droit privé par voie d’accord ou de convention.

>>>>>> Section 2 : Gestion confiée à un établissement public en l’absence de convention.

>>>>>> Section 3 : Dispositions communes.

>>>>> Chapitre VIII : Dispositions financières.

>>>>> Chapitre IX : Dispositions pénales.

>>> Livre V : Dispositions relatives à l’outre-mer

>>>> Titre Ier : Dispositions générales

>>>>> Chapitre unique.

>>>> Titre II : Départements d’outre-mer, Saint-Barthélemy, Saint-Martin et Saint-Pierre-et-Miquelon

>>>>> Chapitre Ier : Dispositions générales.

>>>>> Chapitre II : Dispositifs en faveur de l’emploi

>>>>>> Section 1 : Aides à l’insertion, à l’accès et au retour à l’emploi

>>>>>>> Sous-section 1 : Contrat emploi-jeune.

>>>>>>> Sous-section 2 : Contrat unique d’insertion

>>>>>>> Sous-section 4 : Contrats d’accès à l’emploi

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Objet.

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Décision d’attribution de l’aide à l’insertion professionnelle.

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Contrat de travail.

>>>>>>>> Paragraphe 4 : Aides et exonérations.

>>>>>>>> Paragraphe 5 : Dispositions d’application.

>>>>>> Section 2 : Aides à la création d’entreprise

>>>>>>> Sous-section 1 : Aide au conseil et à la formation.

>>>>>>> Sous-section 2 : Aide au projet initiative-jeune.

>>>>>> Section 3 : Dispositions pénales.

>>>>> Chapitre III : Dispositions applicables à certaines catégories de travailleurs.

>>>>> Chapitre IV : Le demandeur d’emploi

>>>>>> Section 2 : Dispositions d’adaptation.

>>>> Titre III : Mayotte, Wallis et Futuna et Terres australes et antarctiques françaises

>>>>> Chapitre unique.

>> Sixième partie : La formation professionnelle tout au long de la vie

>>> Livre Ier : Principes généraux et organisation institutionnelle de la formation et de l’orientation professionnelles

>>>> Titre Ier : Principes généraux

>>>>> Chapitre Ier : Objectifs et contenu de la formation et de l’orientation professionnelles.

>>>>>> Section 1 : La formation professionnelle tout au long de la vie

>>>>>> Section 2 : L’orientation professionnelle tout au long de la vie

>>>>>> Section 3 : Le conseil en évolution professionnelle

>>>>>> Section 4 : Supports d’information

>>>>> Chapitre II : Egalité d’accès à la formation

>>>>>> Section 1 : Egalité d’accès entre les femmes et les hommes.

>>>>>> Section 2 : Egalité d’accès des personnes handicapées et assimilées.

>>>> Titre II : Rôle des régions, de l’Etat et des institutions de la formation professionnelle

>>>>> Chapitre Ier : Rôle des régions.

>>>>>> Section 1 : Compétences des régions

>>>>>> Section 2 : Coordination avec les branches professionnelles, le service public de l’emploi et le service public de l’orientation

>>>>> Chapitre II : Rôle de l’Etat.

>>>>> Chapitre III : Coordination des politiques de l’emploi, de l’orientation et de la formation professionnelles

>>>>>> Section 1 : Conseil national de l’emploi, de la formation et de l’orientation professionnelles

>>>>>> Section 2 : Comité régional de l’emploi, de la formation et de l’orientation professionnelles

>>>>>> Section 3 : Comité paritaire interprofessionnel national pour l’emploi et la formation

>>>>>> Section 4 : Comité paritaire interprofessionnel régional pour l’emploi et la formation

>>>>>> Section 5 : Dispositions d’application

>>> Livre II : L’apprentissage

>>>> Titre Ier : Dispositions générales

>>>>> Chapitre unique.

>>>> Titre II : Contrat d’apprentissage

>>>>> Chapitre Ier : Définition et régime juridique.

>>>>> Chapitre II : Contrat de travail et conditions de travail

>>>>>> Section 1 : Formation, exécution et rupture du contrat de travail

>>>>>>> Sous-section 1 : Conditions de formation du contrat.

>>>>>>> Sous-section 2 : Conclusion du contrat.

>>>>>>> Sous-section 3 : Durée du contrat.

>>>>>>> Sous-section 4 : Succession de contrats.

>>>>>>> Sous-section 5 : Rupture du contrat.

>>>>>>> Sous-section 6 : Contrat d’apprentissage préparant au baccalauréat professionnel

>>>>>> Section 2 : Conditions de travail de l’apprenti

>>>>>>> Sous-section 1 : Garanties.

>>>>>>> Sous-section 2 : Durée du travail.

>>>>>>> Sous-section 3 : Salaire.

>>>>>>> Sous-section 4 : Santé et sécurité.

>>>>>>> Sous-section 5 : Dispositions d’application.

>>>>>> Section 3 : Présentation et préparation aux examens.

>>>>>> Section 3 bis : Carte d’étudiant des métiers

>>>>>> Section 4 : Aménagements en faveur des personnes handicapées.

>>>>>> Section 5 : Médiateur consulaire.

>>>>> Chapitre III : Obligations de l’employeur

>>>>>> Section 1 : Organisation de l’apprentissage.

>>>>>> Section 2 : Engagements dans le cadre de la formation.

>>>>>> Section 3 : Maître d’apprentissage.

>>>>>> Section 4 : Dispositions d’application.

>>>>> Chapitre IV : Enregistrement du contrat.

>>>>> Chapitre V : Procédures d’opposition, de suspension et d’interdiction de recrutement

>>>>>> Section 1 : Opposition à l’engagement d’apprentis.

>>>>>> Section 2 : Suspension de l’exécution du contrat et interdiction de recrutement.

>>>>>> Section 3 : Dispositions d’application.

>>>>> Chapitre VI : Entreprises de travail temporaire

>>>> Titre III : Centres de formation d’apprentis et sections d’apprentissage

>>>>> Chapitre Ier : Missions des centres de formation d’apprentis.

>>>>> Chapitre II : Création de centres de formation d’apprentis et de sections d’apprentissage

>>>>>> Section 1 : Création de centres de formation d’apprentis.

>>>>>> Section 2 : Création de sections d’apprentissage et d’unités de formation par apprentissage.

>>>>>> Section 3 : Dispositions d’application.

>>>>> Chapitre III : Fonctionnement des centres de formation d’apprentis et des sections d’apprentissage

>>>>>> Section 1 : Ressources.

>>>>>> Section 2 : Personnel.

>>>>>> Section 3 : Fonctionnement pédagogique des centres de formation d’apprentis.

>>>>>> Section 4 : Dispositions d’application.

>>>>> Chapitre IV : Dispositions pénales.

>>>> Titre IV : Financement de l’apprentissage

>>>>> Chapitre Ier : Taxe d’apprentissage

>>>>>> Section 1 : Principes.

>>>>>> Section 2 : Versements libératoires.

>>>>>> Section 3 : Affectation des fonds.

>>>>>> Section 4 : Dispositions d’application.

>>>>>> Section 5 : Dispositions applicables aux employeurs occupant des salariés intermittents du spectacle

>>>>> Chapitre II : Organismes collecteurs de la taxe d’apprentissage.

>>>>> Chapitre III : Aides à l’apprentissage

>>>>>> Section 1 : Prime à l’apprentissage.

>>>>>> Section 2 : Cotisations dues au titre de l’emploi des apprentis.

>>>>>> Section 3 : Dispositions d’application.

>>>>> Chapitre IV : Dispositions pénales.

>>>> Titre V : Inspection et contrôle de l’apprentissage

>>>>> Chapitre Ier : Inspection de l’apprentissage.

>>>>> Chapitre II : Contrôle

>>>>>> Section 1 : Contrôle des centres de formation d’apprentis.

>>>>>> Section 2 : Contrôle administratif et financier

>>>>>>> Sous-section 1 : Objet du contrôle et fonctionnaires de contrôle.

>>>>>>> Sous-section 2 : Déroulement des opérations de contrôle.

>>>>>> Section 3 : Sanctions.

>>>>>> Section 4 : Dispositions d’application.

>>>>> Chapitre III : Dispositions pénales.

>>>> Titre VI : Dispositions particulières aux départements de la Moselle, du Bas-Rhin et du Haut-Rhin

>>>>> Chapitre unique.

>>> Livre III : La formation professionnelle continue

>>>> Titre Ier : Dispositions générales

>>>>> Chapitre Ier : Objet de la formation professionnelle continue.

>>>>> Chapitre II : Accès à la formation professionnelle continue.

>>>>> Chapitre III : Catégories d’actions de formation.

>>>>> Chapitre IV : Droit à la qualification professionnelle.

>>>>> Chapitre V : Entretien professionnel

>>>>> Chapitre VI : Qualité des actions de la formation professionnelle continue

>>>> Titre II : Dispositifs de formation professionnelle continue

>>>>> Chapitre Ier : Formations à l’initiative de l’employeur et plan de formation

>>>>>> Section 1 : Obligations de l’employeur et plan de formation.

>>>>>> Section 2 : Régimes applicables aux heures de formation

>>>>>>> Sous-section 1 : Actions d’adaptation au poste de travail ou liées à l’évolution ou au maintien dans l’emploi.

>>>>>>> Sous-section 3 : Actions de développement des compétences.

>>>>>> Section 3 : Actions de formation du salarié occupant un emploi saisonnier.

>>>>>> Section 4 : Secteur public.

>>>>> Chapitre II : Formations à l’initiative du salarié

>>>>>> Section 1 : Congé individuel de formation

>>>>>>> Sous-section 1 : Objet.

>>>>>>> Sous-section 2 : Conditions d’ouverture.

>>>>>>> Sous-section 3 : Durée du congé.

>>>>>>> Sous-section 4 : Conditions de prise en charge et rémunération.

>>>>>>> Sous-section 5 : Salariés titulaires de contrats à durée déterminée ou de contrats nouvelles embauches

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Conditions d’ancienneté.

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Période de prise du congé.

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Conditions de prise en charge et rémunération.

>>>>>>>> Paragraphe 4 : Financement du congé.

>>>>>>> Sous-Section 6 : Affectation des fonds collectés au titre du congé individuel de formation.

>>>>>> Section 2 : Congé de bilan de compétences

>>>>>>> Sous-section 1 : Conditions d’ancienneté.

>>>>>>> Sous-section 2 : Durée du congé.

>>>>>>> Sous-section 3 : Conditions de prise en charge et rémunération.

>>>>>>> Sous-section 4 : Financement du congé.

>>>>>>> Sous-section 5 : Dispositions d’application.

>>>>>> Section 3 : Autres congés

>>>>>>> Sous-section 1 : Congés d’enseignement ou de recherche.

>>>>>>> Sous-section 2 : Congés de formation pour les salariés de vingt-cinq ans et moins.

>>>>>> Section 4 : Formations se déroulant en dehors du temps de travail

>>>>> Chapitre III : Compte personnel de formation

>>>>>> Section 1 : Principes communs

>>>>>> Section 2 : Mise en œuvre du compte personnel de formation pour les salariés

>>>>>>> Sous-section 1 : Alimentation et abondement du compte

>>>>>>> Sous-section 2 : Formations éligibles et mobilisation du compte

>>>>>>> Sous-section 3 : Rémunération et protection sociale

>>>>>>> Sous-section 4 : Prise en charge des frais de formation

>>>>>> Section 3 : Mise en œuvre du compte personnel de formation pour les demandeurs d’emploi

>>>>>>> Sous-section 1 : Formations éligibles et mobilisation du compte

>>>>>>> Sous-section 2 : Prise en charge des frais de formation

>>>>> Chapitre IV : Périodes de professionnalisation

>>>>>> Section 1 : Objet et conditions d’ouverture.

>>>>>> Section 2 : Déroulement des périodes de professionnalisation.

>>>>> Chapitre V : Contrats de professionnalisation

>>>>>> Section 1 : Objet et conditions d’ouverture.

>>>>>> Section 2 : Formation et exécution du contrat.

>>>>>> Section 3 : Salaire et durée du travail.

>>>>>> Section 4 : Durée et mise en oeuvre des actions de professionnalisation.

>>>>>> Section 5 : Exonération de cotisations sociales.

>>>>>> Section 6 : Entreprises de travail temporaire.

>>>>> Chapitre VI : Préparation opérationnelle à l’emploi

>>>> Titre III : Financement de la formation professionnelle continue

>>>>> Chapitre Ier : Participation des employeurs au développement de la formation professionnelle continue

>>>>>> Section 1 : Obligation de financement.

>>>>>> Section 2 : Employeurs de moins de dix salariés

>>>>>>> Sous-section 1 : Montant et mise en oeuvre de la participation.

>>>>>>> Sous-section 3 : Majoration de la contribution.

>>>>>>> Sous-section 5 : Contrôle et contentieux.

>>>>>> Section 3 : Employeurs de dix salariés et plus

>>>>>>> Sous-section 1 : Montant et mise en oeuvre de la participation

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Dispositions générales.

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Prise en compte d’un accroissement d’effectif.

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Versement au Trésor public.

>>>>>>> Sous-section 2 : Majoration de la contribution.

>>>>>>> Sous-section 3 : Déclaration à l’autorité administrative.

>>>>>>> Sous-section 4 : Contrôle et contentieux.

>>>>>>> Sous-section 5 : Dispositions d’application.

>>>>>> Section 4 : Dispositions applicables à certaines catégories d’employeurs

>>>>>>> Sous-section 1 : Employeurs du bâtiment et des travaux publics.

>>>>>>> Sous-section 2 : Travailleurs indépendants, membres des professions libérales et professions non salariées.

>>>>>>> Sous-section 3 : Employeurs occupant des salariés intermittents du spectacle.

>>>>>>> Sous-section 4 : Particuliers employeurs.

>>>>>>> Sous-section 5 : Employeurs de la pêche maritime et des cultures marines.

>>>>>>> Sous-section 6 : Artistes auteurs.

>>>>> Chapitre II : Organismes collecteurs agréés

>>>>>> Section 1 : Dispositions générales

>>>>>>> Sous-section 1 : Agrément.

>>>>>>> Sous-section 2 : Gestion des fonds.

>>>>>>> Sous-section 3 : Dispositions d’application.

>>>>>> Section 2 : Fonds d’assurance-formation

>>>>>>> Sous-section 1 : Fonds d’assurance-formation de salariés.

>>>>>>> Sous-section 2 : Fonds d’assurance-formation de non-salariés.

>>>>>>> Sous-section 3 : Dispositions d’application.

>>>>>> Section 3 : Organismes collecteurs paritaires agréés pour la prise en charge de la professionnalisation et du compte personnel de formation

>>>>>> Section 4 : Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels.

>>>>>> Section 5 : Information de l’Etat.

>>>>> Chapitre III : Organismes paritaires agréés pour la prise en charge du congé individuel de formation

>>>>> Chapitre IV : Dispositions pénales.

>>>> Titre IV : Stagiaire de la formation professionnelle

>>>>> Chapitre Ier : Rémunération du stagiaire

>>>>>> Section 1 : Financement des stages rémunérés par l’Etat ou la région.

>>>>>> Section 2 : Montant de la rémunération.

>>>>>> Section 3 : Remboursement des frais de transport.

>>>>>> Section 4 : Prêts au stagiaire.

>>>>>> Section 5 : Règlement des litiges.

>>>>>> Section 6 : Dispositions d’application.

>>>>> Chapitre II : Protection sociale du stagiaire

>>>>>> Section 1 : Affiliation à un régime de sécurité sociale.

>>>>>> Section 2 : Prise en charge des cotisations par l’Etat ou la région.

>>>>>> Section 3 : Droits aux prestations.

>>>>>> Section 4 : Règlement des litiges.

>>>>>> Section 5 : Dispositions d’application.

>>>>> Chapitre III : Conditions de travail du stagiaire.

>>>> Titre V : Organismes de formation

>>>>> Chapitre Ier : Déclaration d’activité.

>>>>>> Section 1 : Principes généraux

>>>>>> Section 2 : Régime juridique de la déclaration d’activité

>>>>> Chapitre II : Fonctionnement

>>>>>> Section 1 : Personnels.

>>>>>> Section 2 : Règlement intérieur.

>>>>>> Section 3 : Obligations comptables

>>>>>>> Sous-section 1 : Dispensateurs de droit privé.

>>>>>>> Sous-section 2 : Dispensateurs de droit public.

>>>>>> Section 4 : Bilan pédagogique et financier.

>>>>>> Section 5 : Publicité.

>>>>> Chapitre III : Réalisation des actions de formation

>>>>>> Section 1 : Convention de formation entre l’acheteur de formation et l’organisme de formation.

>>>>>> Section 2 : Contrat de formation entre une personne physique et un organisme de formation.

>>>>>> Section 3 : Obligations vis-à-vis du stagiaire.

>>>>> Chapitre IV : Sanctions financières.

>>>>> Chapitre V : Dispositions pénales.

>>>> Titre VI : Contrôle de la formation professionnelle continue

>>>>> Chapitre Ier : Objet du contrôle et fonctionnaires de contrôle

>>>>>> Section 1 : Objet du contrôle

>>>>>>> Sous-section 1 : Contrôle des dépenses et activités de formation.

>>>>>>> Sous-section 2 : Contrôle de l’obligation de financement des employeurs.

>>>>>> Section 2 : Agents de contrôle.

>>>>>> Section 3 : Dispositions d’application.

>>>>> Chapitre II : Déroulement des opérations de contrôle

>>>>>> Section 1 : Accès aux documents et justifications à apporter.

>>>>>> Section 2 : Procédure.

>>>>>> Section 3 : Sanctions.

>>>>>> Section 4 : Dispositions d’application.

>>>>> Chapitre III : Constatation des infractions et dispositions pénales

>>>>>> Section 1 : Constatation des infractions.

>>>>>> Section 2 : Dispositions pénales.

>>> Livre IV : Validation des acquis de l’expérience

>>>> Titre Ier : Objet de la validation des acquis de l’expérience et régime juridique

>>>>> Chapitre Ier : Objet de la validation des acquis de l’expérience.

>>>>> Chapitre II : Régime juridique.

>>>> Titre II : Mise en oeuvre de la validation des acquis de l’expérience

>>>>> Chapitre Ier : Garanties.

>>>>> Chapitre II : Congé pour validation des acquis de l’expérience

>>>>>> Section 1 : Conditions d’ancienneté.

>>>>>> Section 2 : Durée du congé.

>>>>>> Section 3 : Conditions de prise en charge et rémunération.

>>>>>> Section 4 : Dispositions d’application.

>>>>> Chapitre III : Accompagnement à la validation des acquis de l’expérience

>>> Livre V : Dispositions relatives à l’outre-mer

>>>> Titre Ier : Dispositions générales

>>>>> Chapitre unique.

>>>> Titre II : Départements d’outre-mer, Saint-Barthélemy, Saint-Martin et Saint-Pierre-et-Miquelon

>>>>> Chapitre Ier : Dispositions générales.

>>>>> Chapitre II : L’apprentissage.

>>>>> Chapitre III : La formation professionnelle continue

>>>>>> Section 1 : Financement de la formation professionnelle continue.

>>>>>> Section 2 : Parrainage.

>>>>>> Section 3 : Stagiaire de la formation professionnelle.

>>>>>> Section 3 bis : Comité régional de l’emploi, de la formation et de l’orientation professionnelles

>>>>>> Section 3 ter : Comité paritaire interprofessionnel régional pour l’emploi et la formation

>>>>>> Section 4 : Dispositions d’adaptation.

>>>>> Chapitre IV : Validation des acquis de l’expérience.

>> Septième partie : Dispositions particulières à certaines professions et activités

>>> Livre Ier : Journalistes professionnels professions du spectacle, de la publicité et de la mode

>>>> Titre Ier : Journalistes professionnels

>>>>> Chapitre Ier : Champ d’application et définitions

>>>>>> Section 1 : Champ d’application.

>>>>>> Section 2 : Définitions.

>>>>>> Section 3 : Carte d’identité professionnelle.

>>>>>> Section 4 : Représentation professionnelle

>>>>> Chapitre II : Contrat de travail

>>>>>> Section 1 : Présomption de salariat.

>>>>>> Section 2 : Rupture du contrat.

>>>>> Chapitre III : Rémunération.

>>>>> Chapitre IV : Dispositions pénales.

>>>> Titre II : Professions du spectacle, de la publicité et de la mode

>>>>> Chapitre Ier : Artistes du spectacle

>>>>>> Section 1 : Champ d’application.

>>>>>> Section 2 : Définitions.

>>>>>> Section 3 : Contrat de travail.

>>>>>> Section 4 : Rémunération.

>>>>>> Section 5 : Placement

>>>>>>> Sous-section 1 : Inscription au registre national des agents artistiques

>>>>>>> Sous-section 2 : Rémunération des services de placement.

>>>>>>> Sous-section 3 : Agences artistiques.

>>>>>> Section 6 : Dispositions pénales

>>>>> Chapitre II : Entreprises de spectacles vivants

>>>>>> Section 1 : Activité d’entrepreneur de spectacles vivants titulaires d’une licence

>>>>>>> Sous-section 1 : Champ d’application.

>>>>>>> Sous-section 2 : Définitions.

>>>>>>> Sous-section 3 : Licence d’entrepreneur de spectacles vivants.

>>>>>>> Sous-section 4 : Protection des salaires.

>>>>>>> Sous-section 5 : Constatation des infractions et dispositions pénales.

>>>>>> Section 2 : Activité d’entrepreneur de spectacles vivants à titre occasionnel.

>>>>>> Section 3 : Guichet unique pour le spectacle vivant

>>>>>>> Sous-section 1 : Champ d’application.

>>>>>>> Sous-section 2 : Conditions de mise en oeuvre.

>>>>>>> Sous-section 3 : Litiges.

>>>>>>> Sous-section 4 : Dispositions d’application.

>>>>> Chapitre III : Mannequins et agences de mannequins

>>>>>> Section 1 : Mannequins

>>>>>>> Sous-section 1 : Champ d’application.

>>>>>>> Sous-section 2 : Définitions.

>>>>>>> Sous-section 3 : Contrat de travail.

>>>>>>> Sous-section 4 : Rémunération.

>>>>>> Section 2 : Agences de mannequins

>>>>>>> Sous-section 1 : Licence d’agence de mannequins.

>>>>>>> Sous-section 2 : Mise à disposition.

>>>>>>> Sous-section 3 : Garantie financière.

>>>>>> Section 3 : Dispositions d’application.

>>>>>> Section 4 : Dispositions pénales.

>>>>> Chapitre IV : Enfants dans le spectacle, les professions ambulantes, la publicité et la mode

>>>>>> Section 1 : Autorisation individuelle.

>>>>>> Section 2 : Dérogations pour l’emploi d’enfants par des agences de mannequins agréées.

>>>>>> Section 3 : Conditions de travail des enfants

>>>>>>> Sous-section 1 : Durée du travail et repos.

>>>>>>> Sous-section 2 : Rémunération.

>>>>>> Section 4 : Interdictions.

>>>>>> Section 5 : Dispositions d’application.

>>>>>> Section 6 : Dispositions pénales.

>>> Livre II : Concierges et employés d’immeubles à usage d’habitation, employés de maison et services à la personne

>>>> Titre Ier : Concierges et employés d’immeubles à usage d’habitation

>>>>> Chapitre Ier : Dispositions générales

>>>>>> Section 1 : Champ d’application et définitions.

>>>>>> Section 2 : Dispositions d’application.

>>>>> Chapitre II : Contrat de travail.

>>>>> Chapitre III : Congés payés.

>>>>> Chapitre IV : Surveillance médicale.

>>>>> Chapitre V : Litiges.

>>>>> Chapitre VI : Dispositions pénales.

>>>> Titre II : Employés de maison

>>>>> Chapitre Ier : Dispositions générales.

>>>>> Chapitre II : Dispositions pénales.

>>>> Titre III : Activités de services à la personne

>>>>> Chapitre Ier : Champ d’application.

>>>>> Chapitre II : Déclaration et agrément des organismes et mise en œuvre des activités

>>>>>> Section 1 : Déclaration et agrément des organismes

>>>>>> Section 2 : Mise en oeuvre des activités.

>>>>>> Section 3 : Dispositions d’application.

>>>>> Chapitre III : Dispositions financières

>>>>>> Section 1 : Frais de gestion et mesures fiscales et sociales.

>>>>>> Section 2 : Aide financière en faveur des salariés, du chef d’entreprise ou des dirigeants sociaux.

>>>>> Chapitre IV : Agence nationale des services à la personne.

>>> Livre III : Voyageurs, représentants ou placiers, gérants de succursales et entrepreneurs salariés associés d’une coopérative d’activité et d’emploi

>>>> Titre Ier : Voyageurs, représentants et placiers

>>>>> Chapitre Ier : Champ d’application et définitions

>>>>>> Section 1 : Champ d’application.

>>>>>> Section 2 : Définitions.

>>>>> Chapitre II : Accès à la profession.

>>>>> Chapitre III : Contrat de travail

>>>>>> Section 1 : Présomption de salariat.

>>>>>> Section 2 : Conclusion et exécution du contrat de travail

>>>>>>> Sous-section 1 : Période d’essai.

>>>>>>> Sous-section 2 : Clause d’exclusivité.

>>>>>> Section 3 : Rémunération et congés.

>>>>>> Section 4 : Rupture du contrat de travail

>>>>>>> Sous-section 1 : Préavis.

>>>>>>> Sous-section 2 : Commissions et remises.

>>>>>>> Sous-section 3 : Indemnité de clientèle.

>>>>>>> Sous-section 4 : Indemnité conventionnelle de substitution.

>>>>>> Section 5 : Litiges.

>>>>> Chapitre IV : Dispositions pénales.

>>>> Titre II : Gérants de succursales

>>>>> Chapitre Ier : Dispositions générales.

>>>>> Chapitre II : Gérants non salariés des succursales de commerce de détail alimentaire.

>>>> Titre III : Entrepreneurs salariés associés d’une coopérative d’activité et d’emploi

>>>>> Chapitre Ier : Dispositions générales

>>>>>> Section 1 : Champ d’application

>>>>>> Section 2 : Principes

>>>>> Chapitre II : Mise en œuvre

>>> Livre IV : Travailleurs à domicile

>>>> Titre Ier : Dispositions générales

>>>>> Chapitre Ier : Champ d’application et dispositions d’application.

>>>>> Chapitre II : Définitions.

>>>>> Chapitre III : Mise en oeuvre.

>>>> Titre II : Rémunération et conditions de travail

>>>>> Chapitre Ier : Fourniture et livraison des travaux.

>>>>> Chapitre II : Conditions de rémunération

>>>>>> Section 1 : Salaires

>>>>>>> Sous-section 1 : Détermination des temps d’exécution.

>>>>>>> Sous-section 2 : Détermination du salaire.

>>>>>>> Sous-section 3 : Majorations.

>>>>>> Section 2 : Frais d’atelier et frais accessoires.

>>>>> Chapitre III : Règlement des litiges.

>>>>> Chapitre IV : Santé et sécurité au travail.

>>> Livre V : Dispositions relatives à l’outre-mer

>>>> Titre Ier : Dispositions générales

>>>>> Chapitre unique.

>>>> Titre II : Départements d’outre-mer, Saint-Barthélemy, Saint-Martin et Saint-Pierre-et-Miquelon

>>>>> Chapitre Ier : Dispositions générales.

>> Huitième partie : Contrôle de l’application de la législation du travail

>>> Livre Ier : Inspection du travail

>>>> Titre Ier : Compétences et moyens d’intervention

>>>>> Chapitre Ier : Répartition des compétences entre les différents départements ministériels.

>>>>> Chapitre II : Compétence des agents

>>>>>> Section 1 : Inspecteurs du travail.

>>>>>> Section 2 : Contrôleurs du travail.

>>>>> Chapitre III : Prérogatives et moyens d’intervention

>>>>>> Section 1 : Droit d’entrée dans les établissements.

>>>>>> Section 2 : Droit de prélèvement.

>>>>>> Section 3 : Accès aux documents.

>>>>>> Section 4 : Recherche et constatation des infractions

>>>>>>> Sous-section 1 : Procès-verbaux.

>>>>>>> Sous-section 2 : Mises en demeure et demandes de vérification.

>>>>>> Section 5 : Secret professionnel.

>>>>> Chapitre IV : Dispositions pénales.

>>>> Titre II : Système d’inspection du travail

>>>>> Chapitre Ier : Echelon central.

>>>>> Chapitre II : Services déconcentrés.

>>>>> Chapitre III : Appui à l’inspection du travail

>>>>>> Section 1 : Médecin inspecteur du travail.

>>>>>> Section 2 : Ingénieurs de prévention.

>>>>>> Section 3 : Missions spéciales temporaires confiées à des médecins et ingénieurs.

>>> Livre II : Lutte contre le travail illégal

>>>> Titre Ier : Définition

>>>>> Chapitre unique.

>>>> Titre II : Travail dissimulé

>>>>> Chapitre Ier : Interdictions

>>>>>> Section 1 : Dispositions générales.

>>>>>> Section 2 : Travail dissimulé par dissimulation d’activité.

>>>>>> Section 3 : Travail dissimulé par dissimulation d’emploi salarié.

>>>>>> Section 4 : Règles applicables à la diffusion d’annonces.

>>>>>> Section 5 : Dispositions d’application.

>>>>> Chapitre II : Obligations et solidarité financière des donneurs d’ordre et des maîtres d’ouvrage.

>>>>> Chapitre III : Droits des salariés et actions en justice.

>>>>>> Section 1 : Droits des salariés.

>>>>>> Section 2 : Actions en justice.

>>>>> Chapitre IV : Dispositions pénales.

>>>> Titre III : Marchandage

>>>>> Chapitre Ier : Interdiction.

>>>>> Chapitre II : Obligations et solidarité financière du donneur d’ordre.

>>>>> Chapitre III : Actions en justice.

>>>>> Chapitre IV : Dispositions pénales.

>>>> Titre IV : Prêt illicite de main-d’œuvre

>>>>> Chapitre Ier : Interdiction.

>>>>> Chapitre II : Actions en justice.

>>>>> Chapitre III : Dispositions pénales.

>>>> Titre V : Emploi d’étrangers sans titre de travail

>>>>> Chapitre Ier : Interdictions.

>>>>> Chapitre II : Droits du salarié étranger.

>>>>> Chapitre III : Contribution spéciale.

>>>>> Chapitre IV : Solidarité financière du donneur d’ordre.

>>>>> Chapitre V : Actions en justice.

>>>>> Chapitre VI : Dispositions pénales.

>>>> Titre VI : Cumuls irréguliers d’emplois

>>>>> Chapitre Ier : Interdictions et dérogations

>>>>>> Section 1 : Interdictions.

>>>>>> Section 2 : Dérogations.

>>>>> Chapitre II : Dispositions pénales.

>>>> Titre VII : Contrôle du travail illégal

>>>>> Chapitre Ier : Compétence des agents

>>>>>> Section 1 : Dispositions communes.

>>>>>> Section 2 : Travail dissimulé.

>>>>>> Section 3 : Marchandage.

>>>>>> Section 4 : Prêt illicite de main-d’oeuvre.

>>>>>> Section 5 : Emploi d’étrangers sans titre de travail.

>>>>>> Section 6 : Dispositions d’application.

>>>>> Chapitre II : Sanctions administratives.

>>>>> Chapitre III : Coordination interministérielle de la lutte contre le travail illégal.

>>>> Titre VIII : Vigilance du donneur d’ordre en matière d’application de la législation du travail

>>>>> Chapitre unique : Obligation de vigilance et responsabilité du donneur d’ordre.

>>> Livre III : Dispositions relatives à l’outre-mer

>>>> Titre Ier : Dispositions générales

>>>>> Chapitre unique.

>>>> Titre II : Départements d’outre-mer, Saint-Barthélemy, Saint-Martin et Saint-Pierre-et-Miquelon

>>>>> Chapitre Ier : Dispositions générales.

>>>>> Chapitre II : Inspection du travail.

>>>>> Chapitre III : Lutte contre le travail illégal

>>>>>> Section 1 : Travail dissimulé.

>>>>>> Section 2 : Emploi d’étrangers sans titre de travail

>>>>>>> Sous-section 1 : Interdictions.

>>>>>>> Sous-section 2 : Dispositions pénales.

>>>> Titre III : Mayotte, Wallis et Futuna et Terres australes et antarctiques françaises

>>>>> Chapitre unique.

> Partie réglementaire

>> Première partie : Les relations individuelles de travail

>>> Livre Ier : Dispositions préliminaires

>>>> Titre Ier : Champ d’application et calcul des seuils d’effectifs

>>>>> Chapitre unique

>>>> Titre II : Droits et libertés dans l’entreprise

>>>> Titre III : Discriminations

>>>> Titre IV : Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes

>>>>> Chapitre Ier : Champ d’application

>>>>> Chapitre II : Dispositions générales

>>>>> Chapitre III : Plan et contrat pour l’égalité professionnelle

>>>>>> Section 1 : Convention d’étude

>>>>>> Section 2 : Plan pour l’égalité professionnelle

>>>>>> Section 3 : Contrat pour la mixité des emplois et l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

>>>>>>> Sous-section 1 : Conclusion et objet du contrat

>>>>>>> Sous-section 2 : Aide financière de l’Etat

>>>>>>> Sous-section 3 : Suivi et évaluation

>>>>> Chapitre IV : Actions en justice

>>>>> Chapitre V : Instances concourant à l’égalité professionnelle

>>>>>> Section unique : Conseil supérieur de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

>>>>>>> Sous-section 1 : Missions

>>>>>>> Sous-section 2 : Composition

>>>>>>> Sous-section 3 : Organisation et fonctionnement

>>>>> Chapitre VI : Dispositions pénales

>>>> Titre V : Harcèlements

>>>> Titre VI : Corruption

>>> Livre II : Le contrat de travail

>>>> Titre Ier : Champ d’application

>>>> Titre II : Formation et exécution du contrat de travail

>>>>> Chapitre Ier : Formation du contrat de travail

>>>>>> Section 1 : Déclaration préalable à l’embauche

>>>>>>> Sous-section 1 : Mentions obligatoires et portée de la déclaration

>>>>>>> Sous-section 2 : Organisme destinataire

>>>>>>> Sous-section 3 : Transmission

>>>>>>> Sous-section 4 : Preuve de la déclaration préalable à l’embauche

>>>>>>> Sous-section 5 : Documents à remettre au salarié

>>>>>>> Sous-section 6 : Contrôle et sanctions administratives

>>>>>>> Sous-section 7 : Obligations de l’organisme destinataire

>>>>>>> Sous-section 8 : Obligation de dématérialisation

>>>>>> Section 2 : Registre unique du personnel

>>>>>> Section 3 : Autres formalités

>>>>>>> Sous-section 1 : Relevé mensuel des contrats de travail

>>>>>>> Sous-section 2 : Autres déclarations préalables

>>>>>>> Sous-section 3 : Informations en cas d’expatriation

>>>>> Chapitre II : Exécution et modification du contrat de travail

>>>>> Chapitre III : Formation et exécution de certains types de contrats

>>>>> Chapitre IV : Transfert du contrat de travail

>>>>> Chapitre V : Maternité, paternité, adoption et éducation des enfants

>>>>>> Section 1 : Protection de la grossesse et de la maternité

>>>>>>> Sous-section 1 : Embauche, mutation et licenciement

>>>>>>> Sous-section 2 : Changements temporaires d’affectation

>>>>>>> Sous-section 3 : Autorisations d’absence et congé de maternité.

>>>>>>> Sous-section 4 : Dispositions particulières à l’allaitement

>>>>>> Section 2 : Congé de paternité

>>>>>> Section 3 : Congés d’adoption

>>>>>> Section 4 : Congé d’éducation des enfants

>>>>>>> Sous-section 1 : Congé parental d’éducation et passage à temps partiel

>>>>>>> Sous-section 2 : Congé de présence parentale

>>>>>>> Sous-section 3 : Démission pour élever un enfant

>>>>> Chapitre VI : Maladie, accident et inaptitude médicale

>>>>>> Section 1 : Absences pour maladie ou accident

>>>>>> Section 2 : Accident du travail ou maladie professionnelle

>>>>> Chapitre VII : Dispositions pénales

>>>> Titre III : Rupture du contrat de travail à durée indéterminée

>>>>> Chapitre Ier : Dispositions générales

>>>>> Chapitre II : Licenciement pour motif personnel

>>>>>> Section 1 : Entretien préalable

>>>>>> Section 2 : Conseiller du salarié

>>>>> Chapitre III : Licenciement pour motif économique

>>>>>> Section 1 : Dispositions communes

>>>>>> Section 2 : Licenciement de moins de dix salariés dans une même période de trente jours

>>>>>> Section 3 : Licenciement de dix salariés ou plus dans une même période de trente jours

>>>>>>> Sous-section 1 : Information-consultation

>>>>>>> Sous-section 2 : Autorité administrative compétente

>>>>>>> Sous-section 3 : Information de l’autorité administrative

>>>>>>> Sous-section 4 : Intervention de l’autorité administrative

>>>>>>> Sous-section 5 : Procédure de validation ou d’homologation du plan de sauvegarde de l’emploi

>>>>>> Section 5 : Accompagnement social et territorial des procédures de licenciement

>>>>>>> Sous-section 1 : Congé de reclassement

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Proposition du congé de reclassement

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Mise en œuvre du congé de reclassement

>>>>>>> Sous-section 2 : Revitalisation des bassins d’emploi

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Revitalisation par les entreprises soumises à l’obligation de proposer le congé de reclassement

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Revitalisation par les entreprises non soumises à l’obligation de proposer le congé de reclassement

>>>>> Chapitre IV : Conséquences du licenciement

>>>>>> Section 1 : Indemnité de licenciement

>>>>>> Section 2 : Documents remis par l’employeur

>>>>>>> Sous-section 1 : Certificat de travail

>>>>>>> Sous-section 2 : Reçu pour solde de tout compte

>>>>>>> Sous-section 3 : Attestation d’assurance chômage

>>>>> Chapitre V : Contestations et sanctions des irrégularités du licenciement

>>>>>> Section 1 : Remboursement des allocations de chômage

>>>>>> Section 2 : Actions en justice des organisations syndicales en cas de licenciement économique

>>>>>> Section 3 : Indemnité forfaitaire en cas d’accord de conciliation.

>>>>> Chapitre VI : Rupture de certains types de contrats

>>>>> Chapitre VII : Autres cas de rupture

>>>>>> Section 1 : Retraite

>>>>>> Section 2 : Rupture conventionnelle

>>>>> Chapitre VIII : Dispositions pénales

>>>> Titre IV : Contrat de travail à durée déterminée

>>>>> Chapitre Ier : Champ d’application

>>>>> Chapitre II : Conclusion et exécution du contrat

>>>>>> Section 1 : Conditions de recours

>>>>>>> Sous-section 1 : Cas de recours

>>>>>>> Sous-section 2 : Interdictions

>>>>>> Section 2 : Durée du contrat

>>>>> Chapitre III : Rupture anticipée, échéance du terme et renouvellement du contrat

>>>>>> Section unique : Rupture anticipée du contrat

>>>>> Chapitre IV : Succession de contrats

>>>>> Chapitre V : Requalification du contrat

>>>>> Chapitre VI : Règles particulières de contrôle

>>>>> Chapitre VII : Actions en justice

>>>>> Chapitre VIII : Dispositions pénales

>>>> Titre V : Contrats de travail temporaire et autres contrats de mise à disposition

>>>>> Chapitre Ier : Contrat de travail conclu avec une entreprise de travail temporaire

>>>>>> Section 1 : Conditions de recours

>>>>>>> Sous-section 1 : Cas de recours

>>>>>>> Sous-section 2 : Interdictions

>>>>>> Section 2 : Contrat de mission

>>>>>> Section 3 : Contrat de mise à disposition et entreprise de travail temporaire

>>>>>>> Sous-section unique : Entreprise de travail temporaire

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Règles de contrôle

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Garantie financière et défaillance de l’entreprise de travail temporaire

>>>>>>>>> Sous-paragraphe 1 : Dispositions générales

>>>>>>>>> Sous-paragraphe 2 : Dispositions particulières aux différents modes de garantie

>>>>>>>>> Sous-paragraphe 3 : Mise en œuvre de la garantie

>>>>>>>>> Sous-paragraphe 4 : Substitution de l’entreprise utilisatrice en cas de défaillance de l’entreprise de travail temporaire

>>>>>> Section 4 : Actions en justice

>>>>> Chapitre II : Contrat conclu avec une entreprise de travail à temps partagé

>>>>> Chapitre III : Contrats conclus avec un groupement d’employeurs

>>>>>> Section 1 : Groupement d’employeurs entrant dans le champ d’application d’une même convention collective

>>>>>> Section 2 : Groupement d’employeurs n’entrant pas dans le champ d’application d’une même convention collective

>>>>>>> Sous-section 1 : Déclaration

>>>>>>> Sous-section 2 : Opposition

>>>>>>> Sous-section 3 : Recours administratif

>>>>>> Section 3 : Groupement d’employeurs pour le remplacement de chefs d’exploitation agricole ou d’entreprises artisanales, industrielles ou commerciales ou de personnes physiques exerçant une profession libérale

>>>>>>> Sous-section 1 : Objet et adhésion

>>>>>>> Sous-section 2 : Agrément

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Demande d’agrément

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Délivrance de l’agrément

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Retrait d’agrément

>>>>>>>> Paragraphe 4 : Recours hiérarchique

>>>>>>> Sous-section 3 : Contrats de travail

>>>>>> Section 4 : Groupements d’employeurs constitués au sein d’une société coopérative existante

>>>>>>> Sous-section 1 : Constitution

>>>>>>> Sous-section 2 : Conditions d’emploi et de travail

>>>>>> Section 5 : Groupement d’employeurs composé d’adhérents de droit privé et de collectivités territoriales

>>>>> Chapitre IV : Dispositions pénales

>>>>>> Section 1 : Travail temporaire

>>>>>> Section 2 : Groupements d’employeurs

>>>> Titre VI : Salariés détachés temporairement par une entreprise non établie en France

>>>>> Chapitre Ier : Dispositions générales

>>>>> Chapitre II : Conditions de détachement et réglementation applicable

>>>>>> Section 1 : Maladie et accident

>>>>>> Section 2 : Droit d’expression

>>>>>> Section 3 : Durée du travail, repos et congés

>>>>>> Section 4 : Salaire

>>>>>> Section 5 : Santé au travail

>>>>>> Section 6 : Travail temporaire

>>>>> Chapitre III : Contrôle

>>>>>> Section 1 : Dispositions communes

>>>>>> Section 2 : Déclaration de détachement

>>>>>> Section 3 : Déclaration spécifique aux entreprises de travail temporaire

>>>>>> Section 4 : Surveillance et contrôle du travail détaché

>>>>> Chapitre IV : Dispositions pénales

>>>> Titre VII : Chèques et titres simplifiés de travail

>>>>> Chapitre Ier : Chèque emploi-service universel

>>>>>> Section 1 : Objet et modalités de mise en œuvre

>>>>>> Section 2 : Titre spécial de paiement

>>>>>>> Sous-section 1 : Emission

>>>>>>> Sous-section 2 : Habilitation

>>>>>> Section 3 : Autres dispositions financières

>>>>> Chapitre II : Chèque-emploi associatif

>>>>> Chapitre III : Titre emploi-service entreprise

>>>>> Chapitre IV : Employeurs non établis en France

>>> Livre III : Le règlement intérieur et le droit disciplinaire

>>>> Titre Ier : Champ d’application

>>>> Titre II : Règlement intérieur

>>>>> Chapitre Ier : Contenu et conditions de validité

>>>>> Chapitre II : Contrôle administratif et juridictionnel

>>>>> Chapitre III : Dispositions pénales

>>>> Titre III : Droit disciplinaire

>>>>> Chapitre Ier : Sanction disciplinaire

>>>>> Chapitre II : Procédure disciplinaire

>>>>>> Section 1 : Garanties de procédure

>>>>>> Section 2 : Prescription des faits fautifs

>>>>> Chapitre III : Contrôle juridictionnel

>>>>> Chapitre IV : Dispositions pénales

>>> Livre IV : La résolution des litiges - Le conseil de prud’hommes

>>>> Titre Ier : Attributions du conseil de prud’hommes

>>>>> Chapitre Ier : Compétence en raison de la matière

>>>>> Chapitre II : Compétence territoriale

>>>> Titre II : Institution, organisation et fonctionnement

>>>>> Chapitre Ier : Dispositions générales

>>>>> Chapitre II : Institution

>>>>> Chapitre III : Organisation et fonctionnement

>>>>>> Section 1 : Sections

>>>>>>> Sous-section 1 : Composition

>>>>>>> Sous-section 2 : Détermination de l’appartenance à une section

>>>>>>> Sous-section 3 : Répartition des différends et litiges

>>>>>> Section 2 : Chambres

>>>>>> Section 3 : Président et vice-président

>>>>>> Section 4 : Organisation et fonctionnement

>>>>>>> Sous-section 1 : Réunions de l’assemblée générale

>>>>>>> Sous-section 2 : Règlement intérieur

>>>>>>> Sous-section 3 : Administration de la juridiction et inspection

>>>>>> Section 5 : Difficultés de constitution et de fonctionnement

>>>>>> Section 6 : Bureau de conciliation, bureau de jugement et formation de référé

>>>>>> Section 7 : Greffe

>>>>>> Section 8 : Dépenses du conseil de prud’hommes

>>>>>>> Sous-section 1 : Dépenses de personnel et de fonctionnement

>>>>>>> Sous-section 2 : Huissiers de justice

>>>>>>> Sous-section 3 : Témoins

>>>>>>> Sous-section 4 : Conseillers prud’hommes

>>>>>>> Sous-section 5 : Présidents et vice-présidents

>>>> Titre III : Conseil supérieur de la prud’homie

>>>>> Chapitre unique

>>>>>> Section 1 : Missions

>>>>>> Section 2 : Composition

>>>>>> Section 3 : Organisation et fonctionnement

>>>> Titre IV : Conseillers prud’hommes

>>>>> Chapitre Ier : Election

>>>>>> Section 1 : Electorat et listes électorales

>>>>>>> Sous-section 1 : Electorat

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Conditions d’électorat

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Section d’inscription des électeurs

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Commune d’inscription

>>>>>>> Sous-section 2 : Etablissement des listes électorales

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Déclaration des salariés par les employeurs

>>>>>>>>> Sous-paragraphe 1 : Déclaration annuelle

>>>>>>>>> Sous-paragraphe 2 : Consultation des données prud’homales

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Autres déclarations

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Traitement des données électorales

>>>>>>>> Paragraphe 4 : Inscriptions sur les listes électorales

>>>>>>>>> Sous-paragraphe 1 : Elaboration des listes par le maire

>>>>>>>>> Sous-paragraphe 2 : Commission administrative

>>>>>>>> Paragraphe 5 : Consultation et communication des listes électorales

>>>>>>> Sous-section 3 : Contestations

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Recours gracieux

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Recours contentieux

>>>>>> Section 2 : Candidatures

>>>>>>> Sous-section 1 : Liste des candidats

>>>>>>> Sous-section 2 : Contestations

>>>>>> Section 3 : Scrutin

>>>>>>> Sous-section 1 : Organisation du scrutin

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Opérations préparatoires au scrutin

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Carte électorale

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Propagande électorale

>>>>>>> Sous-section 2 : Vote

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Opérations de vote

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Vote par correspondance

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Bureau de vote

>>>>>>>> Paragraphe 4 : Réquisitions

>>>>>>>> Paragraphe 5 : Commissions de contrôle des opérations de vote

>>>>>>>> Paragraphe 6 : Dépouillement des votes

>>>>>>>>> Sous-paragraphe 1 : Scrutateurs

>>>>>>>>> Sous-paragraphe 2 : Comptage des votes

>>>>>>>>> Sous-paragraphe 3 : Commission de recensement

>>>>>>>> Paragraphe 7 : Proclamation des résultats

>>>>>>>> Paragraphe 8 : Publication des listes élues

>>>>>>> Sous-section 3 : Elections complémentaires

>>>>>>> Sous-section 4 : Contestation du scrutin

>>>>> Chapitre II : Statut des conseillers prud’hommes

>>>>>> Section 1 : Formation

>>>>>> Section 2 : Exercice du mandat

>>>>>>> Sous-section 1 : Installation

>>>>>>> Sous-section 2 : Fin du mandat

>>>>>> Section 3 : Discipline et protection

>>>>>>> Sous-section unique : Discipline

>>>>>> Section 4 : Médailles et honorariat

>>>>> Chapitre III : Dispositions pénales

>>>> Titre V : Procédure devant le conseil de prud’hommes

>>>>> Chapitre Ier : Dispositions générales

>>>>> Chapitre II : Saisine du conseil de prud’hommes et recevabilité des demandes

>>>>>> Section 1 : Saisine du conseil de prud’hommes

>>>>>> Section 2 : Recevabilité des demandes

>>>>> Chapitre III : Assistance et représentation des parties

>>>>> Chapitre IV : Conciliation et jugement

>>>>>> Section 1 : Mise en état de l’affaire

>>>>>> Section 2 : Conciliation

>>>>>> Section 3 : Jugement

>>>>>> Section 4 : Départage

>>>>> Chapitre V : Référé

>>>>>> Section 1 : Composition et organisation de la formation de référé

>>>>>> Section 2 : Compétence de la formation de référé

>>>>>> Section 3 : Procédure de référé

>>>>> Chapitre VI : Litiges en matière de licenciements pour motif économique

>>>>> Chapitre VII : Récusation

>>>> Titre VI : Voies de recours

>>>>> Chapitre Ier : Appel

>>>>> Chapitre II : Pourvoi en cassation

>>>>> Chapitre III : Opposition

>>>> Titre VII : Médiation

>>> Livre V : Dispositions relatives à l’outre-mer

>>>> Titre Ier : Dispositions générales

>>>> Titre II : Départements d’outre-mer, Saint-Barthélemy, Saint-Martin et Saint-Pierre-et-Miquelon

>>>>> Chapitre Ier : Dispositions générales

>>>>> Chapitre II : Chèque emploi-service universel et titre de travail simplifié

>>>>> Chapitre III : Le conseil de prud’hommes

>>>> Titre III : Mayotte, Wallis et Futuna et Terres australes et antarctiques françaises

>> Deuxième partie : Les relations collectives de travail

>>> Livre Ier : Les syndicats professionnels

>>>> Titre Ier : Champ d’application

>>>> Titre II : Représentativité syndicale

>>>>> Chapitre Ier : Critères de représentativité

>>>>> Chapitre II : Syndicats représentatifs

>>>>>> Section 1 : Haut Conseil du dialogue social.

>>>>>> Section 2 : Recueil des résultats des organisations syndicales aux élections professionnelles

>>>>>> Section 3 : Mesure de l’audience des organisations syndicales concernant les entreprises de moins de onze salariés

>>>>>>> Sous-section 1 : Electorat

>>>>>>> Sous-section 2 : Etablissement de la liste électorale

>>>>>>>> Paragraphe 1er : Traitement des données

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Inscription sur la liste

>>>>>>> Sous-section 3 : Contestations relatives à l’inscription sur les listes électorales

>>>>>>>> Paragraphe 1er : Recours gracieux

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Recours contentieux

>>>>>>> Sous-section 4 : Candidatures des organisations syndicales de salariés

>>>>>>> Sous-section 5 : Scrutin

>>>>>>>> Paragraphe 1er : Commission des opérations de vote

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Documents électoraux

>>>>>>> Sous-section 6 : Modalités de vote

>>>>>>>> Paragraphe 1er : Dispositions communes

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Bureau de vote

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Vote électronique à distance

>>>>>>>> Paragraphe 4 : Vote par correspondance

>>>>>>> Sous-section 7  : Dépouillement

>>>>>>>> Paragraphe 1er : Dépouillement du vote électronique à distance

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Dépouillement du vote par correspondance

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Centralisation et proclamation des résultats

>>>>>>> Sous-section 8 : Contestations relatives au déroulement des opérations électorales

>>>>>> Section 4 : Voies de recours

>>>> Titre III : Statut juridique

>>>>> Chapitre Ier : Objet et constitution

>>>>> Chapitre II : Capacité civile

>>>>> Chapitre III : Unions de syndicats

>>>>> Chapitre IV : Marques syndicales

>>>>> Chapitre V : Ressources et moyens

>>>>>> Section 1 : Certification et publicité des comptes des organisations syndicales de salariés et professionnelles d’employeurs

>>>>>> Section 2 : Financement des organisations syndicales de salariés et des organisations professionnelles d’employeurs

>>>>>>> Sous-section 1 : Organisation et fonctionnement du fonds paritaire

>>>>>>>> Paragraphe 1er : Composition du conseil d’administration de l’association paritaire

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Compétences du conseil d’administration de l’association paritaire

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Biens et moyens

>>>>>>>> Paragraphe 4 : Rôle du commissaire du Gouvernement

>>>>>>>> Paragraphe 5 : Rapport annuel du fonds paritaire

>>>>>>>> Paragraphe 6 : Droit de sanction du conseil d’administration - Suspension ou réduction du financement

>>>>>>>> Paragraphe 7 : Utilisation des crédits par les organisations

>>>>>>> Sous-section 2 : Répartition des crédits du fonds paritaire

>>>>> Chapitre VI : Dispositions pénales

>>>> Titre IV : Exercice du droit syndical

>>>>> Chapitre Ier : Principes

>>>>> Chapitre II : Section syndicale

>>>>> Chapitre III : Délégué syndical

>>>>>> Section 1 : Conditions de désignation

>>>>>>> Sous-section 1 : Entreprises de cinquante salariés et plus

>>>>>>> Sous-section 2 : Formalités

>>>>>>> Sous-section 3 : Contestations

>>>>>> Section 2 : Mandat

>>>>> Chapitre IV : Dispositions complémentaires relatives aux entreprises du secteur public

>>>>> Chapitre V : Formation économique, sociale et syndicale des salariés appelés à exercer des fonctions syndicales

>>>>> Chapitre VI : Dispositions pénales

>>> Livre II : La négociation collective - Les conventions et accords collectifs de travail

>>>> Titre Ier : Dispositions préliminaires

>>>> Titre II : Objet et contenu des conventions et accords collectifs de travail

>>>> Titre III : Conditions de négociation et de conclusion des conventions et accords collectifs de travail

>>>>> Chapitre Ier : Conditions de validité

>>>>>> Section unique : Notification et dépôt

>>>>> Chapitre II : Règles applicables à chaque niveau de négociation

>>>>>> Section 1 : Conventions de branche et accords professionnels

>>>>>> Section 2 : Conventions et accords d’entreprise ou d’établissement

>>>>>>> Sous-section 1 : Dispositions communes

>>>>>>> Sous-section 2 : Entreprises pourvues d’un ou plusieurs délégués syndicaux

>>>>>>> Sous-section 3 : Dérogations dans les entreprises dépourvues de délégué syndical

>>>>> Chapitre III : Conventions et accords de travail conclus dans le secteur public

>>>>> Chapitre IV : Commissions paritaires locales

>>>>> Chapitre V : Dispositions pénales

>>>> Titre IV : Domaines et périodicité de la négociation obligatoire

>>>>> Chapitre premier : Négociation de branche et professionnelle

>>>>>> Section 2 : Négociation triennale

>>>>>>> Sous-section 1 : Gestion prévisionnelle des emplois et prévention des conséquences des mutations économiques

>>>>>>> Sous-section 2 : Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes

>>>>>>> Sous-section 3 : Travailleurs handicapés

>>>>>>> Sous-section 4 : Formation professionnelle et apprentissage

>>>>>> Section 1 : Négociation annuelle

>>>>> Chapitre II : Négociation obligatoire en entreprise

>>>>>> Section 2 : Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes

>>>>>> Section 1 : Dispositions communes

>>>>> Chapitre III : Dispositions pénales

>>>> Titre V : Articulation des conventions et accords

>>>> Titre VI : Application des conventions et accords collectifs

>>>>> Chapitre Ier : Conditions d’applicabilité des conventions et accords

>>>>>> Section 1 : Règles générales d’extension et d’élargissement

>>>>>> Section 2 : Extension des avenants salariaux

>>>>>> Section 3 : Commissions mixtes paritaires

>>>>>> Section 4 : Abrogation

>>>>> Chapitre II : Effets de l’application des conventions et accords

>>>>>> Section unique : Information et communication

>>>>> Chapitre III : Dispositions pénales

>>>> Titre VII : Commission nationale de la négociation collective

>>>>> Chapitre Ier : Missions

>>>>> Chapitre II : Organisation et fonctionnement

>>>>>> Section 1 : Commission nationale de la négociation collective

>>>>>> Section 2 : Sous-commissions

>>>> Titre VIII : Droit d’expression directe et collective des salariés

>>>>> Chapitre Ier : Dispositions communes

>>>>> Chapitre II : Entreprises et établissements du secteur public

>>>>> Chapitre III : Dispositions pénales

>>> Livre III : Les institutions représentatives du personnel

>>>> Titre Ier : Délégué du personnel

>>>>> Chapitre Ier : Champ d’application

>>>>> Chapitre II : Conditions de mise en place

>>>>> Chapitre III : Attributions

>>>>>> Section 1 : Droit d’alerte économique

>>>>>> Section 2 : Santé et sécurité au travail

>>>>> Chapitre IV : Nombre, élection et mandat

>>>>>> Section 1 : Nombre

>>>>>> Section 2 : Election

>>>>>>> Sous-section 1 : Organisation des élections

>>>>>>> Sous-section 2 : Collèges électoraux

>>>>>>> Sous-section 3 : Mode de scrutin et résultat des élections

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Vote électronique

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Attribution des sièges

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Résultat

>>>>>>> Sous-section 4 : Recours et contestations

>>>>> Chapitre V : Fonctionnement

>>>>> Chapitre VI : Dispositions pénales

>>>> Titre II : Comité d’entreprise

>>>>> Chapitre Ier : Champ d’application

>>>>> Chapitre II : Conditions de mise en place et de suppression

>>>>> Chapitre III : Attributions

>>>>>> Section 1 : Attributions économiques

>>>>>>> Sous-section 1 : Délais de consultation

>>>>>>> Sous-section 2 : Base de données

>>>>>>>> Paragraphe 1 : L’organisation et le contenu de la base de données

>>>>>>>> Paragraphe 2 : La mise en place et le fonctionnement de la base de données

>>>>>>>> Paragraphe 3 : La base de données au niveau du groupe

>>>>>>> Sous-section 3 : Information et consultation sur les conditions de travail

>>>>>>> Sous-section 4 : Information et consultation en matière de formation professionnelle et d’apprentissage

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Orientation de la formation professionnelle

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Plan de formation

>>>>>>> Sous-section 5 : Information et consultation sur les interventions publiques directes

>>>>>>> Sous-section 6 : Information et consultation périodiques du comité d’entreprise

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Rapports et information dans les entreprises de moins de trois cents salariés

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Rapports et information dans les entreprises de trois cents salariés et plus

>>>>>>> Sous-section 7 : Participation aux conseils d’administration ou de surveillance des sociétés

>>>>>>> Sous-section 8 : Bilan social

>>>>>>> Sous-section 9 : Droit d’alerte économique

>>>>>> Section 2 : Attributions en matière d’activités sociales et culturelles

>>>>>>> Sous-section 1 : Nature des activités

>>>>>>> Sous-section 2 : Modalités de gestion

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Gestion par le comité d’entreprise

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Gestion par le comité interentreprises

>>>>>>> Sous-section 3 : Ressources et dépenses

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Ressources et dépenses du comité d’entreprise

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Ressources et dépenses du comité interentreprises

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Dispositions communes

>>>>> Chapitre IV : Composition, élection et mandat

>>>>>> Section 1 : Composition

>>>>>> Section 2 : Election

>>>>>>> Sous-section 1 : Organisation des élections

>>>>>>> Sous-section 2 : Collèges électoraux

>>>>>>> Sous-section 3 : Mode de scrutin et résultat des élections

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Vote électronique

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Attribution des sièges

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Résultat

>>>>>>> Sous-section 4 : Recours et contestations

>>>>> Chapitre V : Fonctionnement

>>>>>> Section 1 : Dispositions générales

>>>>>> Section 2 : Réunions

>>>>>>> Sous-section 1 : Votes et délibérations

>>>>>>> Sous-section 2 : Procès-verbal

>>>>>> Section 3 : Commissions

>>>>>> Section 4 : Recours à un expert

>>>>>>> Sous-section 1 : Délais d’expertise comptable

>>>>>>> Sous-section 2 : Délai d’expertise technique

>>>>>>> Sous-section 3 : Recours et contestations

>>>>>> Section 5 : Formation des membres du comité d’entreprise

>>>>>> Section 6 : Etablissement et contrôle des comptes du comité d’entreprise

>>>>> Chapitre VI : Délégation unique du personnel

>>>>> Chapitre VII : Comité central d’entreprise et comités d’établissements

>>>>>> Section 1 : Composition et fonctionnement du comité central d’entreprise

>>>>>> Section 2 : Recours et contestations

>>>>> Chapitre VIII : Dispositions pénales

>>>> Titre III : Comité de groupe

>>>>> Chapitre Ier : Mise en place

>>>>> Chapitre II : Composition, élection et mandat

>>>>> Chapitre III : Fonctionnement

>>>>> Chapitre IV : Dispositions pénales

>>>> Titre IV : Comité d’entreprise européen ou procédure d’information et de consultation dans les entreprises de dimension communautaire

>>>>> Chapitre Ier : Champ d’application et mise en place

>>>>> Chapitre II : Comité ou procédure d’information et de consultation institué par accord

>>>>> Chapitre III : Comité institué en l’absence d’accord

>>>>> Chapitre IV : Dispositions communes au groupe spécial de négociation et au comité institué en l’absence d’accord

>>>>>> Section 1 : Répartition des sièges

>>>>>> Section 2 : Désignation, élection et statut des membres

>>>>> Chapitre V : Suppression du comité

>>>>> Chapitre VI : Dispositions pénales

>>>> Titre V : Implication des salariés dans la société européenne et comité de la société européenne

>>>>> Chapitre Ier : Dispositions générales

>>>>> Chapitre II : Implication des salariés dans la société européenne par accord du groupe spécial de négociation

>>>>>> Section unique : Groupe spécial de négociation

>>>>>>> Sous-section 1 : Mise en place et objet

>>>>>>> Sous-section 2 : Désignation, élection et statut des membres

>>>>>>> Sous-section 3 : Fonctionnement

>>>>>>> Sous-section 4 : Contestations

>>>>> Chapitre III : Comité de la société européenne et participation des salariés en l’absence d’accord

>>>>>> Section unique : Comité de la société européenne

>>>>>>> Sous-section 1 : Mise en place

>>>>>>> Sous-section 2 : Fonctionnement

>>>>> Chapitre IV : Dispositions applicables postérieurement à l’immatriculation de la société européenne

>>>>> Chapitre V : Dispositions pénales

>>>> Titre VI : Implication des salariés dans la société coopérative européenne et comité de la société coopérative européenne

>>>>> Chapitre Ier : Dispositions générales.

>>>>> Chapitre II : Implication des salariés dans la société coopérative européenne par accord du groupe spécial de négociation.

>>>>>> Section unique : Groupe spécial de négociation.

>>>>>>> Sous-section 1 : Mise en place et objet.

>>>>>>> Sous-section 2 : Désignation, élection et statut des membres.

>>>>>>> Sous-section 3 : Fonctionnement.

>>>>>>> Sous-section 4 : Contestations.

>>>>> Chapitre III : Comité de la société coopérative européenne et participation des salariés en l’absence d’accord.

>>>>>> Section unique : Comité de la société coopérative européenne.

>>>>>>> Sous-section 1 : Mise en place.

>>>>>>> Sous-section 2 : Fonctionnement.

>>>>> Chapitre IV : Dispositions applicables postérieurement à l’immatriculation de la société coopérative européenne.

>>>>> Chapitre V : Dispositions pénales.

>>>> Titre VII : Participation des salariés dans les sociétés issues de fusions transfrontalières

>>>>> Chapitre Ier : Dispositions générales

>>>>> Chapitre II : Participation des salariés dans la société issue d’une fusion transfrontalière par accord du groupe spécial de négociation

>>>>>> Section unique : Groupe spécial de négociation

>>>>>>> Sous-section 1 : Mise en place et objet

>>>>>>> Sous-section 2 : Désignation, élection et statut des membres

>>>>>>> Sous-section 3 : Fonctionnement

>>>>>>> Sous-section 4 : Contestations

>>>>> Chapitre III : Comité de la société issue de la fusion transfrontalière et participation des salariés en l’absence d’accord

>>>>>> Section unique : Comité de la société issue de la fusion transfrontalière

>>>>>>> Sous-section 1 : Mise en place

>>>>>>> Sous-section 2 : Fonctionnement

>>>>> Chapitre IV : Dispositions applicables postérieurement à l’immatriculation de la société issue de la fusion transfrontalière

>>>>> Chapitre V : Dispositions pénales

>>>> Titre VIII : Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail

>>> Livre IV : Les salariés protégés

>>>> Titre Ier : Cas, durées et périodes de protection

>>>>> Chapitre Ier : Protection en cas de licenciement

>>>>> Chapitre II : Protection en cas de rupture d’un contrat de travail à durée déterminée

>>>>> Chapitre III : Protection en cas d’interruption ou de non-renouvellement d’une mission de travail temporaire

>>>>> Chapitre IV : Protection en cas de transfert partiel d’entreprise ou d’établissement

>>>> Titre II : Procédures d’autorisation applicables à la rupture ou au transfert du contrat

>>>>> Chapitre Ier : Demande d’autorisation et instruction de la demande

>>>>>> Section 1 : Procédure applicable en cas de licenciement

>>>>>>> Sous-section 1 : Délégué syndical, salarié mandaté et conseiller du salarié

>>>>>>> Sous-section 2 : Délégué du personnel, membre du comité d’entreprise et membre du comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail

>>>>>> Section 2 : Procédure applicable en cas de transfert partiel d’entreprise ou d’établissement

>>>>> Chapitre II : Contestation de la décision administrative

>>>> Titre III : Dispositions pénales

>>> Livre V : Les conflits collectifs

>>>> Titre Ier : Exercice du droit de grève

>>>> Titre II : Procédure de règlement des conflits collectifs

>>>>> Chapitre Ier : Dispositions générales

>>>>> Chapitre II : Conciliation

>>>>>> Section 1 : Procédure de conciliation

>>>>>> Section 2 : Commissions de conciliation

>>>>>>> Sous-section 1 : Compétence des commissions de conciliation

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Commission nationale de conciliation

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Commission régionale, section départementale ou interdépartementale

>>>>>>> Sous-section 2 : Composition des commissions

>>>>>>> Sous-section 3 : Fonctionnement des commissions

>>>>> Chapitre III : Médiation

>>>>>> Section 1 : Désignation du médiateur

>>>>>> Section 2 : Procédure de médiation

>>>>>> Section 3 : Indemnités et dépenses de déplacements

>>>>> Chapitre IV : Arbitrage

>>>>>> Section 1 : Arbitre

>>>>>> Section 2 : Cour supérieure d’arbitrage

>>>>>>> Sous-section 1 : Composition et fonctionnement

>>>>>>> Sous-section 2 : Procédure d’arbitrage

>>>>> Chapitre V : Dispositions pénales

>>> Livre VI : Dispositions relatives à l’outre-mer

>>>> Titre Ier : Dispositions générales

>>>> Titre II : Départements d’outre-mer, Saint-Barthélemy, Saint-Martin et Saint-Pierre-et-Miquelon

>>>>> Chapitre Ier : Dispositions générales

>>>>> Chapitre II : Négociation collective conventions et accords collectifs de travail

>>>>> Chapitre III : Les conflits collectifs

>>>>>> Section unique : Commission de conciliation

>>>>>>> Sous-section 1 : Compétence

>>>>>>> Sous-section 2 : Composition

>>>>>>> Sous-section 3 : Fonctionnement

>>>> Titre III : Mayotte, Wallis et Futuna et Terres australes et antarctiques françaises

>> Troisième partie : Durée du travail, salaire, intéressement, participation et épargne salariale

>>> Livre Ier : Durée du travail, repos et congés

>>>> Titre Ier : Champ d’application

>>>> Titre II : Durée du travail, répartition et aménagement des horaires

>>>>> Chapitre Ier : Durée du travail

>>>>>> Section 1 : Travail effectif, astreintes et équivalences

>>>>>>> Sous-section unique : Astreintes

>>>>>> Section 3 : Durées maximales de travail

>>>>>>> Sous-section 1 : Durée quotidienne maximale

>>>>>>> Sous-section 2 : Durées hebdomadaires maximales

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Dispositions communes

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Dérogation à la durée maximale hebdomadaire absolue

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Dérogation à la durée hebdomadaire maximale moyenne

>>>>>> Section 2 : Durée légale et heures supplémentaires

>>>>>>> Sous-section 1 : Travail effectif

>>>>>>> Sous-section 3 : Contreparties aux heures supplémentaires

>>>>>>>> Paragraphe unique : Contrepartie obligatoire en repos

>>>>>>> Sous-section 4 : Contingent d’heures supplémentaires applicable en l’absence d’accord collectif

>>>>> Chapitre II : Répartition et aménagement des horaires

>>>>>> Section 1 : Aménagement des horaires

>>>>>>> Sous-section 1 : Equipes successives en cycle continu

>>>>>>> Sous-section 2 : Horaires individualisés

>>>>>>> Sous-section 3 : Récupération des heures perdues

>>>>>>> Sous-section 4 : Répartition de l’horaire sur une période de quatre semaines au plus

>>>>>> Section 2 : Travail de nuit

>>>>>>> Sous-section 1 : Définitions

>>>>>>> Sous-section 2 : Dérogations

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Dérogations à la durée de travail quotidienne

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Affectation à des postes de nuit en l’absence d’accord

>>>>>>> Sous-section 3 : Surveillance médicale des travailleurs de nuit

>>>>> Chapitre III : Travail à temps partiel et travail intermittent

>>>>>> Section 1 : Travail à temps partiel

>>>>>>> Sous-section 1 : Mise en œuvre à l’initiative de l’employeur

>>>>>>> Sous-section 2 : Mise en œuvre à la demande du salarié

>>>>>> Section 2 : Travail intermittent

>>>>> Chapitre IV : Dispositions pénales

>>>> Titre III : Repos et jours fériés

>>>>> Chapitre Ier : Repos quotidien

>>>>> Chapitre II : Repos hebdomadaire

>>>>>> Section 1 : Dérogations

>>>>>>> Sous-section 1 : Suspension et report du repos hebdomadaire

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Industries traitant des matières périssables ou ayant à répondre à un surcroît extraordinaire de travail

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Travaux dans les ports, débarcadères et stations

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Activités saisonnières

>>>>>>> Sous-section 2 : Dérogations au repos dominical

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Dérogation permanente de droit

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Dérogations conventionnelles

>>>>>>>>> Sous-paragraphe 1 : Travail en continu

>>>>>>>>> Sous-paragraphe 2 : Equipe de suppléance

>>>>>>>>> Sous-paragraphe 3 : Procédure administrative

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Dérogations temporaires au repos dominical

>>>>>>>>> Sous-paragraphe 1 : Dérogations accordées par le préfet

>>>>>>>>> Sous-paragraphe 2 : Dérogations accordées par le maire

>>>>>> Section 2 : Décisions de fermeture

>>>>>> Section 3 : Procédure de référé de l’inspecteur du travail

>>>>> Chapitre III : Jours fériés

>>>>> Chapitre IV : Dispositions particulières aux départements de la Moselle, du Bas-Rhin et du Haut-Rhin

>>>>> Chapitre V : Dispositions pénales

>>>> Titre IV : Congés payés et autres congés

>>>>> Chapitre Ier : Congés payés

>>>>>> Section 1 : Droit au congé

>>>>>> Section 2 : Durée du congé

>>>>>> Section 3 : Prise des congés

>>>>>> Section 4 : Indemnités de congés

>>>>>> Section 5 : Caisses de congés payés

>>>>>>> Sous-section 1 : Dispositions générales

>>>>>>> Sous-section 2 : Dispositions particulières aux professions du bâtiment et des travaux publics

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Règles d’affiliation

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Organisation et fonctionnement

>>>>> Chapitre II : Autres congés

>>>>>> Section 1 : Congés rémunérés

>>>>>>> Sous-section 1 : Congés de formation économique et sociale et de formation syndicale

>>>>>>> Sous-Section 2 : Participation à un jury

>>>>>> Section 2 : Congés non rémunérés

>>>>>>> Sous-section 1 : Congé de solidarité familiale

>>>>>>> Sous-section 2 : Congé de soutien familial

>>>>>>> Sous-section 3 : Congé de solidarité internationale

>>>>>>> Sous-section 4 : Congés de formation de cadres et d’animateurs pour la jeunesse

>>>>>>> Sous-section 5 : Congé mutualiste de formation

>>>>>>> Sous-section 6 : Congé de représentation

>>>>>>> Sous-section 7 : Congés des salariés candidats ou élus à un mandat parlementaire ou local

>>>>>>> Sous-section 8 : Réserve opérationnelle et service national

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Réserve opérationnelle

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Service national

>>>>>>> Sous-section 9 : Congé et période de travail à temps partiel pour la création ou la reprise d’entreprise et congé sabbatique

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Congé et période de travail à temps partiel pour la création ou la reprise d’entreprise

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Congé sabbatique

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Dispositions communes

>>>>> Chapitre III : Dispositions pénales

>>>> Titre V : Compte épargne-temps

>>>>> Chapitre Ier : Objet et mise en place

>>>>> Chapitre II : Constitution des droits

>>>>> Chapitre III : Utilisation

>>>>> Chapitre IV : Gestion et liquidation

>>>> Titre VI : Dispositions particulières aux jeunes travailleurs

>>>>> Chapitre Ier : Définitions

>>>>> Chapitre II : Durée du travail

>>>>> Chapitre III : Travail de nuit

>>>>> Chapitre IV : Repos et congés

>>>>>> Section 1 : Repos hebdomadaire et dominical

>>>>>> Section 2 : Jours fériés

>>>>>> Section 3 : Dispositions communes

>>>>> Chapitre V : Dispositions pénales

>>>> Titre VII : Contrôle de la durée du travail et des repos

>>>>> Chapitre Ier : Contrôle de la durée du travail

>>>>>> Section 1 : Définition des horaires et affichages

>>>>>>> Sous-section 1 : Salariés travaillant selon le même horaire collectif

>>>>>>> Sous-section 2 : Salariés ne travaillant pas selon le même horaire collectif

>>>>>>> Sous-section 3 : Informations annexées au bulletin de paie

>>>>>>> Sous-section 4 : Accès aux documents et informations

>>>>>> Section 2 : Documents fournis à l’inspecteur du travail

>>>>> Chapitre II : Contrôle du repos hebdomadaire

>>>>> Chapitre III : Dispositions pénales

>>> Livre II : Salaire et avantages divers

>>>> Titre Ier : Champ d’application

>>>>> Chapitre unique

>>>> Titre II : Egalité de rémunération entre les femmes et les hommes

>>>>> Chapitre Ier : Principes

>>>>> Chapitre II : Dispositions pénales

>>>> Titre III : Détermination du salaire

>>>>> Chapitre Ier : Salaire minimum interprofessionnel de croissance

>>>>>> Section 1 : Dispositions générales

>>>>>> Section 2 : Modalités de fixation

>>>>>>> Sous-section 1 : Garantie du pouvoir d’achat des salariés

>>>>>>> Sous-section 2 : Participation des salariés au développement économique de la nation

>>>>>>> Sous-section 3 : Avantages en nature

>>>>>> Section 3 : Minimum garanti

>>>>> Chapitre II : Rémunération mensuelle minimale

>>>>>> Section 1 : Allocation complémentaire

>>>>>> Section 2 : Remboursement par l’Etat

>>>>>> Section 3 : Dispositions particulières à certaines catégories de salariés

>>>>> Chapitre III : Dispositions pénales

>>>> Titre IV : Paiement du salaire

>>>>> Chapitre Ier : Dispositions générales

>>>>> Chapitre II : Mensualisation

>>>>> Chapitre III : Bulletin de paie

>>>>> Chapitre IV : Pourboires

>>>>> Chapitre V : Action en paiement et prescription

>>>>> Chapitre VI : Dispositions pénales

>>>> Titre V : Protection du salaire

>>>>> Chapitre Ier : Retenues

>>>>> Chapitre II : Saisies et cessions

>>>>>> Section 1 : Dispositions communes

>>>>>> Section 2 : Saisie des sommes dues à titre de rémunération

>>>>>>> Sous-section 1 : Conciliation

>>>>>>> Sous-section 2 : Opérations de saisie

>>>>>>> Sous-section 3 : Effets de la saisie

>>>>>>> Sous-section 4 : Pluralité de saisies

>>>>>>> Sous-section 5 : Répartition

>>>>>>> Sous-section 6 : Incidents

>>>>>> Section 3 : Cession des sommes dues à titre de rémunération

>>>>> Chapitre III : Privilèges et assurance

>>>>> Chapitre IV : Économats

>>>>> Chapitre V : Dispositions pénales

>>>> Titre VI : Avantages divers

>>>>> Chapitre Ier : Frais de transport

>>>>>> Section 1 : Prise en charge des frais de transports publics

>>>>>> Section 2 : Prise en charge des frais de transports personnels

>>>>>> Section 3 : Dispositions pénales

>>>>> Chapitre II : Titres-restaurant

>>>>>> Section 1 : Conditions d’émission et de validité

>>>>>> Section 2 : Utilisation

>>>>>> Section 3 : Conditions de remboursement

>>>>>> Section 4 : Fonctionnement et contrôle des comptes de titres-restaurant

>>>>>>> Sous-section 1 : Fonctionnement

>>>>>>> Sous-section 2 : Condition d’exercice de la profession de restaurateur ou assimilé ou des détaillants en fruits et légumes

>>>>>>> Sous-section 3 : Contrôle de la gestion

>>>>>> Section 5 : Commission nationale des titres-restaurant

>>>>>>> Sous-section 1 : Missions

>>>>>>> Sous-section 2 : Organisation et fonctionnement

>>>>>> Section 6 : Dispositions pénales

>>> Livre III : Dividende du travail : intéressement, participation et épargne salariale

>>>> Titre Ier : Intéressement

>>>>> Chapitre Ier : Champ d’application

>>>>> Chapitre II : Mise en place de l’intéressement

>>>>> Chapitre III : Contenu et régime des accords

>>>>>> Section 1 : Régime des accords.

>>>>>>> Sous-section 1 : Dépôt et contrôle administratif.

>>>>>>> Sous-section 2 : Modification et dénonciation.

>>>>>>> Sous-section 3 : Reconduction tacite.

>>>>>> Section 2 : Information des salariés.

>>>>> Chapitre IV : Calcul, répartition et distribution de l’intéressement

>>>>> Chapitre V : Régime social et fiscal de l’intéressement

>>>> Titre II : Participation aux résultats de l’entreprise

>>>>> Chapitre Ier : Champ d’application

>>>>> Chapitre II : Mise en place de la participation

>>>>> Chapitre III : Contenu et régime des accords

>>>>>> Section 1 : Régime des accords.

>>>>>>> Sous-section 1 : Dépôt.

>>>>>>> Sous-section 2 : Dénonciation de l’accord.

>>>>>>> Sous-section 3 : Sociétés coopératives ouvrières de production, coopératives agricoles.

>>>>>> Section 2 : Information des salariés.

>>>>> Chapitre IV : Calcul et gestion de la participation

>>>>>> Section 1 : Calcul de la réserve spéciale de participation.

>>>>>> Section 2 : Répartition de la réserve spéciale de participation.

>>>>>> Section 3 : Evaluation des titres.

>>>>>> Section 4 : Disponibilité des droits des bénéficiaires.

>>>>>> Section 5 : Gestion de la réserve spéciale.

>>>>>> Section 6 : Paiement et déblocage anticipé.

>>>>> Chapitre V : Régime social et fiscal de la participation

>>>>> Chapitre VI : Contestations et sanctions

>>>> Titre III : Plans d’épargne salariale

>>>>> Chapitre Ier : Champ d’application

>>>>> Chapitre II : Plan d’épargne d’entreprise

>>>>>> Section 1 : Conditions de mise en place.

>>>>>>> Sous-section 1 : Choix de placement.

>>>>>>> Sous-section 2 : Dépôt.

>>>>>> Section 2 : Versements.

>>>>>> Section 3 : Composition et gestion du plan.

>>>>>> Section 4 : Evaluation des titres.

>>>>>> Section 5 : Augmentation de capital.

>>>>>> Section 6 : Indisponibilité des sommes, déblocage anticipé et liquidation.

>>>>>> Section 7 : Régime social et fiscal.

>>>>> Chapitre III : Plan d’épargne interentreprises

>>>>> Chapitre IV : Plan d’épargne pour la retraite collectif

>>>>> Chapitre V : Transferts

>>>> Titre IV : Dispositions communes

>>>>> Chapitre Ier : Représentation et information des salariés

>>>>>> Section 1 : Participation aux assemblées générales des actionnaires de la société.

>>>>>> Section 2 : Formation économique, financière et juridique des représentants des salariés.

>>>>>> Section 3 : Information des salariés.

>>>>> Chapitre II : Conditions d’ancienneté

>>>>> Chapitre III : Versements sur le compte épargne-temps

>>>>> Chapitre IV : Mise en place dans un groupe d’entreprises et dans les entreprises dépourvues d’épargne salariale

>>>>> Chapitre V : Dépôt et contrôle de l’autorité administrative

>>>>> Chapitre VI : Conseil d’orientation de la participation, de l’intéressement de l’épargne salariale et de l’actionnariat salarié.

>>> Livre IV : Dispositions relatives à l’outre-mer

>>>> Titre Ier : Dispositions générales

>>>> Titre II : Départements d’outre-mer, Saint-Barthélemy, Saint-Martin et Saint-Pierre-et-Miquelon

>>>>> Chapitre Ier : Dispositions générales

>>>>> Chapitre II : Durée du travail, repos et congés

>>>>> Chapitre III : Salaire et avantages divers

>>>>>> Section 1 : Rémunération mensuelle minimale.

>>>>>>> Sous-section 1 : Modalités de fixation.

>>>>>>> Sous-section 2 : Allocation complémentaire.

>>>>>>> Sous-section 3 : Remboursement par l’Etat.

>>>>>>> Sous-section 4 : Dispositions particulières à certaines catégories de travailleurs.

>>>>>> Section 2 : Paiement du salaire.

>>>>>> Section 3 : Dispositions pénales.

>>>> Titre III : Mayotte, Wallis et Futuna et Terres australes et antarctiques françaises

>> Quatrième partie : Santé et sécurité au travail

>>> Livre Ier : Dispositions générales

>>>> Titre Ier : Champ et dispositions d’application

>>>> Titre II : Principes généraux de prévention

>>>>> Chapitre Ier : Obligations de l’employeur

>>>>>> Section 1 : Document unique d’évaluation des risques

>>>>>> Section 2 : Pénibilité

>>>>> Chapitre II : Obligations des travailleurs

>>>> Titre III : Droits d’alerte et de retrait

>>>>> Chapitre Ier : Principes

>>>>> Chapitre II : Conditions d’exercice des droits d’alerte et de retrait

>>>>> Chapitre III - Droit d’alerte en matière de santé publique et d’environnement

>>>> Titre IV : Information et formation des travailleurs

>>>>> Chapitre Ier : Obligation générale d’information et de formation

>>>>>> Section 1 : Objet et organisation de l’information et de la formation à la sécurité

>>>>>> Section 2 : Conditions de circulation

>>>>>> Section 3 : Conditions d’exécution du travail

>>>>>> Section 4 : Conduite à tenir en cas d’accident ou de sinistre

>>>>> Chapitre II : Formations et mesures d’adaptation particulières

>>>>> Chapitre III : Consultation des représentants du personnel

>>>> Titre V : Dispositions particulières à certaines catégories de travailleurs

>>>>> Chapitre Ier : Champ d’application

>>>>> Chapitre II : Femmes enceintes, venant d’accoucher ou allaitant

>>>>>> Section 1 : Dispositions générales

>>>>>> Section 2 : Travaux exposant à des agents biologiques

>>>>>> Section 3 : Travaux exposant aux rayonnements ionisants

>>>>>> Section 4 : Utilisation d’équipements de travail

>>>>>> Section 5 : Travaux exposant aux agents chimiques dangereux

>>>>>> Section 6 : Manutention des charges

>>>>>> Section 7 : Local dédié à l’allaitement

>>>>>> Section 8 : Interventions et travaux en milieu hyperbare

>>>>> Chapitre III : Jeunes travailleurs

>>>>>> Section 1 : Âge d’admission

>>>>>>> Sous-section 1 : Emploi pendant les vacances scolaires

>>>>>>> Sous-section 2 : Agrément des débits de boisson

>>>>>>> Sous-section 3 : Contrôle

>>>>>>> Sous-section 4 : Décision de renvoi par l’inspecteur du travail

>>>>>> Section 2 : Travaux interdits et réglementés pour les jeunes âgés de quinze ans au moins et de moins de dix-huit ans

>>>>>>> Sous-section 1 : Travaux portant atteinte à l’intégrité physique ou morale

>>>>>>> Sous-section 2 : Travaux exposant à des agents chimiques dangereux

>>>>>>> Sous-section 3 : Travaux exposant à des agents biologiques

>>>>>>> Sous-section 4 : Travaux exposant aux vibrations mécaniques

>>>>>>> Sous-section 5 : Travaux exposant à des rayonnements

>>>>>>> Sous-section 6 : Travaux en milieu hyperbare

>>>>>>> Sous-section 7 : Travaux exposant à un risque d’origine électrique

>>>>>>> Sous-section 8 : Travaux comportant des risques d’effondrement et d’ensevelissement

>>>>>>> Sous-section 9 : Conduite d’équipements de travail mobiles automoteurs et d’équipements de travail servant au levage

>>>>>>> Sous-section 10 : Travaux nécessitant l’utilisation d’équipements de travail

>>>>>>> Sous-section 11 : Travaux temporaires en hauteur

>>>>>>> Sous-section 12 : Travaux avec des appareils sous pression

>>>>>>> Sous-section 13 : Travaux en milieu confiné

>>>>>>> Sous-section 14 : Travaux au contact du verre ou du métal en fusion

>>>>>>> Sous-section 15 : Travaux exposant à des températures extrêmes

>>>>>>> Sous-section 16 : Travaux en contact d’animaux

>>>>>> Section 3 : Dérogations pour les jeunes de quinze ans au moins et de moins de dix-huit ans

>>>>>>> Sous-section 1 : Autorisation de dérogation pour les jeunes en formation professionnelle

>>>>>>> Sous-section 2 : Dérogations permanentes pour les jeunes travailleurs

>>>>> Chapitre IV : Salariés titulaires d’un contrat de travail à durée déterminée et salariés temporaires

>>>>>> Section 1 : Travaux interdits

>>>>>> Section 2 : Dérogations

>>>> Titre VI : Dispositions particulières à certains facteurs de risques professionnels et à la pénibilité

>>>>> Chapitre Ier : Fiche de prévention des expositions

>>>>> Chapitre II : Compte personnel de prévention de la pénibilité

>>>>>> Section 1 : Ouverture et abondement du compte personnel de prévention de la pénibilité

>>>>>> Section 2 : Utilisations du compte personnel de prévention de la pénibilité

>>>>>>> Sous-section 1 : Conditions d’utilisation du compte

>>>>>>> Sous-section 2 : Utilisation du compte pour la formation professionnelle

>>>>>>> Sous-section 3 : Utilisation du compte pour le passage à temps partiel

>>>>>>> Sous-section 4 : Utilisation du compte pour la retraite

>>>>>> Section 3 : Gestion des comptes, contrôles et réclamations

>>>>>> Section 4 : Fonds chargé du financement des droits liés au compte personnel de prévention de la pénibilité

>>>>>>> Sous-section 1 : Organisation et fonctionnement du fonds

>>>>>>> Sous-section 2 : Gestion administrative, financière et comptable du fonds

>>>>>>> Sous-section 3 : Dépenses du fonds

>>>>>>> Sous-section 4 : Recettes du fonds

>>>>> Chapitre III : Accords en faveur de la prévention de la pénibilité

>>>>>> Section 1 : Dispositions générales

>>>>>> Section 2 : Procédure

>>>>>> Section 3 : Pénalité

>>> Livre II : Dispositions applicables aux lieux de travail

>>>> Titre Ier : Obligations du maître d’ouvrage pour la conception des lieux de travail

>>>>> Chapitre Ier : Principes généraux

>>>>>> Section 1 : Champ d’application et définitions

>>>>>> Section 2 : Dossier de maintenance

>>>>> Chapitre II : Aération et assainissement

>>>>> Chapitre III : Eclairage, insonorisation et ambiance thermique

>>>>>> Section 1 : Éclairage

>>>>>> Section 2 : Insonorisation

>>>>>> Section 3 : Ambiance thermique

>>>>> Chapitre IV : Sécurité des lieux de travail

>>>>>> Section 1 : Caractéristiques des bâtiments

>>>>>> Section 2 : Voies de circulation et accès

>>>>>> Section 3 : Quais et rampes de chargement

>>>>>> Section 4 : Aménagement des lieux et postes de travail

>>>>>> Section 5 : Accessibilité des lieux de travail aux travailleurs handicapés

>>>>> Chapitre V : Installations électriques des bâtiments et de leurs aménagements

>>>>>> Section 1 : Obligations générales du maître d’ouvrage

>>>>>> Section 2 : Prescriptions relatives à la conception et à la réalisation des installations électriques

>>>>> Chapitre VI : Risques d’incendies et d’explosions et évacuation

>>>>>> Section 1 : Dispositions générales

>>>>>> Section 2 : Dégagements

>>>>>> Section 3 : Désenfumage

>>>>>> Section 4 : Chauffage des locaux

>>>>>> Section 5 : Stockage ou manipulation de matières inflammables

>>>>>> Section 6 : Bâtiments dont le plancher bas du dernier niveau est situé à plus de huit mètres du sol

>>>>>> Section 7 : Moyens de prévention et de lutte contre l’incendie

>>>>>> Section 8 : Prévention des explosions

>>>>>> Section 9 : Dispenses de l’autorité administrative

>>>>> Chapitre VII : Installations sanitaires, restauration

>>>> Titre II : Obligations de l’employeur pour l’utilisation des lieux de travail

>>>>> Chapitre Ier : Dispositions générales

>>>>> Chapitre II : Aération, assainissement

>>>>>> Section 1 : Principes et définitions

>>>>>> Section 2 : Locaux à pollution non spécifique

>>>>>> Section 3 : Locaux à pollution spécifique

>>>>>> Section 4 : Pollution par les eaux usées

>>>>>> Section 5 : Contrôle et maintenance des installations

>>>>>> Section 6 : Travaux en espace confiné

>>>>>> Section 7 : Protection individuelle

>>>>> Chapitre III : Éclairage, ambiance thermique

>>>>>> Section 1 : Éclairage

>>>>>> Section 2 : Ambiance thermique

>>>>> Chapitre IV : Sécurité des lieux de travail

>>>>>> Section 1 : Caractéristiques des lieux de travail

>>>>>> Section 2 : Portes et portails

>>>>>> Section 3 : Matériel de premier secours et secouriste

>>>>>> Section 4 : Maintenance, entretien et vérifications

>>>>>> Section 5 : Signalisation et matérialisation relatives à la santé et à la sécurité

>>>>> Chapitre V : Aménagement des postes de travail

>>>>>> Section 1 : Postes de travail extérieurs

>>>>>> Section 2 : Confort au poste de travail

>>>>>>> Sous-section 1 : Mise à disposition de boissons

>>>>>>> Sous-section 2 : Mise à disposition de sièges

>>>>>> Section 3 : Travailleurs handicapés

>>>>> Chapitre VI : Installations électriques

>>>>>> Section 1 : Champ d’application et définitions

>>>>>> Section 2 : Dispositions générales

>>>>>> Section 3 : Dispositions particulières à certains locaux ou emplacements

>>>>>> Section 4 : Autres dispositions particulières

>>>>>> Section 5 : Vérification des installations électriques

>>>>>>> Sous-section 1 : Vérification des installations électriques permanentes

>>>>>>> Sous-section 2 : Vérification des installations électriques temporaires

>>>>> Chapitre VII : Risques d’incendies et d’explosions et évacuation

>>>>>> Section 1 : Champ d’application

>>>>>> Section 2 : Dégagements

>>>>>> Section 3 : Chauffage des locaux

>>>>>> Section 4 : Emploi et stockage de matières explosives et inflammables

>>>>>> Section 5 : Moyens de prévention et de lutte contre l’incendie

>>>>>>> Sous-section 1 : Moyens d’extinction

>>>>>>> Sous-section 2 : Systèmes d’alarme

>>>>>>> Sous-section 3 : Consigne de sécurité incendie

>>>>>> Section 6 : Prévention des explosions

>>>>>> Section 7 : Dispenses partielles accordées par l’autorité administrative

>>>>> Chapitre VIII : Installations sanitaires, restauration et hébergement

>>>>>> Section 1 : Installations sanitaires

>>>>>>> Sous-section 1 : Dispositions générales

>>>>>>> Sous-section 2 : Vestiaires collectifs

>>>>>>> Sous-section 3 : Lavabos et douches

>>>>>>> Sous-section 4 : Cabinets d’aisance

>>>>>>> Sous-section 5 : Dispenses accordées par l’inspecteur du travail

>>>>>> Section 2 : Restauration et repos

>>>>>> Section 3 : Hébergement

>>> Livre III : Equipements de travail et moyens de protection

>>>> Titre Ier : Conception et mise sur le marché des équipements de travail et des moyens de protection

>>>>> Chapitre Ier : Règles générales

>>>>>> Section 1 : Définitions et champs d’application.

>>>>>>> Sous-section 1 : Dispositions communes

>>>>>>> Sous-section 2 : Equipements de travail obéissant à des règles pour la mise sur le marché

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Machines

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Quasi-machines

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Autres équipements de travail auxquels s’appliquent des dispositions pour la mise sur le marché

>>>>>>> Sous-section 3 : Equipements de protection individuelle

>>>>>> Section 2 : Dispositions d’application

>>>>> Chapitre II : Règles techniques de conception

>>>>>> Section 1 : Équipements de travail

>>>>>>> Sous-section 1 : Equipements de travail neufs ou considérés comme neufs

>>>>>>> Sous-section 2 : Équipements d’occasion

>>>>>> Section 2 : Équipements de protection individuelle

>>>>>>> Sous-section 1 : Équipements neufs ou considérés comme neufs

>>>>>>> Sous-section 2 : Équipements d’occasion

>>>>> Chapitre III : Procédures de certification de conformité

>>>>>> Section 1 : Formalités préalables à la mise sur le marché

>>>>>>> Sous-section 1 : Machines, quasi-machines et équipements de protection individuelle neufs ou considérés comme neufs

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Machines et équipements de protection individuelle

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Quasi-machines

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Dispositions d’application

>>>>>>> Sous-section 2 : Equipements de travail et équipements de protection individuelle d’occasion

>>>>>>> Sous-section 3 : Interdictions

>>>>>> Section 2 : Les procédures d’évaluation de la conformité

>>>>>>> Sous-section 1 : Dispositions communes

>>>>>>> Sous-section 2 : Procédures d’évaluation de la conformité applicables aux machines ainsi qu’aux équipements de protection individuelle

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Evaluation de la conformité avec contrôle interne de la fabrication dite aussi procédure " d’autocertification CE ”

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Examen CE de type

>>>>>>> Sous-section 3 : Le système d’assurance qualité complète

>>>>>>> Sous-section 4 : Procédures d’évaluation de la conformité applicables aux équipements de protection individuelle

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Le système de garantie de qualité CE

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Le système d’assurance qualité CE de la production avec surveillance

>>>>>> Section 3 : Les procédures d’évaluation de la conformité applicables à chaque catégorie de machines, équipements de travail ou d’équipements de protection individuelle

>>>>>>> Paragraphe 1 : Machines et autres équipements de travail

>>>>>>> Paragraphe 2 : Equipements de protection individuelle

>>>>>> Section 4 : Organismes notifiés

>>>>>> Section 5 : Communication à l’autorité administrative et mesures de contrôle

>>>>> Chapitre IV : Procédure de sauvegarde

>>>>>> Section 1 : Procédure de sauvegarde d’initiative nationale

>>>>>> Section 2 : Procédure de sauvegarde consécutive à un avis de la Commission européenne

>>>>>> Section 3 : Recours

>>>>> Annexes

>>>> Titre II : Utilisation des équipements de travail et des moyens de protection

>>>>> Chapitre Ier : Règles générales

>>>>>> Section 1 : Principes

>>>>>> Section 2 : Conventions conclues avec les organisations professionnelles

>>>>> Chapitre II : Maintien en état de conformité

>>>>> Chapitre III : Mesures d’organisation et conditions d’utilisation des équipements de travail et des équipements de protection individuelle

>>>>>> Section 1 : Information et formation des travailleurs

>>>>>> Section 2 : Installation des équipements de travail

>>>>>> Section 3 : Utilisation et maintenance des équipements de travail

>>>>>> Section 4 : Vérifications des équipements de travail

>>>>>>> Sous-section 1 : Vérification initiale

>>>>>>> Sous-section 2 : Vérifications périodiques

>>>>>>> Sous-section 3 : Vérification lors de la remise en service

>>>>>> Section 5 : Dispositions particulières applicables aux équipements de travail servant au levage de charges

>>>>>> Section 6 : Dispositions particulières applicables aux équipements de travail mobiles

>>>>>> Section 7 : Autorisation de conduite pour l’utilisation de certains équipements de travail mobiles ou servant au levage de charges

>>>>>> Section 8 : Dispositions particulières applicables à l’exécution de travaux temporaires en hauteur et à certains équipements de travail utilisés à cette fin

>>>>>>> Sous-section 1 : Travaux réalisés à partir d’un plan de travail

>>>>>>> Sous-section 2 : Travaux réalisés au moyen d’équipements de travail

>>>>>>> Sous-section 3 : Conditions générales de travail, d’accès et de circulation en hauteur

>>>>>>> Sous-section 4 : Caractéristiques et conditions particulières d’utilisation des différents catégories d’équipements de travail

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Échafaudages

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Échelles, escabeaux et marchepieds

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Cordes

>>>>>> Section 9 : Dispositions particulières pour l’utilisation des équipements de protection individuelle

>>>>>>> Sous-section 1 : Caractéristiques des équipements et conditions d’utilisation

>>>>>>> Sous-section 2 : Vérifications périodiques

>>>>>>> Sous-section 3 : Information et formation des travailleurs

>>>>>> Section 10 : Dispositions particulières applicables aux ascenseurs et équipements de travail desservant des niveaux définis à l’aide d’un habitacle.

>>>>> Chapitre IV : Utilisation des équipements de travail non soumis à des règles de conception lors de leur première mise sur le marché

>>>>>> Section 1 : Prescriptions techniques communes

>>>>>>> Sous-section 1 : Protecteurs et dispositifs de protection

>>>>>>> Sous-section 2 : Organes de service de mise en marche et d’arrêt

>>>>>>> Sous-section 3 : Dispositifs d’alerte et de signalisation

>>>>>>> Sous-section 4 : Isolation et dissipation des énergies

>>>>>>> Sous-section 5 : Risques électrique et d’incendie

>>>>>>> Sous-section 6 : Éclairage

>>>>>> Section 2 : Prescriptions complémentaires pour le levage de charges et le levage et le déplacement des travailleurs

>>>>>>> Sous-section 1 : Levage des charges

>>>>>>> Sous-section 2 : Levage et déplacement des travailleurs

>>>>>> Section 3 : Prescriptions complémentaires pour les équipements de travail mobiles

>>>>>> Section 4 : Prescriptions complémentaires pour les équipements de travail desservant des niveaux définis à l’aide d’un habitacle.

>>> Livre IV : Prévention de certains risques d’exposition

>>>> Titre Ier : Risques chimiques

>>>>> Chapitre Ier : Mise sur le marché des substances et mélanges

>>>>>> Section 1 : Dispositions générales

>>>>>> Section 2 : Définitions et principes de classement

>>>>>> Section 3 : Information des autorités pour la prévention des risques

>>>>>> Section 4 : Protection des utilisateurs et acheteurs

>>>>>>> Sous-section 1 : Étiquetage et emballage

>>>>>>> Sous-section 2 : Fiche de données de sécurité

>>>>>>> Sous-section 3 : Utilisation de dénominations de remplacement

>>>>>>> Sous-section 4 : Dispositions d’urgence

>>>>>> Section 5 : Exemptions pour les intérêts de la défense

>>>>> Chapitre II : Mesures de prévention des risques chimiques

>>>>>> Section 1 : Dispositions applicables aux agents chimiques dangereux

>>>>>>> Sous-section 1 : Champ d’application et définitions

>>>>>>> Sous-section 2 : Évaluation des risques

>>>>>>> Sous-section 3 : Mesures et moyens de prévention

>>>>>>> Sous-section 4 : Vérifications des installations et appareils de protection collective

>>>>>>> Sous-section 5 : Contrôle de l’exposition

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Contrôle des valeurs limites d’exposition professionnelle

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Contrôle des valeurs limites biologiques

>>>>>>> Sous-section 6 : Mesures en cas d’accident ou d’incident

>>>>>>> Sous-section 7 : Information et formation des travailleurs

>>>>>>> Sous-section 8 : Suivi des travailleurs et surveillance médicale

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Surveillance médicale

>>>>>>>>> Sous-paragraphe 1 : Examens médicaux et fiche d’aptitude

>>>>>>>>> Sous-paragraphe 2 : Dossier médical

>>>>>> Section 2 : Dispositions particulières aux agents chimiques dangereux cancérogènes, mutagènes et toxiques pour la reproduction

>>>>>>> Sous-section 1 : Champ d’application et définitions

>>>>>>> Sous-section 2 : Évaluation des risques

>>>>>>> Sous-section 3 : Mesures et moyens de prévention

>>>>>>> Sous-section 4 : Contrôle de l’exposition

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Contrôle des valeurs limites d’exposition professionnelle

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Contrôle des valeurs limites biologiques

>>>>>>> Sous-section 5 : Mesures en cas d’accidents ou d’incidents

>>>>>>> Sous-section 6 : Information et formation des travailleurs

>>>>>> Section 3 : Risques d’exposition à l’amiante

>>>>>>> Sous-section 1 : Champ d’application et définitions

>>>>>>> Sous-section 2 : Dispositions communes à toutes les opérations comportant des risques d’exposition à l’amiante

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Evaluation initiale des risques

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Valeur limite d’exposition professionnelle

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Conditions de mesurage des empoussièrements et de contrôle de la valeur limite d’exposition professionnelle

>>>>>>>> Paragraphe 4 : Principes et moyens de prévention

>>>>>>>> Paragraphe 5 : Information et formation des travailleurs

>>>>>>>> Paragraphe 6 : Organisation du travail

>>>>>>>> Paragraphe 7 : Suivi de l’exposition

>>>>>>>> Paragraphe 8 : Traitement des déchets

>>>>>>>> Paragraphe 9 : Protection de l’environnement du chantier

>>>>>>> Sous-section 3 : Dispositions spécifiques aux travaux d’encapsulage et de retrait d’amiante ou d’articles en contenant

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Champ d’application

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Evaluation des risques et mesurage des empoussièrements

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Certification des entreprises

>>>>>>>> Paragraphe 4 : Plan de démolition, de retrait ou d’encapsulage

>>>>>>>> Paragraphe 5 : Dispositions applicables en fin de travaux

>>>>>>>> Paragraphe 6 : Formation

>>>>>>> Sous-section 4 : Dispositions particulières aux interventions sur des matériaux, des équipements, des matériels ou des articles susceptibles de provoquer l’émission de fibres d’amiante

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Champ d’application

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Définition d’un mode opératoire

>>>>>> Section 4 : Règles particulières à certains agents chimiques dangereux

>>>>>>> Sous-section 1 : Fixation des valeurs limites d’exposition professionnelle

>>>>>>> Sous-section 2 : Fixation des valeurs limites biologiques

>>>>>>> Sous-section 3 : Silice cristalline

>>>>>>> Sous-section 4 : Plomb et ses composés

>>>> Titre II : Prévention des risques biologiques

>>>>> Chapitre Ier : Dispositions générales

>>>>> Chapitre II : Principes de prévention

>>>>> Chapitre III : Évaluation des risques

>>>>> Chapitre IV : Mesures et moyens de prévention

>>>>>> Section 1 : Dispositions communes à toutes les activités

>>>>>> Section 2 : Dispositions particulières à certaines activités

>>>>> Chapitre V : Information et formation des travailleurs

>>>>>> Section 1 : Information

>>>>>> Section 2 : Formation

>>>>> Chapitre VI : Surveillance médicale

>>>>>> Section 1 : Liste des travailleurs exposés

>>>>>> Section 2 : Mise en œuvre de la surveillance renforcée

>>>>>> Section 3 : Dossier médical spécial

>>>>>> Section 4 : Suivi des pathologies

>>>>> Chapitre VII : Déclaration administrative

>>>> Titre III : Prévention des risques d’exposition au bruit

>>>>> Chapitre Ier : Dispositions générales

>>>>>> Section 1 : Définitions

>>>>>> Section 2 : Valeurs limites d’exposition professionnelle

>>>>> Chapitre II : Principes de prévention

>>>>> Chapitre III : Évaluation des risques

>>>>> Chapitre IV : Mesures et moyens de prévention

>>>>>> Section 1 : Prévention collective

>>>>>> Section 2 : Protection individuelle

>>>>> Chapitre V : Surveillance médicale

>>>>> Chapitre VI : Information et formation des travailleurs

>>>>> Chapitre VII : Dispositions dérogatoires

>>>> Titre IV : Prévention des risques d’exposition aux vibrations mécaniques

>>>>> Chapitre Ier : Dispositions générales

>>>>> Chapitre II : Principes de prévention

>>>>> Chapitre III : Valeurs limites d’exposition

>>>>> Chapitre IV : Évaluation des risques

>>>>> Chapitre V : Mesures et moyens de prévention

>>>>> Chapitre VI : Surveillance médicale

>>>>> Chapitre VII : Information et formation des travailleurs

>>>> Titre V : Prévention des risques d’exposition aux rayonnements

>>>>> Chapitre Ier : Prévention des risques d’exposition aux rayonnements ionisants

>>>>>> Section 1 : Principes et dispositions d’application

>>>>>>> Sous-section 1 : Champ d’application

>>>>>>> Sous-section 2 : Principes de radioprotection

>>>>>>> Sous-section 3 : Valeurs limites d’exposition

>>>>>> Section 2 : Aménagement technique des locaux de travail

>>>>>>> Sous-section 1 : Zone surveillée et zone contrôlée

>>>>>>> Sous-section 2 : Contrôles techniques

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Sources, appareils émetteurs de rayonnements ionisants, dispositifs de protection et d’alarme et instruments de mesure

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Ambiance de travail

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Organisation des contrôles

>>>>>>>> Paragraphe 4 : Exploitation des résultats

>>>>>>> Sous-section 3 : Relevés des sources et appareils émetteurs de rayonnements ionisants

>>>>>>> Sous-section 4 : Protections collective et individuelle

>>>>>> Section 3 : Condition d’emploi et de suivi des travailleurs exposés

>>>>>>> Sous-section 1 : Catégories de travailleurs

>>>>>>> Sous-section 2 : Formation

>>>>>>> Sous-section 3 : Information

>>>>>>> Sous-section 4 : Certificat d’aptitude à la manipulation d’appareils de radiologie industrielle

>>>>>>> Sous-section 5 : Fiche d’exposition

>>>>>>> Sous-section 6 : Surveillance individuelle de l’exposition des travailleurs aux rayonnements ionisants

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Suivi dosimétrique de référence

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Suivi dosimétrique opérationnel

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Communication et exploitation des résultats dosimétriques

>>>>>>>> Paragraphe 4 : Dispositions d’application

>>>>>>> Sous-section 7 : Mesures à prendre en cas de dépassements des valeurs limites

>>>>>> Section 4 : Surveillance médicale

>>>>>>> Sous-section 1 : Examens médicaux

>>>>>>> Sous-section 2 : Dossier individuel

>>>>>>> Sous-section 3 : Carte de suivi médical

>>>>>> Section 5 : Situations anormales de travail

>>>>>>> Sous-section 1 : Autorisations spéciales et urgences radiologiques

>>>>>>> Sous-section 2 : Mesures en cas d’accident

>>>>>>> Sous-section 3 : Déclaration d’évènement significatif

>>>>>> Section 6 : Organisation de la radioprotection

>>>>>>> Sous-section 1 : Personne compétente en radioprotection

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Désignation

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Missions

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Moyens

>>>>>>> Sous-section 2 : Participation du médecin du travail

>>>>>>> Sous-section 3 : Information du comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail

>>>>>>> Sous-section 4 : Travaux soumis à certificat de qualification

>>>>>>> Sous-section 5 : Participation de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire

>>>>>>> Sous-section 6 : Contrôle

>>>>>> Section 7 : Règles applicables en cas d’exposition professionnelle liée à la radioactivité naturelle

>>>>>>> Sous-section 1 : Exposition résultant de l’emploi ou du stockage de matières contenant des radionucléides naturels

>>>>>>> Sous-section 2 : Exposition au radon d’origine géologique

>>>>>>> Sous-section 3 : Exposition aux rayonnements ionisants à bord d’aéronefs en vol

>>>>>>> Sous-section 4 : Dispositions communes

>>>>> Chapitre II : Prévention des risques d’exposition aux rayonnements optiques artificiels

>>>>>> Section 1 : Définitions

>>>>>> Section 2 : Principes de prévention

>>>>>> Section 3 : Valeurs limites d’exposition professionnelle

>>>>>> Section 4 : Evaluation des risques

>>>>>> Section 5 : Mesures et moyens de prévention

>>>>>> Section 6 : Information et formation des travailleurs

>>>>>> Section 7 : Suivi des travailleurs et surveillance médicale

>>>>>> Annexes

>>>>> Chapitre III : Prévention des risques d’exposition aux champs électromagnétiques

>>>> Titre VI : Autres risques

>>>>> Chapitre Ier : Prévention des risques en milieu hyperbare

>>>>>> Section 1 : Définitions et dispositions générales

>>>>>> Section 2 : Evaluation des risques

>>>>>>> Sous-section 1 : Document unique

>>>>>>> Sous-section 2 : Conseiller à la prévention hyperbare

>>>>>> Section 3 : Mesures et moyens de prévention

>>>>>>> Sous-section 1 : Organisation du travail en milieu hyperbare

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Procédures et méthodes d’intervention, procédures de secours et manuel de sécurité hyperbare

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Fiche de sécurité

>>>>>>> Sous-section 2 : Règles techniques

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Gaz et mélanges gazeux respiratoires

>>>>>>>>> Sous-paragraphe 1 : Principes

>>>>>>>>> Sous-paragraphe 2 : Composition des gaz

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Equipements de protection individuelle

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Contrôle des gaz et détendeurs

>>>>>> Section 4 : Formation

>>>>>>> Sous-section 1 : Certificat d’aptitude à l’hyperbarie et certificat de conseiller à la prévention hyperbare

>>>>>>> Sous-section 2 : Organisation de la formation

>>>>>>> Sous-section 3 : Habilitation, accréditation et certification

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Habilitation

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Accréditation et certification

>>>>>> Section 5 : Organisation des interventions et travaux en milieu hyperbare

>>>>>>> Sous-section 1 : Dispositions communes

>>>>>>> Sous-section 2 : Dispositions spécifiques aux interventions en milieu hyperbare

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Equipe d’intervention

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Interventions en apnée

>>>>>>> Sous-section 3 : Dispositions spécifiques aux travaux en milieu hyperbare

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Equipe de travaux

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Equipements de travail

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Dispositif de certification

>>>>>> Section 6 : Situations exceptionnelles d’interventions et de travaux exécutés en milieu hyperbare

>>>>> Chapitre II : Prévention du risque pyrotechnique

>>>>>> Section 1 : Champ d’application et définitions

>>>>>> Section 2 : L’étude de sécurité

>>>>>> Section 3 : Mesures générales de sécurité

>>>>>> Section 4 : Implantation des installations et transports internes

>>>>>>> Sous-section 1 : Implantation des installations et des postes de travail

>>>>>>> Sous-section 2 : Transports de substances ou d’objets explosifs internes au site

>>>>>> Section 5 : Exigences de sécurité concernant les installations

>>>>>>> Sous-section 1 : Caractéristiques générales

>>>>>>> Sous-section 2 : Issues et dégagements

>>>>>>> Sous-section 3 : Installations électriques et précaution contre l’électricité statique

>>>>>> Section 6 : Encadrement et formation

>>>>>> Section 7 : Dispositions administratives

>>> Livre V : Prévention des risques liés à certaines activités ou opérations

>>>> Titre Ier : Travaux réalisés dans un établissement par une entreprise extérieure

>>>>> Chapitre Ier : Dispositions générales

>>>>>> Section 1 : Champ d’application.

>>>>>> Section 2 : Coordination de la prévention.

>>>>> Chapitre II : Mesures préalables à l’exécution d’une opération

>>>>>> Section 1 : Dispositions générales.

>>>>>> Section 2 : Inspection commune préalable.

>>>>>> Section 3 : Plan de prévention.

>>>>>> Section 4 : Travail isolé.

>>>>>> Section 5 : Information des travailleurs.

>>>>> Chapitre III : Mesures à prendre pendant l’exécution des opérations

>>>>>> Section 1 : Inspections et réunions périodiques de coordination.

>>>>>> Section 2 : Locaux et installations à l’usage des entreprises extérieures.

>>>>>> Section 3 : Surveillance médicale.

>>>>> Chapitre IV : Rôle des institutions représentatives du personnel

>>>>>> Section 1 : Dispositions communes.

>>>>>> Section 2 : Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail de l’entreprise utilisatrice.

>>>>>> Section 3 : Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail de l’entreprise extérieure.

>>>>> Chapitre V : Opérations de chargement et de déchargement

>>>>>> Section 1 : Champ d’application.

>>>>>> Section 2 : Protocole de sécurité.

>>>> Titre II : Installations nucléaires de base et installations susceptibles de donner lieu à des servitudes d’utilité publique

>>>>> Chapitre Ier : Champ d’application

>>>>> Chapitre II : Coordination de la prévention

>>>>> Chapitre III : Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail

>>>>>> Section 1 : Attributions particulières.

>>>>>> Section 2 : Dispositions relatives à l’élargissement du comité, applicables en l’absence de convention ou d’accord collectif.

>>>>>>> Sous-section 1 : Désignation des entreprises extérieures et de leurs représentants.

>>>>>>> Sous-section 2 : Fonctionnement du comité élargi.

>>>>>>> Sous-section 3 : Dérogation applicable aux établissements comprenant une installation nucléaire de base.

>>>>> Chapitre IV : Comité interentreprises de santé et de sécurité au travail

>>>>>> Section 1 : Mise en place.

>>>>>> Section 2 : Missions.

>>>>>> Section 3 : Composition.

>>>>>> Section 4 : Fonctionnement.

>>>>> Chapitre V : Dispositions particulières en matière d’incendie et de secours

>>>>> Chapitre VI : Dispositions particulières en cas de danger grave et imminent et droit de retrait

>>>> Titre III : Bâtiment et génie civil

>>>>> Chapitre Ier : Principes de prévention

>>>>> Chapitre II : Coordination lors des opérations de bâtiment et de génie civil

>>>>>> Section 1 : Catégories d’opérations.

>>>>>> Section 2 : Déclaration préalable.

>>>>>> Section 3 : Mission de coordination et coordonnateur en matière de sécurité et de protection de la santé.

>>>>>>> Sous-section 1 : Obligations du maître d’ouvrage.

>>>>>>> Sous-section 2 : Coordonnateur en matière de sécurité et de protection de la santé.

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Missions du coordonnateur.

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Conditions et modalités d’exercice de la mission.

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Compétences.

>>>>>>>> Paragraphe 4 : Formation du coordonnateur et organisme de formation.

>>>>>>> Sous-section 3 : Registre-journal.

>>>>>> Section 4 : Plan général de coordination en matière de sécurité et de protection de la santé.

>>>>>>> Sous-section 1 : Opérations de première et deuxième catégories.

>>>>>>> Sous-section 2 : Opérations de troisième catégorie.

>>>>>> Section 5 : Plan particulier de sécurité et de protection de la santé.

>>>>>>> Sous-section 1 : Opérations de première et deuxième catégories.

>>>>>>> Sous-section 2 : Opérations de troisième catégorie.

>>>>>> Section 6 : Collège interentreprises de sécurité, de santé et des conditions de travail.

>>>>>>> Sous-section 1 : Conditions de mise en place.

>>>>>>> Sous-section 2 : Composition.

>>>>>>> Sous-section 3 : Fonctionnement.

>>>>>> Section 7 : Interventions ultérieures sur l’ouvrage.

>>>>> Chapitre III : Prescriptions techniques applicables avant l’exécution des travaux

>>>>>> Section 1 : Voies et réseaux divers.

>>>>>> Section 2 : Dérogations.

>>>>> Chapitre IV : Prescriptions techniques de protection durant l’exécution des travaux

>>>>>> Section 1 : Champ d’application.

>>>>>> Section 2 : Mesures générales de sécurité.

>>>>>>> Sous-section 1 : Chutes de personnes.

>>>>>>> Sous-section 2 : Rangement et éclairage du chantier.

>>>>>>> Sous-section 3 : Travaux faisant appel à des véhicules, appareils et engins de chantier.

>>>>>>> Sous-section 4 : Examens, vérifications, registres.

>>>>>> Section 3 : Opération de chargement ou de déchargement en hauteur.

>>>>>> Section 4 : Travaux de terrassement à ciel ouvert.

>>>>>> Section 5 : Travaux souterrains.

>>>>>>> Sous-section 1 : Éboulements et chutes de blocs.

>>>>>>> Sous-section 2 : Ventilation.

>>>>>>> Sous-section 3 : Circulation.

>>>>>>> Sous-section 4 : Signalisation et éclairage.

>>>>>> Section 6 : Travaux de démolition.

>>>>>> Section 7 : Utilisation de plates-formes de travail, passerelles et escaliers.

>>>>>>> Sous-section 1 : Plates-formes de travail.

>>>>>>> Sous-section 2 : Passerelles et escaliers.

>>>>>> Section 8 : Travaux sur toitures.

>>>>>> Section 9 : Montage, démontage et levage de charpentes et ossatures.

>>>>>> Section 10 : Travaux de construction comportant la mise en œuvre d’éléments préfabriqués lourds ou de béton précontraint.

>>>>>> Section 11 : Étaiements, cintres et coffrages.

>>>>>> Section 12 : Travaux au voisinage de lignes, canalisations et installations électriques.

>>>>>>> Sous-section 1 : Lignes, canalisations et installations intérieures et extérieures de haute tension et de basse tension B et lignes, canalisations et installations situées à l’extérieur de locaux et de basse tension A.

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Champ d’application.

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Distances minimales de sécurité.

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Travaux exécutés hors tension.

>>>>>>>> Paragraphe 4 : Travaux exécutés sous tension.

>>>>>>>> Paragraphe 5 : Dispositions communes.

>>>>>>> Sous-section 2 : Lignes, canalisations et installations situées à l’intérieur des locaux et de basse tension A.

>>>>>> Section 13 : Travaux de soudage, de rivetage, de sablage ou de découpage.

>>>>>> Section 14 : Travaux exposant à des risques de projection.

>>>>>> Section 15 : Travaux exposant à des risques de noyade.

>>>>>> Section 16 : Mesures d’hygiène.

>>>>>> Section 17 : Hébergement.

>>>>>> Section 18 : Premiers secours.

>>>>>> Section 19 : Affichage et information.

>>>>>> Section 20 : Dérogations.

>>>>> Chapitre V : Dispositions applicables aux travailleurs indépendants

>>>>>> Section 1 : Prescriptions techniques durant l’exécution de travaux de bâtiment et de génie civil.

>>>>>> Section 2 : Utilisation d’équipements de travail et de protection individuelle.

>>>>>> Section 3 : Risques chimiques.

>>>>>>> Sous-section 1 : Mesures générales de prévention des risques chimiques.

>>>>>>> Sous-section 2 : Agents cancérogènes, mutagènes ou toxiques pour la reproduction.

>>>>>>> Sous-section 3 : Activités de confinement et de retrait d’amiante et activités et interventions sur des matériaux et appareils susceptibles de libérer des fibres d’amiante.

>>>>>> Section 4 : Risques électriques

>>>>>>> Sous-section 1 : Utilisation des installations électriques

>>>>>>> Sous-section 2 : Opérations sur ou au voisinage des installations électriques

>>>>>> Section 5 : Risque hyperbare

>>>> Titre IV : Autres activités et opérations

>>>>> Chapitre Ier : Manutention des charges

>>>>>> Section 1 : Dispositions générales.

>>>>>> Section 2 : Principes de prévention.

>>>>>> Section 3 : Évaluation des risques.

>>>>>> Section 4 : Mesures et moyens de prévention.

>>>>>> Section 5 : Surveillance médicale.

>>>>> Chapitre II : Utilisation d’écrans de visualisation

>>>>>> Section 1 : Champ d’application et définitions.

>>>>>> Section 2 : Évaluation des risques.

>>>>>> Section 3 : Mesures et moyens de prévention.

>>>>>> Section 4 : Ambiance physique de travail.

>>>>>> Section 5 : Information et formation des travailleurs.

>>>>>> Section 6 : Surveillance médicale.

>>>>> Chapitre III : Interventions sur les équipements élévateurs et installés à demeure.

>>>>>> Section 1 : Champ d’application.

>>>>>> Section 2 : Etude de sécurité spécifique.

>>>>>> Section 3 : Information des travailleurs intervenants.

>>>>>> Section 4 : Organisation de l’intervention.

>>>>>> Section 5 : Travailleurs isolés.

>>>>>> Section 6 : Formation des travailleurs.

>>>>>> Section 7 : Montage et démontage des ascenseurs.

>>>>> Chapitre IV : Opérations sur les installations électriques ou dans leur voisinage

>>>>>> Section 1 : Champ d’application et définitions

>>>>>> Section 2 : Obligations générales de l’employeur

>>>>>> Section 3 : Prescriptions particulières

>>>>>> Section 4 : Travailleurs autorisés à effectuer des opérations sur les installations électriques ou dans leur voisinage

>>> Livre VI : Institutions et organismes de prévention

>>>> Titre Ier : Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail

>>>>> Chapitre Ier : Règles générales

>>>>> Chapitre II : Attributions

>>>>>> Section 1 : Missions.

>>>>>> Section 2 : Consultations obligatoires dans les établissements comportant une ou plusieurs installations soumises à autorisation ou une installation nucléaire de base.

>>>>>> Section 3 : Rapport et programme annuels.

>>>>> Chapitre III : Composition et désignation

>>>>>> Section 1 : Composition.

>>>>>> Section 2 : Désignation.

>>>>>> Section 3 : Recours et contestations.

>>>>> Chapitre IV : Fonctionnement

>>>>>> Section 1 : Dispositions générales.

>>>>>> Section 2 : Réunions.

>>>>>> Section 3 : Recours à un expert.

>>>>>> Section 4 : Formation.

>>>>>>> Sous-section 1 : Contenu et organisation de la formation.

>>>>>>> Sous-section 2 : Obligations des organismes de formation.

>>>>>>> Sous-section 3 : Congés de formation.

>>>>>>> Sous-section 4 : Dépenses de formation.

>>>>> Chapitre V : Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail dans certains établissements de santé, sociaux et médico-sociaux

>>>>>> Section 1 : Champ d’application et définitions.

>>>>>> Section 2 : Conditions de mise en place.

>>>>>> Section 3 : Composition et désignation.

>>>>>> Section 4 : Fonctionnement.

>>>>>> Section 5 : Formation.

>>>>> Chapitre VI : Instance de coordination des comités d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail

>>>>>> Section 1 : Composition et désignation

>>>>>> Section 2 : Fonctionnement

>>>> Titre II : Services de santé au travail

>>>>> Chapitre Ier : Champ d’application

>>>>> Chapitre II : Missions et organisation

>>>>>> Section 1 : Organisation des services de santé au travail.

>>>>>> Section 2 : Services autonomes de santé au travail.

>>>>>>> Sous-section 1 : Services de santé au travail de groupe, d’entreprise ou d’établissement.

>>>>>>> Sous-section 2 : Services de santé au travail interétablissements.

>>>>>>> Sous-section 3 : Services de santé au travail communs aux entreprises constituant une unité économique et sociale.

>>>>>> Section 3 : Services de santé au travail interentreprises.

>>>>>>> Sous-section 1 : Organisation du service de santé au travail.

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Mise en place et administration.

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Adhésion et cessation d’adhésion.

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Secteurs.

>>>>>>> Sous-section 2 : Commission médico-technique.

>>>>>>> Sous-section 3 : Organes de surveillance et de consultation.

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Dispositions communes.

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Dispositions particulières à la commission de contrôle.

>>>>>>> Sous-section 4 : Contractualisation.

>>>>>> Section 4 : Dispositions communes.

>>>>>>> Sous-section 1 : Agréments

>>>>>>> Sous-section 2 : Rapports

>>>>> Chapitre III : Personnels concourant aux services de santé au travail

>>>>>> Section 1 : Médecin du travail.

>>>>>>> Sous-section 1 : Missions du médecin du travail.

>>>>>>> Sous-section 2 : Recrutement, nomination, affectation et conditions d’exercice.

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Recrutement.

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Nomination.

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Changement d’affectation.

>>>>>>>> Paragraphe 4 : Modalités d’exercice.

>>>>>>> Sous-section 3 : Participation aux organes de surveillance et de consultation.

>>>>>>> Sous-section 4 : Procédure d’autorisation applicable à la rupture ou au transfert du contrat.

>>>>>> Section 2 : Collaborateur médecin.

>>>>>> Section 3 : Interne en médecine du travail.

>>>>>> Section 4 : Médecin candidat à l’autorisation d’exercice.

>>>>>> Section 5 : Personnel infirmier.

>>>>>>> Sous-section 1 : Dispositions communes.

>>>>>>> Sous-section 2 : Le personnel infirmier en entreprise.

>>>>>>> Sous-section 3 : Le personnel infirmier au sein des services de santé au travail interentreprises.

>>>>>> Section 6 : Intervenant en prévention des risques professionnels des services de santé au travail interentreprises.

>>>>>> Section 7 : Assistant de service de santé au travail.

>>>>> Chapitre IV : Actions et moyens des membres de l’équipe pluridisciplinaire de santé au travail

>>>>>> Section 1 : Actions sur le milieu de travail.

>>>>>> Section 2 : Suivi individuel de l’état de santé du salarié.

>>>>>>> Sous-section 1 : Examen d’embauche.

>>>>>>> Sous-section 2 : Examens périodiques.

>>>>>>> Sous-section 3 : Surveillance médicale renforcée.

>>>>>>> Sous-section 4 : Examens de préreprise et de reprise du travail.

>>>>>>> Sous-section 5 : Examens complémentaires.

>>>>>>> Sous-section 6 : Déroulement des examens médicaux.

>>>>>>> Sous-section 7 : Déclaration d’inaptitude.

>>>>>>> Sous-section 8 : Contestation des avis médicaux d’aptitude ou d’inaptitude.

>>>>>> Section 3 : Documents et rapports.

>>>>>>> Sous-section 1 : Fiche d’entreprise.

>>>>>>> Sous-section 2 : Rapport annuel d’activité.

>>>>>>> Sous-section 3 : Dossier médical en santé au travail et fiches médicales d’aptitude.

>>>>>> Section 4 : Recherches, études et enquêtes.

>>>>> Chapitre V : Surveillance médicale de catégories particulières de travailleurs

>>>>>> Section 1 : Travailleur temporaire.

>>>>>>> Sous-section 1 : Champ d’application.

>>>>>>> Sous-section 2 : Agrément du service de santé au travail et secteur.

>>>>>>>> Paragraphe 1er : Agrément du service de santé au travail.

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Secteur.

>>>>>>> Sous-section 3 : Action du médecin du travail.

>>>>>>>> Paragraphe 1er : Action sur le milieu de travail

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Examens médicaux.

>>>>>>> Sous-section 4 : Documents et rapports.

>>>>>>> Sous-section 5 : Dossier médical et fichier commun.

>>>>>>> Sous-section 6 : Communication d’informations entre entreprises de travail temporaire et entreprises utilisatrices.

>>>>>> Section 2 : Salarié saisonnier.

>>>>>> Section 2 : Salarié saisonnier.

>>>>>> Section 3 : Travailleurs éloignés

>>>>>>> Sous-section 1 : Champ d’application

>>>>>>> Sous-section 2 : Adhésion à un service de santé au travail

>>>>>>> Sous-section 3 : Echanges d’informations, documents et rapports

>>>>>>> Sous-section 4 : Dossier médical en santé au travail

>>>>>>> Sous-section 5 : Contestation des avis médicaux

>>>>> Chapitre VI : Services de santé au travail des établissements de santé, sociaux et médico-sociaux

>>>>>> Section 1 : Champ d’application.

>>>>>> Section 2 : Services de santé au travail.

>>>>>>> Sous-section 1 : Organisation.

>>>>>>> Sous-section 2 : Rapport annuel.

>>>>>> Section 3 : Médecin du travail.

>>>>>> Section 4 : Action du médecin du travail.

>>>>>>> Sous-section 1 : Action sur le milieu de travail.

>>>>>>> Sous-section 2 : Examens médicaux.

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Examen médical préalable à la prise de fonction et vaccinations.

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Examens périodiques.

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Surveillance médicale renforcée.

>>>>>>>> Paragraphe 4 : Examen de reprise du travail.

>>>>>>>> Paragraphe 5 : Examens complémentaires.

>>>>>>>> Paragraphe 6 : Déroulement des examens médicaux.

>>>>>> Section 5 : Documents et rapports.

>>>>>>> Sous-section 1 : Rapport annuel d’activité.

>>>>>>> Sous-section 2 : Dossier médical et fiche médicale d’aptitude.

>>>> Titre III : Service social du travail

>>>>> Chapitre Ier : Mise en place et missions

>>>>> Chapitre II : Organisation et fonctionnement

>>>> Titre IV : Institutions concourant à l’organisation de la prévention

>>>>> Chapitre Ier : Conseil d’orientation sur les conditions de travail et comités régionaux de la prévention des risques professionnels.

>>>>>> Section 1 : Conseil d’orientation sur les conditions de travail.

>>>>>>> Sous-section 1 : Dispositions générales

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Missions et organisation

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Composition et désignation

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Fonctionnement

>>>>>>> Sous-section 2 : Comité permanent et observatoire de la pénibilité

>>>>>>> Sous-section 3 : Commission générale

>>>>>>> Sous-section 4 : Commissions spécialisées

>>>>>> Section 2 : Comités régionaux de la prévention des risques professionnels

>>>>>>> Sous-section 1 : Missions

>>>>>>> Sous-section 2 : Composition

>>>>>>> Sous-section 3 : Organisation et fonctionnement

>>>>>>> Sous-section 4 : Indemnités et dépenses de déplacements

>>>>> Chapitre II : Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail

>>>>>> Section 1 : Missions.

>>>>>> Section 2 : Organisation et fonctionnement.

>>>>>>> Sous-section 1 : Conseil d’administration.

>>>>>>> Sous-section 2 : Directeur de l’Agence.

>>>>>>> Sous-section 3 : Comité scientifique.

>>>>>>> Sous-section 4 : Concours des associations régionales.

>>>>>> Section 3 : Ressources de l’Agence.

>>>>> Chapitre III : Organismes et commissions de santé et de sécurité

>>>>>> Section 1 : Dispositions générales.

>>>>>> Section 2 : Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics.

>>>>>>> Sous-section 1 : Missions.

>>>>>>> Sous-section 2 : Composition.

>>>>>>> Sous-section 3 : Organisation et fonctionnement.

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Comité national.

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Comités régionaux.

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Membres des comités.

>>>>>>>> Paragraphe 4 : Dispositions financières.

>>>>> Chapitre IV : Aide à l’employeur pour la gestion de la santé et de la sécurité au travail.

>>>>>> Section 1 : Conditions d’exercice.

>>>>>> Section 2 : Enregistrement.

>>> Livre VII : Contrôle

>>>> Titre Ier : Documents et affichages obligatoires

>>>>> Chapitre unique

>>>> Titre II : Mises en demeure et demandes de vérification

>>>>> Chapitre Ier : Mises en demeure

>>>>>> Section 1 : Mises en demeure du directeur régional des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi.

>>>>>> Section 2 : Mises en demeure de l’inspecteur du travail et du contrôleur du travail.

>>>>>>> Sous-section 1 : Mise en demeure préalable au procès-verbal.

>>>>>>> Sous-section 2 : Mise en demeure préalable à l’arrêt temporaire d’activité.

>>>>>>> Sous-section 3 : Mise en demeure de réduction d’intervalle entre les vérifications périodiques.

>>>>> Chapitre II : Demandes de vérifications, d’analyses et de mesures

>>>>>> Section 1 : Aération et assainissement des locaux de travail.

>>>>>> Section 2 : Éclairage des lieux de travail.

>>>>>> Section 3 : Équipements de travail et moyens de protection.

>>>>>> Section 4 : Risques chimiques.

>>>>>>> Sous-section 1 : Analyse de produits.

>>>>>>> Sous-section 2 : Contrôle des valeurs limites d’exposition professionnelle.

>>>>>>> Sous-section 3 : Amiante.

>>>>>> Section 5 : Bruit.

>>>>>> Section 6 : Vibrations mécaniques.

>>>>>> Section 7 : Rayonnements .

>>>>>> Section 8 : Travaux du bâtiment et du génie civil.

>>>>>> Section 9 : Installations électriques

>>>>>> Section 10 : Dispositions communes

>>>>> Chapitre III : Recours

>>>>> Chapitre IV : Organismes de mesures et de vérifications

>>>>>> Section 1 : Accréditations.

>>>>>> Section 2 : Organismes de vérification en matière d’aération et d’assainissement des locaux de travail.

>>>>>> Section 3 : Organismes de vérification des équipements de travail.

>>>>>> Section 4 : Organismes de contrôle des risques chimiques.

>>>>>>> Sous-section 1 : Analyse de produits.

>>>>>>> Sous-section 2 : Contrôle des valeurs limites d’exposition professionnelle.

>>>>>>> Sous-section 3 : Contrôle de la concentration en fibres d’amiante.

>>>>>>> Sous-section 4 : Contrôle des valeurs limites biologiques.

>>>>>> Section 5 : Contrôle des ambiances physiques de travail.

>>>>>> Section 6 : Vérification des installations électriques

>>>> Titre III : Mesures et procédures d’urgence

>>>>> Chapitre Ier : Arrêts temporaires de travaux ou d’activité

>>>>>> Section 1 : Arrêt de travaux.

>>>>>> Section 2 : Arrêt d’activité.

>>>>> Chapitre II : Procédures de référé

>>>> Titre IV : Dispositions pénales

>>>>> Chapitre Ier : Infractions aux règles de santé et de sécurité

>>>>>> Section 1 : Infractions commises par l’employeur ou son représentant.

>>>>>> Section 2 : Infractions commises par une personne autre que l’employeur ou son représentant.

>>>>>> Section 3 : Dispositions particulières aux personnes morales.

>>>>> Chapitre II : Infractions aux règles de représentation des salariés

>>>>> Chapitre III : Infractions aux règles concernant le travail des jeunes et des femmes enceintes, venant d’accoucher ou allaitant

>>>>> Chapitre IV : Opérations de bâtiment et de génie civil

>>>>> Chapitre V : Infractions aux règles relatives à la médecine du travail

>>> Livre VIII : Dispositions relatives à l’outre-mer

>>>> Titre Ier : Dispositions générales

>>>> Titre II : Départements d’outre-mer, Saint-Barthélemy, Saint-Martin et Saint-Pierre-et-Miquelon

>>>>> Chapitre Ier : Dispositions générales

>>>>> Chapitre II : Services de santé au travail

>>>> Titre III : Dispositions relatives à Mayotte, à Wallis et Futuna et aux Terres australes et antarctiques françaises

>> Cinquième partie : L’emploi

>>> Livre Ier : Les dispositifs en faveur de l’emploi

>>>> Titre Ier : Politique de l’emploi

>>>>> Chapitre Ier : Objet

>>>>> Chapitre II : Instances concourant à la politique de l’emploi

>>>>>> Section 2 : Commissions départementales

>>>>>>> Sous-section 1 : Missions

>>>>>>> Sous-section 2 : Composition et fonctionnement

>>>>>> Section 3 : Conseil régional de l’emploi

>>>>>> Section 4 : Demandes d’informations relatives à certains dispositifs d’aides à l’emploi

>>>> Titre II : Aides au maintien et à la sauvegarde de l’emploi

>>>>> Chapitre Ier : Aides à l’adaptation des salariés aux évolutions de l’emploi et des compétences et à la gestion des âges

>>>>>> Section 1 : Aide au développement de l’emploi et des compétences

>>>>>> Section 2 : Aide à l’élaboration d’un plan de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences

>>>>>> Section 3 : Aide aux actions de formation pour l’adaptation des salariés

>>>>>>> Sous-section 1 : Agrément

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Dispositions communes

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Entreprises dépourvues de représentants syndicaux

>>>>>>> Sous-section 2 : Calcul de l’aide

>>>>>> Section 4 : Contrat de génération

>>>>>>> Sous-section 1 : Dispositions générales

>>>>>>> Sous-section 2 : Accords collectifs et plans d’actions

>>>>>>> Sous-section 3 : Pénalités

>>>>>>> Sous-section 4 : Modalités de l’aide

>>>>> Chapitre II : Aide aux salariés placés en activité partielle

>>>>> Chapitre III : Aides aux actions de reclassement et de reconversion professionnelle

>>>>>> Section 1 : Dispositions générales

>>>>>> Section 2 : Convention de coopération pour la mise en œuvre des cellules de reclassement

>>>>>> Section 3 : Convention de formation

>>>>>> Section 4 : Convention d’allocation temporaire dégressive

>>>>>> Section 5 : Convention d’allocation spéciale pour les travailleurs âgés

>>>>>> Section 6 : Convention d’allocation pour cessation anticipée d’activité

>>>>>>> Sous-section 1 : Convention

>>>>>>> Sous-section 2 : Conditions d’attribution relatives au salarié

>>>>>>> Sous-section 3 : Calcul et paiement de l’allocation

>>>>>>> Sous-section 4 : Suspension ou dénonciation de la convention

>>>>>> Section 7 : Convention d’aide au passage à temps partiel

>>>>> Chapitre IV : Dispositions pénales

>>>> Titre III : Aides à l’insertion, à l’accès et au retour à l’emploi

>>>>> Chapitre Ier : Accompagnement personnalisé pour l’accès à l’emploi

>>>>>> Section 1 : Objet et conventions

>>>>>> Section 2 : Plan local pluriannuel pour l’insertion et l’emploi

>>>>>> Section 3 : Accompagnement des jeunes vers l’emploi

>>>>>>> Sous-section 1 : Droit à l’accompagnement

>>>>>>> Sous-section 2 : Contrat d’insertion dans la vie sociale

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Conventions

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Bénéficiaires

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Modalités de l’accompagnement et engagement des parties

>>>>>>>> Paragraphe 4 : Durée maximale, renouvellement et fin du contrat

>>>>>>>> Paragraphe 5 : Montant et modalités de versement de l’allocation

>>>>> Chapitre II : Insertion par l’activité économique

>>>>>> Section 1 : Entreprises d’insertion

>>>>>>> Sous-section 1 : Convention

>>>>>>> Sous-section 2 : Aide financière

>>>>>>> Sous-section 3 : Périodes de mise en situation en milieu professionnel.

>>>>>> Section 1 bis : Entreprises de travail temporaire d’insertion

>>>>>>> Sous-section 1 : Convention

>>>>>>> Sous-section 2 : Aide financière

>>>>>> Section 2 : Associations intermédiaires

>>>>>>> Sous-section 1 : Convention

>>>>>>> Sous-section 2 : Convention de coopération et mise à disposition

>>>>>>> Sous-section 3 : Aide financière

>>>>>>> Sous-section 4 : Périodes de mise en situation en milieu professionnel.

>>>>>>> Sous-section 5 : Suivi médical des salariés de l’association intermédiaire.

>>>>>> Section 3 : Ateliers et chantiers d’insertion

>>>>>>> Sous-section 1 : Conventions

>>>>>>> Sous-section 2 : Mise en œuvre des actions

>>>>>>> Sous-section 3 : Aide financière

>>>>>>> Sous-section 4 : Périodes de mise en situation en milieu professionnel.

>>>>>> Section 4 : Fonds départemental d’insertion

>>>>> Chapitre III : Prime de retour à l’emploi

>>>>>> Section 1 : Prime de retour à l’emploi

>>>>>> Section 2 : Aide personnalisée de retour à l’emploi

>>>>> Chapitre IV : Contrats de travail aidés

>>>>>> Section 1 : Contrat emploi-jeune

>>>>>>> Sous-section 1 : Objet

>>>>>>> Sous-section 2 : Convention

>>>>>>> Sous-section 3 : Contrat de travail

>>>>>>> Sous-section 4 : Aide financière et exonérations

>>>>>> Section 1-1 : Contrat unique d’insertion

>>>>>>> Sous-section 1 : Dispositions générales

>>>>>>> Sous-section 2 : Suivi financier et statistique

>>>>>> Section 2 : Contrat d’accompagnement dans l’emploi

>>>>>>> Sous-section 1 : Aide à l’insertion professionnelle

>>>>>>> Sous-section 2 : Contrat de travail

>>>>>>> Sous-section 3 : Accompagnement

>>>>>>> Sous-section 4 : Aide financière et exonérations

>>>>>>>> Paragraphe 1er : Aide financière

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Exonérations

>>>>>>> Sous-section 5 : Périodes de mise en situation en milieu professionnel

>>>>>> Section 3 : Contrat initiative-emploi

>>>>>>> Sous-section 1 : Aide à l’insertion professionnelle

>>>>>>> Sous-section 2 : Accompagnement

>>>>>>> Sous-section 3 : Aide financière

>>>>>>> Sous-section 4 : Périodes de mise en situation en milieu professionnel

>>>>>> Section 6 : Contrat relatif aux activités d’adultes-relais

>>>>>>> Sous-section 1 : Objet

>>>>>>> Sous-section 2 : Convention

>>>>>>> Sous-section 3 : Contrat de travail

>>>>>>> Sous-section 4 : Aide financière

>>>>>> Section 7 : Emploi d’avenir

>>>>>>> Sous-section 1 : Dispositions générales

>>>>>>> Sous-section 2 : Aide à l’insertion professionnelle

>>>>>> Section 8 : Emploi d’avenir professeur

>>>>> Chapitre V : Périodes de mise en situation en milieu professionnel

>>>> Titre IV : Aides à la création d’entreprise

>>>>> Chapitre Ier : Aides à la création ou à la reprise d’entreprise

>>>>>> Section 1 : Dispositions communes

>>>>>>> Sous-section 1 : Nature et bénéfice des aides

>>>>>>> Sous-section 2 : Retrait des aides

>>>>>> Section 2 : Exonérations de charges sociales

>>>>>> Section 3 : Avance remboursable

>>>>>>> Sous-section 1 : Nature et conditions d’octroi

>>>>>>> Sous-section 2 : Organismes habilités pour accorder et gérer l’avance

>>>>>> Section 4 : Maintien d’allocations

>>>>>> Section 5 : Organisation et labellisation d’actions de conseil et d’accompagnement

>>>>>>> Sous-section 1 : Organisation du parcours d’accompagnement pour la création ou la reprise d’entreprise

>>>>>>> Sous-section 2 : Modalités de délivrance d’un label

>>>>> Chapitre II : Contrat d’appui au projet d’entreprise

>>> Livre II : Dispositions applicables à certaines catégories de travailleurs

>>>> Titre Ier : Travailleurs handicapés

>>>>> Chapitre Ier : Objet des politiques en faveur de l’emploi des personnes handicapées

>>>>> Chapitre II : Obligation d’emploi des travailleurs handicapés, mutilés de guerre et assimilés

>>>>>> Section 1 : Obligation d’emploi

>>>>>> Section 2 : Modalités de mise en œuvre de l’obligation

>>>>>>> Sous-section 1 : Mise en œuvre partielle

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Mise en œuvre par la passation de contrats

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Mise en œuvre par l’accueil de personnes handicapées

>>>>>>> Sous-section 2 : Mise en œuvre par application d’un accord

>>>>>>> Sous-section 3 : Mise en œuvre par le versement d’une contribution annuelle

>>>>>>> Sous-section 4 : Sanction administrative

>>>>> Chapitre III : Reconnaissance et orientation des travailleurs handicapés

>>>>>> Section 1 : Orientation et placement

>>>>>> Section 2 : Réadaptation, rééducation et formation professionnelle

>>>>>>> Sous-section 1 : Centres d’éducation, de rééducation et de formation professionnelle

>>>>>>> Sous-section 3 : Réentraînement au travail

>>>>>> Section 3 : Agrément et contrôle des centres de préorientation et d’éducation professionnelle

>>>>>> Section 4 : Orientation en milieu professionnel

>>>>>>> Sous-section 1 : Aides financières

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Aide pour l’adaptation du lieu de travail

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Aide pour le renforcement de l’encadrement

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Compensation de la lourdeur du handicap

>>>>>>>> Paragraphe 4 : Subvention à l’installation pour l’exercice d’une activité indépendante

>>>>>>> Sous-section 2 : Entreprises adaptées et centres de distribution de travail à domicile

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Contrat d’objectifs

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Fonctionnement

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Aide au poste

>>>>>>>> Paragraphe 4 : Subvention spécifique

>>>>>>>> Paragraphe 5 : Mises à disposition dans une autre entreprise

>>>>>> Section 5 : Autres orientations

>>>>> Chapitre IV : Institutions et organismes concourant à l’insertion professionnelle des handicapés

>>>>>> Section 1 : Coordination

>>>>>> Section 2 : Conseil supérieur pour le reclassement professionnel et social des travailleurs handicapés

>>>>>>> Sous-section 1 : Missions

>>>>>>> Sous-section 2 : Composition

>>>>>>> Sous-section 3 : Fonctionnement

>>>>>>> Sous-section 4 : Section permanente

>>>>>> Section 3 : Fonds de développement pour l’insertion professionnelle des handicapés

>>>>> Chapitre V : Dispositions pénales

>>>> Titre II : Travailleurs étrangers

>>>>> Chapitre Ier : Emploi d’un salarié étranger

>>>>>> Section 1 : Catégories d’autorisation de travail et activités professionnelles autorisées

>>>>>> Section 2 : Procédure de demande

>>>>>> Section 3 : Délivrance des autorisations de travail

>>>>>> Section 4 : Travailleurs saisonniers, étudiants, salariés en mission et travailleurs hautement qualifiés

>>>>>>> Sous-section 1 : Travailleurs saisonniers

>>>>>>> Sous-section 2 : Etudiants

>>>>>>> Sous-section 3 : Salariés en mission

>>>>>>> Sous-section 4 : Travailleurs hautement qualifiés

>>>>>> Section 5 : Renouvellement de l’autorisation de travail

>>>>>>> Sous-section 1 : Procédure de renouvellement

>>>>>>> Sous-section 2 : Taxe

>>>>>> Section 6 : Contrôle des autorisations de travail

>>>>>> Section 7 : Inscription sur la liste des demandeurs d’emploi

>>>>> Chapitre II : Interdictions

>>>>> Chapitre III : Office français de l’immigration et de l’intégration

>>>>>> Section 1 : Missions et exercice des missions

>>>>>> Section 2 : Statut, organisation et fonctionnement

>>>>>>> Sous-section 1 : Statut

>>>>>>> Sous-section 2 : Organisation

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Conseil d’administration

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Directeur général

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Comité consultatif

>>>>>>> Sous-section 3 : Fonctionnement

>>>>>> Section 3 : Ressources

>>>>> Chapitre IV : Dispositions pénales

>>> Livre III : Service public de l’emploi et placement

>>>> Titre Ier : Le service public de l’emploi

>>>>> Chapitre Ier : Missions et composantes du service public de l’emploi

>>>>> Chapitre II : Placement et accompagnement des demandeurs d’emploi.

>>>>>> Section 1 : Statut et missions de Pôle emploi

>>>>>> Section 2 : Organisation et fonctionnement de Pôle emploi

>>>>>>> Sous-section 1 : Conseil d’administration.

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Attributions.

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Composition, nomination et mandat.

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Fonctionnement et réunions.

>>>>>>> Sous-section 2 : Directeur général.

>>>>>>> Sous-section 3 : Dispositions économiques et financières

>>>>>>> Sous-section 4 : Directeur régional ou d’établissement

>>>>>>> Sous-section 5 : Instance paritaire régionale.

>>>>>> Section 3 : Transmissions à Pôle emploi d’une liste nominative des bénéficiaires du revenu de solidarité active et de l’allocation aux adultes handicapés

>>>>> Chapitre III : Maisons de l’emploi.

>>>>>> Section 1 : Actions d’information et de sensibilisation.

>>>>>> Section 2 : Aide de l’Etat et conventions.

>>>>>> Section 3 : Organisation sous forme de groupement d’intérêt public.

>>>>> Chapitre IV : Missions locales pour l’insertion professionnelle et sociale des jeunes

>>>>>> Section unique : Conseil national des missions locales.

>>>>>>> Sous-section 1 : Missions.

>>>>>>> Sous-section 2 : Composition.

>>>>>>> Sous-section 3 : Fonctionnement.

>>>> Titre II : Placement

>>>>> Chapitre Ier : Principes

>>>>> Chapitre II : Rôle des collectivités territoriales

>>>>> Chapitre III : Placement privé.

>>>>>> Section 1 : Transmission d’informations.

>>>>>> Section 2 : Contrats de prestations.

>>>>> Chapitre IV : Contrôle

>>>>> Chapitre V : Dispositions pénales

>>>> TITRE III : DIFFUSION ET PUBLICITÉ DES OFFRES ET DEMANDES D’EMPLOI

>>>>> Chapitre Ier : Interdictions

>>>>> Chapitre II : Conditions de publication et de diffusion des offres d’emploi

>>>>> Chapitre III : Contrôle

>>>>> Chapitre IV : Dispositions pénales

>>> Livre IV : Le demandeur d’emploi

>>>> Titre Ier : Droits et obligations du demandeur d’emploi

>>>>> Chapitre Ier : Inscription du demandeur d’emploi et recherche d’emploi

>>>>>> Section 1 : Inscription sur la liste des demandeurs d’emploi.

>>>>>> Section 2 : Changement de situation.

>>>>>> Section 3 : Recherche d’emploi.

>>>>>>> Sous-section 1 : Disponibilité du demandeur d’emploi.

>>>>>>> Sous-section 2 : Obligation d’actes positifs de recherche d’emploi.

>>>>>>> Sous-section 3 : Projet personnalisé d’accès à l’emploi et offre raisonnable d’emploi.

>>>>>> Section 4 : Cessation d’inscription sur la liste des demandeurs d’emploi.

>>>>> Chapitre II : Radiation de la liste des demandeurs d’emploi

>>>>> Chapitre III : Dispositions pénales

>>>> Titre II : Indemnisation des travailleurs involontairement privés d’emploi

>>>>> Chapitre Ier : Dispositions générales

>>>>> Chapitre II : Régime d’assurance

>>>>>> Section 1 : Conditions et modalités d’attribution de l’allocation d’assurance.

>>>>>>> Sous-section 1 : Conditions d’attribution.

>>>>>>> Sous-section 2 : Modalités de calcul pour les travailleurs migrants.

>>>>>> Section 2 : Obligations d’assurance et de déclaration des rémunérations.

>>>>>> Section 3 : Actions en recouvrement et sanctions.

>>>>>> Section 4 : Accords relatifs à l’assurance chômage.

>>>>> Chapitre III : Régime de solidarité

>>>>>> Section 1 : Allocations.

>>>>>>> Sous-section 1 : Allocation de solidarité spécifique.

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Conditions d’attribution.

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Versement, renouvellement et prolongation.

>>>>>>> Sous-section 2 : Allocation de fin de formation.

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Conditions d’attribution.

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Versement.

>>>>>>> Sous-section 3 : Allocation temporaire d’attente.

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Conditions d’attribution.

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Versement.

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Communication d’informations.

>>>>>>> Sous-section 4 : Allocation forfaitaire du contrat nouvelles embauches.

>>>>>> Section 2 : Financement des allocations.

>>>>>>> Sous-section 1 : Fonds de solidarité.

>>>>>>> Sous-section 2 : Contribution exceptionnelle de solidarité.

>>>>> Chapitre IV : Régimes particuliers

>>>>>> Section 1 : Dispositions particulières à certains salariés du secteur public.

>>>>>> Section 2 : Entreprises du bâtiment et des travaux publics privées d’emploi par suite d’intempéries.

>>>>>>> Sous-section 1 : Champ d’application.

>>>>>>> Sous-section 2 : Périodes d’arrêt saisonnier.

>>>>>>> Sous-section 3 : Conditions d’attribution de l’indemnité.

>>>>>>> Sous-section 4 : Calcul de l’indemnité.

>>>>>>> Sous-section 5 : Situation des salariés.

>>>>>>> Sous-section 6 : Remboursement de l’employeur.

>>>>>>> Sous-section 7 : Cotisations et péréquation des charges.

>>>>>>> Sous-section 8 : Contrôles et contestations.

>>>>>>> Sous-section 9 : Salariés employés en régie par l’Etat.

>>>>>> Section 3 : Professions de la production cinématographique, de l’audiovisuel ou du spectacle.

>>>>>>> Sous-section 1 : Allocation de professionnalisation et de solidarité et allocation de fin de droits.

>>>>>>> Sous-section 2 : Allocation de solidarité spécifique.

>>>>>>> Sous-section 3 : Actions en recouvrement.

>>>>> Chapitre V : Maintien des droits au revenu de remplacement du demandeur indemnisé

>>>>>> Section 1 : Cumul d’un revenu de remplacement avec d’autres revenus.

>>>>>>> Sous-section 1 : Exercice d’une activité professionnelle.

>>>>>>> Sous-section 2 : Bénéficiaires d’un contrat d’insertion par l’activité

>>>>>> Section 2 : Prime forfaitaire pour reprise d’activité.

>>>>>> Section 3 : Exercice d’une activité d’intérêt général.

>>>>> Chapitre VI : Contrôle et sanctions

>>>>>> Section 1 : Agents chargés du contrôle de la condition d’aptitude au travail et de recherche d’emploi.

>>>>>> Section 2 : Réduction, suspension ou suppression du revenu de remplacement.

>>>>>> Section 3 : Pénalité administrative.

>>>>>> Section 4 : Répétition des prestations indues

>>>>> Chapitre VII : Organisme gestionnaire du régime d’assurance chômage

>>>>>> Section 1 : Gestion confiée à un organisme de droit privé par voie d’accord ou de convention.

>>>>>> Section 2 : Gestion confiée à un établissement public en l’absence de convention.

>>>>> Chapitre VIII : Dispositions financières

>>>>> Chapitre IX : Dispositions pénales

>>> Livre V : Dispositions relatives à l’outre-mer

>>>> Titre Ier : Dispositions générales

>>>> Titre II : Départements d’outre-mer, Saint-Barthélemy, Saint-Martin et Saint-Pierre-et-Miquelon

>>>>> Chapitre Ier : Dispositions générales

>>>>>> Section 1 : FEDOM

>>>>>>> Sous-section 1 : Etat annuel

>>>>>>> Sous-section 2 : Comité directeur

>>>>> Chapitre II : Dispositifs en faveur de l’emploi

>>>>>> Section 1 : Aides à l’insertion, à l’accès et au retour à l’emploi.

>>>>>>> Sous-section 1 : Contrat jeune en entreprise.

>>>>>>> Sous-section 2 : Contrat unique d’insertion

>>>>>>> Sous-section 3 : Contrats d’accès à l’emploi

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Objet.

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Aide à l’insertion professionnelle

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Contrat de travail.

>>>>>>>> Paragraphe 4 : Aides et exonérations.

>>>>>>>>> Sous-paragraphe 1 : Aide forfaitaire.

>>>>>>>>> Sous-paragraphe 2 : Exonérations.

>>>>>>>>> Sous-paragraphe 3 : Aide à la formation.

>>>>>> Section 2 : Aides à la création d’entreprise.

>>>>>>> Sous-section 1 : Prime à la création d’emploi.

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Conditions d’attribution.

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Versement.

>>>>>>> Sous-section 2 : Aide au projet initiative-jeune.

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Dispositions communes.

>>>>>>>>> Sous-paragraphe 1 : Demande d’aide.

>>>>>>>>> Sous-paragraphe 2 : Instruction, attribution et versement des aides.

>>>>>>>>> Sous-paragraphe 3 : Suspension ou suppression du versement de l’aide.

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Aide de création ou reprise d’entreprise.

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Aide à la formation en mobilité.

>>>>> Chapitre III : Dispositions applicables à certaines catégories de travailleurs

>>>>>> Section 1 : Travailleurs handicapés.

>>>>>> Section 2 : Travailleurs étrangers.

>>>>> Chapitre IV : Le demandeur d’emploi

>>>> Titre III : Mayotte, Wallis et Futuna et Terres australes et antarctiques françaises

>>>>> Chapitre unique

>> Sixième partie : La formation professionnelle tout au long de la vie

>>> Livre Ier : Principes généraux et organisation institutionnelle de la formation professionnelle

>>>> Titre Ier : Principes généraux

>>>>> Chapitre II : Égalité d’accès à la formation

>>>>> Chapitre III : Socle de connaissances et de compétences professionnelles

>>>> Titre II : Rôle des régions, de l’Etat et des institutions de la formation professionnelle

>>>>> Chapitre Ier : Rôle des régions

>>>>>> Section 1 : Procédure d’habilitation des organismes chargés d’actions d’insertion et de formation professionnelle

>>>>> Chapitre II : Rôle de l’État

>>>>>> Section 1 : Financement des actions de formation professionnelle continue

>>>>>> Section 2 : Convention de formation professionnelle continue

>>>>> Chapitre III : Coordination des politiques de l’emploi, de l’orientation et de la formation professionnelles

>>>>>> Section 1 : Conseil national de l’emploi, de la formation et de l’orientation professionnelles

>>>>>>> Sous-section 1 : Missions

>>>>>>> Sous-section 2 : Composition

>>>>>>> Sous-section 3 : Organisation et fonctionnement

>>>>>> Section 2 : Comité régional de l’emploi, de la formation et de l’orientation professionnelles

>>>>>>> Sous-section 1 : Missions

>>>>>>> Sous-section 2 : Composition

>>>>>>> Sous-section 3 : Organisation et fonctionnement

>>>>>> Section 3 : Comité paritaire interprofessionnel national pour l’emploi et la formation

>>>>>> Section 4 : Comité paritaire interprofessionnel régional pour l’emploi et la formation

>>> Livre II : L’apprentissage

>>>> Titre Ier : Dispositions générales

>>>>> Chapitre unique

>>>>>> Section 1 : Contrat d’objectifs et de moyens

>>>>>> Section 2 : Rôle des chambres consulaires

>>>>>> Section 3 : Rôle des instances consultatives

>>>> Titre II : Contrat d’apprentissage

>>>>> Chapitre Ier : Définition et régime juridique

>>>>> Chapitre II : Contrat de travail et conditions de travail

>>>>>> Section 1 : Formation, exécution et rupture du contrat de travail

>>>>>>> Sous-section 1 : Conditions d’âge

>>>>>>> Sous-section 2 : Conclusion du contrat

>>>>>>> Sous-section 3 : Durée du contrat

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Principe et dérogation

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Prise en compte du niveau initial de compétence de l’apprenti

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Autres possibilités d’adaptation

>>>>>>>> Paragraphe 4 : Début de l’apprentissage

>>>>>>> Sous-section 4 : Rupture du contrat

>>>>>> Section 2 : Conditions de travail de l’apprenti

>>>>>>> Sous-section 1 : Durée du travail

>>>>>>> Sous-section 2 : Salaire

>>>>>>> Sous-section 3 : Santé et sécurité

>>>>>> Section 3 : Présentation et préparation aux examens

>>>>>> Section 4 : Carte d’étudiant des métiers

>>>>>> Section 5 : Aménagements en faveur des personnes handicapées

>>>>>>> Sous-section 1 : Champ d’application

>>>>>>> Sous-section 2 : Durée du contrat

>>>>>>> Sous-section 3 : Aménagements de la formation

>>>>>>> Sous-section 4 : Primes aux employeurs

>>>>> Chapitre III : Obligations de l’employeur

>>>>>> Section 1 : Organisation de l’apprentissage

>>>>>>> Sous-section 1 : Déclaration de l’employeur

>>>>>>> Sous-section 2 : Nombre maximal d’apprentis

>>>>>>> Sous-section 3 : Obligations envers les représentants de l’apprenti

>>>>>>> Sous-section 4 : Conventionnement avec une entreprise d’accueil

>>>>>>> Sous-section 5 : Conventionnement avec une entreprise d’un autre Etat membre de la Communauté européenne

>>>>>> Section 2 : Maître d’apprentissage

>>>>>>> Sous-section 1 : Dispositions générales

>>>>>>> Sous-section 2 : Maître d’apprentissage confirmé

>>>>> Chapitre IV : Enregistrement du contrat

>>>>>> Section 1 : Demande d’enregistrement

>>>>>> Section 2 : Décision d’enregistrement

>>>>>> Section 3 : Décision d’opposition à l’enregistrement

>>>>>> Section 4 : Apprenti employé par un ascendant

>>>>> Chapitre V : Procédures d’opposition, de suspension et d’interdiction de recrutement

>>>>>> Section 1 : Mise en demeure préalable à l’opposition

>>>>>> Section 2 : Opposition à l’engagement d’apprentis

>>>>>> Section 3 : Suspension de l’exécution du contrat et interdiction de recrutement

>>>>>>> Sous-section 1 : Suspension de l’exécution du contrat de travail

>>>>>>> Sous-section 2 : Interdiction de recrutement de nouveaux apprentis

>>>>> Chapitre VI : Entreprises de travail temporaire

>>>>>> Section 1 : Dispositions générales

>>>>>> Section 2 : Maîtres d’apprentissage

>>>>> Chapitre VII : Dispositions pénales

>>>> Titre III : Centres de formation d’apprentis et sections d’apprentissage

>>>>> Chapitre Ier : Missions des centres de formation d’apprentis

>>>>> Chapitre II : Création de centres de formation d’apprentis et de sections d’apprentissage

>>>>>> Section 1 : Création de centres de formation d’apprentis

>>>>>>> Sous-section 1 : Demande de convention

>>>>>>> Sous-section 2 : Contenu et conclusion de la convention

>>>>>>> Sous-section 3 : Dénonciation, avenant et renouvellement de la convention

>>>>>> Section 2 : Création de sections d’apprentissage et d’unités de formation par apprentissage

>>>>>>> Sous-section 1 : Sections d’apprentissage

>>>>>>> Sous-section 2 : Unités de formation par apprentissage

>>>>> Chapitre III : Fonctionnement des centres de formation d’apprentis et des sections d’apprentissage

>>>>>> Section 1 : Ressources

>>>>>>> Sous-section 1 : Budget

>>>>>>> Sous-section 2 : Subventions

>>>>>> Section 2 : Personnel

>>>>>> Section 3 : Organisation

>>>>>>> Sous-section 1 : Direction

>>>>>>> Sous-section 2 : Conseil de perfectionnement

>>>>>>> Sous-section 3 : Comité de liaison

>>>>>>> Sous-section 4 : Règlement intérieur

>>>>>> Section 4 : Fonctionnement pédagogique des centres de formation d’apprentis et des sections d’apprentissage

>>>>>>> Sous-section 1 : Durée et horaires de la formation

>>>>>>> Sous-section 2 : Organisation de l’enseignement

>>>>>>> Sous-section 3 : Convention avec une entreprise ou un groupement d’entreprise

>>>>> Chapitre IV : Dispositions pénales

>>>> Titre IV : Financement de l’apprentissage

>>>>> Chapitre Ier : Taxe d’apprentissage

>>>>>> Section 1 : Principes

>>>>>> Section 2 : Financement national du développement et de la modernisation de l’apprentissage

>>>>>> Section 3 : Versements libératoires

>>>>>> Section 4 : Affectation des fonds

>>>>> Chapitre II : Organismes collecteurs de la taxe d’apprentissage

>>>>>> Section 1 : Habilitation

>>>>>>> Sous-section 1 : Principes

>>>>>>> Sous-section 2 : Convention-cadre de coopération

>>>>>>> Sous-section 3 : Modalités et retrait de l’habilitation

>>>>>> Section 2 : Dispositions financières

>>>>>> Section 3 : Délégation de collecte

>>>>>> Section 4 : Règles comptables

>>>>> Chapitre III : Aides à l’apprentissage

>>>>>> Section 1 : Prime à l’apprentissage

>>>>>> Section 2 : Exonération de charges salariales

>>>> Titre V : Inspection et contrôle de l’apprentissage

>>>>> Chapitre Ier : Inspection de l’apprentissage

>>>>>> Section 1 : Organisation du service

>>>>>> Section 2 : Secret professionnel

>>>>>> Section 3 : Missions

>>>>>> Section 4 : Droit d’entrée dans les locaux et rapports annuels

>>>>>> Section 5 : Appel à des experts

>>>>> Chapitre II : Contrôle

>>>>>> Section 1 : Contrôle des centres de formation d’apprentis

>>>>>> Section 2 : Contrôle administratif et financier

>>>>>> Section 3 : Sanctions

>>>>> Chapitre III : Dispositions pénales

>>>> Titre VI : Dispositions particulières aux départements de la Moselle, du Bas-Rhin et du Haut-Rhin

>>>>> Chapitre Ier

>>>>>> Section 1 : Dispositions générales

>>>>>> Section 2 : Contrat d’apprentissage

>>>>>> Section 3 : Maître d’apprentissage

>>>>>> Section 4 : Fonctionnement des centres de formation d’apprentis et des sections d’apprentissage

>>>>>> Section 5 : Financement de l’apprentissage

>>>>>> Section 6 : Inspection de l’apprentissage

>>> Livre III : La formation professionnelle continue

>>>> Titre Ier : Dispositions générales

>>>>> Chapitre Ier : Objet de la formation professionnelle continue

>>>>> Chapitre II : Accès à la formation professionnelle continue

>>>>> Chapitre III : Catégories d’actions de formation

>>>>> Chapitre IV : Droit à la qualification professionnelle

>>>> Titre II : Dispositifs de formation professionnelle continue

>>>>> Chapitre Ier : Formations à l’initiative de l’employeur et plan de formation

>>>>>> Section 1 : Déroulement des actions de formation

>>>>>> Section 2 : Régimes applicables aux heures de formation de développement des compétences

>>>>> Chapitre II : Formations à l’initiative du salarié

>>>>>> Section 1 : Congé individuel de formation

>>>>>>> Sous-section 1 : Conditions d’ouverture

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Condition d’ancienneté

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Demande de congés

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Obligations du bénéficiaire

>>>>>>>> Paragraphe 4 : Nouvelles demandes de congés

>>>>>>> Sous-section 2 : Conditions de prise en charge

>>>>>>> Sous-section 3 : Salariés titulaires de contrats de travail à durée déterminée ou de contrats nouvelles embauches

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Conditions d’ancienneté

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Conditions de prise en charge

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Financement du congé

>>>>>> Section 2 : Congé de bilan de compétences

>>>>>>> Sous-section 1 : Convention tripartite

>>>>>>> Sous-section 2 : Contenu et déroulement du bilan

>>>>>>> Sous-section 3 : Conditions d’ouverture et de mise en œuvre du congé

>>>>>>> Sous-section 4 : Conditions de prise en charge du congé de bilan de compétences et rémunération

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Conditions de prise en charge

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Rémunération

>>>>>>> Sous-section 5 : Financement

>>>>>>> Sous-section 6 : Obligations de l’organisme prestataire de bilans de compétences et du salarié

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Obligations préalables à la réalisation du bilan

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Obligations durant la réalisation du bilan

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Obligations du bénéficiaire

>>>>>> Section 3 : Autres congés

>>>>>>> Sous-section 1 : Congés d’enseignement ou de recherche

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Condition d’ouverture

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Obligations du salarié

>>>>>>> Sous-section 2 : Congés de formation pour les salariés de vingt-cinq ans et moins

>>>>>> Section 4 : Formations se déroulant en dehors du temps de travail

>>>>> Chapitre III : Le compte personnel de formation

>>>>>> Section 1 : Alimentation du compte

>>>>>> Section 2 : Mobilisation du compte

>>>>>> Section 3 : Prise en charge des frais de formation au titre du compte personnel de formation

>>>>>> Section 4 : Mobilisation du droit individuel à la formation dans le cadre du compte personnel de formation

>>>>>> Section 5 : Formations éligibles au compte personnel de formation

>>>>>> Section 6 : Système d’information du compte personnel de formation

>>>>> Chapitre IV : Périodes de professionnalisation

>>>>>> Section 1 : Objet et conditions d’ouverture

>>>>>> Section 2 : Tutorat

>>>>> Chapitre V : Contrats de professionnalisation

>>>>>> Section 1 : Formation, enregistrement et rupture du contrat

>>>>>> Section 2 : Tutorat

>>>>>> Section 3 : Organisation de la formation

>>>>>> Section 4 : Salaire

>>>>>> Section 5 : Exonérations de cotisations sociales

>>>>>> Section 6 : Dispositions applicables aux groupements d’employeurs

>>>>>> Section 7 : Carte d’étudiant des métiers

>>>> Titre III : Financement de la formation professionnelle continue

>>>>> Chapitre Ier : Participation des employeurs au développement de la formation professionnelle continue

>>>>>> Section 1 : Modalités de calcul des effectifs

>>>>>> Section 2 : Employeurs de moins de dix salariés

>>>>>> Section 3 : Employeurs de dix salariés et plus

>>>>>>> Sous-section 1 : Montant et mise en œuvre de la participation

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Dispositions générales

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Prise en compte d’un accroissement d’effectif

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Dépenses éligibles au financement par l’employeur du compte personnel de formation

>>>>>>> Sous-section 2 : Déclaration à l’autorité administrative

>>>>>> Section 4 : Dispositions applicables à certaines catégories d’employeurs et de travailleurs indépendants

>>>>>>> Sous-section 1 : Employeurs du bâtiment et des travaux publics

>>>>>>> Sous-section 2 : Travailleurs indépendants, membres des professions libérales et professions non salariées

>>>>>>> Sous-section 3 : Travailleurs indépendants du secteur artisanal

>>>>>>> Sous-section 4 : Artistes auteurs

>>>>> Chapitre II : Organismes collecteurs paritaires agréés

>>>>>> Section 1 : Dispositions générales

>>>>>>> Sous-section 1 : Agrément

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Délivrance de l’agrément

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Retrait de l’agrément

>>>>>>> Sous-section 2 : Constitution et fonctionnement des organismes

>>>>>>> Sous-section 3 : Gestion des fonds

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Sections financières et répartition des sommes perçues par l’organisme collecteur paritaire

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Prise en charge des demandes des employeurs

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Disponibilités

>>>>>>>> Paragraphe 4 : Transmission de documents

>>>>>>>> Paragraphe 5 : Frais de gestion et d’information et frais relatifs aux missions des organismes collecteurs paritaires agréés

>>>>>>>> Paragraphe 6 : Contrôle et comptabilité

>>>>>> Section 2 : Prise en charge par l’organisme collecteur paritaire agréé des formations relevant du plan de formation

>>>>>>> Paragraphe 1 : Sections financières et répartition des sommes perçues par l’organisme collecteur paritaire

>>>>>>> Paragraphe 2 : Gestion des ressources

>>>>>>> Paragraphe 3 : Contrôle

>>>>>> Section 3 : Fonds d’assurance formation de non-salariés

>>>>>>> Paragraphe 1 : Constitution

>>>>>>> Paragraphe 2 : Habilitation

>>>>>>> Paragraphe 3 : Contribution et gestion

>>>>>> Section 4 : Prise en charge par l’organisme collecteur paritaire agréé des actions de professionnalisation mentionnées aux articles L. 6332-14 à L. 6332-16-1

>>>>>>> Sous-section 1 : Affectation et gestion des fonds

>>>>>>> Sous-section 2 : Dépenses de tutorat et de formation pédagogique des maîtres d’apprentissage

>>>>>> Section 5 : Prise en charge par l’organisme collecteur paritaire agréé des formations organisées au titre du compte personnel de formation

>>>>>>> Paragraphe 1 : Sommes perçues par l’organisme collecteur paritaire agréé

>>>>>>> Paragraphe 2 : Gestion des ressources

>>>>>>> Paragraphe 3 : Contrôle

>>>>>> Section 6 : Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels

>>>>>>> Sous-section 1 : Création et agrément du fonds

>>>>>>> Sous-section 2 : Attributions et fonctionnement du fonds

>>>>>>> Sous-section 3 : Gestion du fonds par une association

>>>>>> Section 7 : Information de l’Etat

>>>>> Chapitre III : Organismes paritaires agréés pour la prise en charge du congé individuel de formation

>>>>>> Section 1 : Agrément

>>>>>> Section 2 : Constitution et fonctionnement des organismes

>>>>>> Section 3 : Disponibilités

>>>>>> Section 4 : Transmission de documents

>>>>>> Section 5 : Frais de gestion et d’information et frais relatifs aux missions des organismes agréés pour la prise en charge du congé individuel de formation

>>>>>> Section 6 : Contrôle

>>>> Titre IV : Stagiaire de la formation professionnelle

>>>>> Chapitre Ier : Rémunération du stagiaire

>>>>>> Section 1 : Financement des stages rémunérés par l’Etat ou la région

>>>>>>> Sous-section 1 : Dispositions générales

>>>>>>> Sous-section 2 : Agrément des stages

>>>>>>> Sous-section 3 : Plan de formation des stages comportant un enseignement à distance

>>>>>>> Sous-section 4 : Durée des stages

>>>>>>> Sous-section 5 : Titulaires d’un livret d’épargne

>>>>>> Section 2 : Rémunération

>>>>>>> Sous-section 1 : Montant et cumul de la rémunération

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Travailleurs non salariés

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Travailleurs privés d’emploi

>>>>>>> Sous-section 2 : Obligations du directeur de l’établissement ou du centre de formation

>>>>>>> Sous-section 3 : Paiement

>>>>>> Section 3 : Remboursement des frais de transport

>>>>> Chapitre II : Protection sociale du stagiaire

>>>>> Chapitre III : Conditions de travail du stagiaire

>>>> Titre V : Organismes de formation

>>>>> Chapitre Ier : Déclaration d’activité

>>>>>> Section 1 : Dépôt et enregistrement de la déclaration

>>>>>> Section 2 : Déclaration rectificative et annulation

>>>>> Chapitre II : Fonctionnement

>>>>>> Section 1 : Règlement intérieur

>>>>>> Section 2 : Droit disciplinaire

>>>>>> Section 3 : Représentation des stagiaires

>>>>>>> Sous-section 1 : Election et scrutin

>>>>>>> Sous-section 2 : Mandat et attribution

>>>>>> Section 4 : Obligations comptables

>>>>>> Section 5 : Bilan pédagogique et financier

>>>>>> Section 6 : Centres de formation professionnelle

>>>>>>> Sous-section 1 : Objet, organisation et fonctionnement

>>>>>>> Sous-section 2 : Stagiaires

>>>>>>> Sous-section 3 : Subventions

>>>>> Chapitre III : Réalisation des actions de formation

>>>>> Chapitre IV : Sanctions financières

>>>>> Chapitre V : Dispositions pénales

>>>> Titre VI : Contrôle de la formation professionnelle continue

>>>>> Chapitre Ier : Objet du contrôle et fonctionnaires de contrôle

>>>>> Chapitre II : Déroulement des opérations de contrôle

>>>>> Chapitre III : Constatation des infractions et dispositions pénales

>>> Livre IV : Validation des acquis de l’expérience

>>>> Titre Ier : Objet de la validation des acquis de l’expérience et régime juridique

>>>>> Chapitre Ier : Objet de la validation des acquis de l’expérience

>>>>> Chapitre II : Régime juridique

>>>> Titre II : Mise en oeuvre de la validation des acquis de l’expérience

>>>>> Chapitre Ier : Garanties

>>>>> Chapitre II : Congé pour validation des acquis de l’expérience

>>>>>> Section 1 : Conditions d’ouverture et autorisation d’absence

>>>>>>> Sous-section 1 : Demande de congé

>>>>>>> Sous-section 2 : Dispositions propres aux salariés titulaires d’un contrat à durée déterminée

>>>>>> Section 2 : Conditions de prise en charge et rémunération

>>>>>> Section 3 : Convention

>>>>> Chapitre III : Accompagnement des candidats à la validation des acquis de l’expérience

>>>>>> Section 1 : Dispositions générales

>>>>>> Section 2 : Contenu et déroulement

>>>>>> Section 3 : Information des candidats

>>>>>> Section 4 : Suivi statistique des parcours de validation des acquis de l’expérience

>>> Livre V : Dispositions relatives à l’outre-mer

>>>> Titre Ier : Dispositions générales

>>>> Titre II : Départements d’outre-mer, Saint-Barthélemy, Saint-Martin et Saint-Pierre-et-Miquelon

>>>>> Chapitre II : Apprentissage

>>>>> Chapitre III : Formation professionnelle continue

>>>>>> Section 1 : Dispositions générales

>>>>>> Section 2 : Financement de la formation professionnelle continue

>>>>>> Section 3 : Parrainage

>>>>>> Section 4 : Remboursement des frais de transport exposés par les stagiaires

>>>>>> Section 5 : Comité régional de l’emploi, de la formation et de l’orientation professionnelles

>>>>>>> Sous-section 1 : Guadeloupe, Guyane, Martinique, La Réunion

>>>>>>> Sous-section 2 : Saint-Barthélemy et Saint-Martin

>>>>>>> Sous-section 3 : Saint-Pierre-et-Miquelon

>>>>>> Section 6 : Comité paritaire interprofessionnel régional pour l’emploi et la formation

>>>>> Chapitre IV : Validation des acquis de l’expérience

>> Septième partie : Dispositions particulières à certaines professions et activités

>>> Livre Ier : Journalistes professionnels, professions du spectacle, de la publicité et de la mode

>>>> Titre Ier : Journalistes professionnels

>>>>> Chapitre Ier : Champ d’application et définitions

>>>>>> Section 1 : Carte d’identité professionnelle

>>>>>>> Sous-section 1 : Délivrance et renouvellement

>>>>>>> Sous-section 2 : Modifications et annulation

>>>>>>> Sous-section 3 : Carte d’identité de journaliste professionnel honoraire

>>>>>> Section 2 : Commission de la carte d’identité des journalistes professionnels

>>>>>>> Sous-section 1 : Attributions, composition et mandat

>>>>>>> Sous-section 2 : Désignation et élection des membres

>>>>>>> Sous-section 3 : Organisation et fonctionnement

>>>>>>> Sous-section 4 : Réclamations

>>>>> Chapitre II : Contrat de travail

>>>>> Chapitre III : Rémunération

>>>>> Chapitre IV : Dispositions pénales

>>>> Titre II : Professions du spectacle, de la publicité et de la mode

>>>>> Chapitre Ier : Artistes du spectacle

>>>>>> Section 1 : Agents artistiques

>>>>>>> Sous-section 1 : Dispositions générales

>>>>>>> Sous-section 2 : Le mandat

>>>>>>> Sous-Section 3 : Rémunérations

>>>>>> Section 2 : Congés payés

>>>>>>> Sous-section 1 : Champ d’application

>>>>>>> Sous-section 2 : Droit au congé

>>>>>>> Sous-section 3 : Caisse de congés payés

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Constitution

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Affiliation

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Commission paritaire

>>>>>> Section 3 : Dispositions pénales

>>>>> Chapitre II : Entreprises de spectacles vivants

>>>>>> Section 1 : Activité d’entrepreneur de spectacles vivants titulaire d’une licence

>>>>>>> Sous-section 1 : Définitions

>>>>>>> Sous-section 2 : Licence d’entrepreneur de spectacles vivants

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Entrepreneur de spectacles vivants établi en France

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Entrepreneur de spectacles vivants non établi en France

>>>>>>>>> Sous-paragraphe 1 : Conditions d’établissement en France des ressortissants d’un Etat membre de l’Union européenne ou d’un autre Etat partie à l’accord sur l’Espace économique européen

>>>>>>>>> Sous-paragraphe 2 : Conditions de prestation de services en France des entrepreneurs de spectacles vivants établis dans un Etat membre de l’Union européenne ou dans un autre Etat partie à l’accord sur l’Espace économique européen

>>>>>>>>> Sous-paragraphe 3 : Entrepreneurs non établis dans un Etat membre de l’Union européenne ou de l’Espace économique européen

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Dispositions communes à l’instruction des licences

>>>>>>> Sous-section 3 : Commission consultative régionale

>>>>>>> Sous-section 4 : Protection des salaires

>>>>>>> Sous-section 5 : Contrôle

>>>>>> Section 2 : Activité d’entrepreneur de spectacles vivants à titre occasionnel

>>>>>> Section 3 : Guichet unique pour le spectacle vivant

>>>>>> Section 4 : Dispositions pénales et sanctions administratives

>>>>> Chapitre III : Mannequins et agences de mannequins

>>>>>> Section 1 : Mannequins

>>>>>>> Sous-section 1 : Contrat de travail

>>>>>>> Sous-section 2 : Rémunération

>>>>>> Section 2 : Examens médicaux et suivi médical des mannequins en milieu de travail

>>>>>> Section 3 : Agences de mannequins

>>>>>>> Sous-section 1 : Licence d’agence de mannequins et déclaration préalable

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Délivrance de la licence et déclaration préalable

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Refus, suspension et retrait de licence d’agence de mannequins

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Prévention des conflits d’intérêts

>>>>>>> Sous-section 2 : Mise à disposition

>>>>>>> Sous-section 3 : Garantie financière

>>>>>>>> Paragraphe 1 : Objet et montant de la garantie financière

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Attestation de garantie

>>>>>>>> Paragraphe 3 : Engagement de caution

>>>>>>>> Paragraphe 4 : Obligations du garant

>>>>>>>> Paragraphe 5 : Substitution de l’utilisateur à l’agence de mannequins en cas d’insuffisance de la caution

>>>>> Chapitre IV : Enfants dans le spectacle, les professions ambulantes, la publicité et la mode

>>>>>> Section 1 : Autorisation individuelle

>>>>>> Section 2 : Dérogations pour l’emploi d’enfants par des agences de mannequins agréées

>>>>>>> Paragraphe 1 : Agrément de l’agence

>>>>>>> Paragraphe 2 : Conditions de fonctionnement

>>>>>> Section 3 : Dispositions communes

>>>>>>> Paragraphe 1 : Composition et fonctionnement de la commission consultative

>>>>>>> Paragraphe 2 : Procédure devant la commission consultative

>>>>>> Section 4 : Conditions de travail des enfants

>>>>>>> Sous-section 1 : Durée du travail et repos

>>>>>>> Sous-section 2 : Rémunération

>>>>>> Section 5 : Contrôle

>>> Livre II : Concierges et employés d’immeubles à usage d’habitation, employés de maison et services à la personne

>>>> Titre Ier : Concierges et employés d’immeubles à usage d’habitation

>>>>> Chapitre Ier : Dispositions générales

>>>>> Chapitre II : Contrat de travail

>>>>> Chapitre III : Congés payés

>>>>>> Section 1 : Droit au congé

>>>>>> Section 2 : Durée du congé

>>>>>> Section 3 : Prise des congés

>>>>>> Section 4 : Indemnité de congés payés

>>>>>> Section 5 : Interdictions

>>>>> Chapitre IV : Surveillance médicale

>>>>>> Section 1 : Services de santé au travail

>>>>>>> Sous-section 1 : Organisation et fonctionnement

>>>>>>> Sous-section 2 : Adhésion

>>>>>>> Sous-section 3 : Dépenses et frais

>>>>>> Section 2 : Objet de la surveillance et examens médicaux

>>>>>> Section 3 : Documents et rapports

>>>>>>> Sous-section 1 : Rapports

>>>>>>> Sous-section 2 : Documents médicaux

>>>>> Chapitre V : Litiges

>>>>> Chapitre VI : Dispositions pénales

>>>> Titre II : Employés de maison

>>>>> Chapitre Ier : Dispositions générales

>>>>> Chapitre II : Dispositions pénales

>>>> Titre III : Activités de services à la personne

>>>>> Chapitre Ier : Champ d’application

>>>>> Chapitre II : Agrément et déclaration des personnes morales et entrepreneurs individuels

>>>>>> Section 1 : Demande d’agrément

>>>>>> Section 2 : Délivrance de l’agrément

>>>>>> Section 3 : Retrait d’agrément

>>>>>> Section 4  : Déclaration, enregistrement d’activité et retrait de l’enregistrement

>>>>> Chapitre III : Dispositions financières

>>>>>> Section 1 : Facturation des services

>>>>>> Section 2 : Mesures fiscales

>>>>>> Section 3 : Aide financière en faveur des salariés, du chef d’entreprise ou des dirigeants sociaux

>>> Livre III : Voyageurs, représentants ou placiers, gérants de succursales et conjoints salariés du chef d’entreprise

>>>> Titre Ier : Voyageurs, représentants et placiers

>>>>> Chapitre Ier : Champ d’application et définitions

>>>>> Chapitre III : Contrat de travail

>>>>> Chapitre IV : Dispositions pénales

>>>> Titre II : Gérants de succursales

>>>>> Chapitre Ier : Dispositions générales

>>>>> Chapitre II : Gérants non salariés des succursales de commerce de détail alimentaire

>>> Livre IV : Travailleurs à domicile

>>>> Titre Ier : Dispositions générales

>>>>> Chapitre Ier : Champ d’application et dispositions d’application

>>>>> Chapitre II : Définitions

>>>>> Chapitre III : Mise en œuvre

>>>>>> Section 1 : Comptabilité

>>>>>> Section 2 : Rupture du contrat de travail

>>>>>> Section 3 : Dispositions pénales

>>>> Titre II : Rémunération et conditions de travail

>>>>> Chapitre Ier : Fourniture et livraison des travaux

>>>>>> Section 1 : Bulletin et carnet de travail

>>>>>> Section 2 : Dispositions pénales

>>>>> Chapitre II : Conditions de rémunération

>>>>>> Section 1 : Détermination des temps d’exécution

>>>>>> Section 2 : Détermination du salaire

>>>>>> Section 3 : Majorations

>>>>>> Section 4 : Affichages

>>>>>> Section 5 : Dispositions pénales

>>>>> Chapitre III : Règlement des litiges

>>>>> Chapitre IV : Santé et sécurité au travail

>>> Livre V : Dispositions relatives à l’outre-mer

>>>> Titre Ier : Dispositions générales

>>>> Titre II : Départements d’outre-mer, Saint-Barthélemy, Saint-Martin et Saint-Pierre-et-Miquelon

>>>>> Chapitre Ier : Dispositions générales

>>>>> Chapitre II : Journalistes professionnels

>> Huitième partie : Contrôle de l’application de la législation du travail

>>> Livre Ier : Inspection du travail

>>>> Titre Ier : Compétences et moyens d’intervention

>>>>> Chapitre Ier : Répartition des compétences entre les différents départements ministériels

>>>>>> Section 1 : Inspection du travail dans l’industrie, les commerces et les services, les professions agricoles et le secteur des transports.

>>>>>> Section 2 : Inspection du travail dans les mines et carrières

>>>>>> Section 3 : Inspection du travail dans les industries électriques et gazières

>>>>>> Section 4 : Inspection du travail dans les établissements de la défense

>>>>> Chapitre II : Compétences des agents

>>>>> Chapitre III : Prérogatives et moyens d’intervention

>>>>>> Section 1 : Information sur les lieux de travail à caractère temporaire

>>>>>> Section 2 : Accès aux documents

>>>>>> Section 3 : Mises en demeure et demandes de vérification

>>>>>> Section 4 : Constats dans les établissements de l’Etat, les collectivités territoriales et leurs établissements publics administratifs

>>>>>> Section 5 : Prestation de serment

>>>>> Chapitre IV : Dispositions pénales

>>>> Titre II : Système d’inspection du travail

>>>>> Chapitre Ier : Échelon central

>>>>>> Section 1 : Conseil national de l’inspection du travail

>>>>>>> Sous-section 1 : Attributions

>>>>>>> Sous-section 2 : Composition et mandat

>>>>>>> Sous-section 3 : Fonctionnement

>>>>>> Section 2 : Direction générale du travail

>>>>>> Section 3 : Groupe national de veille, d’appui et de contrôle

>>>>> Chapitre II : Services déconcentrés

>>>>> Chapitre III : Appui à l’inspection du travail

>>>>>> Section 1 : Médecin inspecteur du travail

>>>>>> Section 2 : Missions spéciales temporaires confiées à des médecins et ingénieurs

>>> Livre II : Lutte contre le travail illégal

>>>> Titre Ier : Définition

>>>> Titre II : Travail dissimulé

>>>>> Chapitre Ier : Interdictions

>>>>>> Section 1 : Travail dissimulé par dissimulation d’activité

>>>>>> Section 2 : Travail dissimulé par dissimulation d’emploi salarié

>>>>>> Section 3 : Règles applicables à la diffusion d’annonce

>>>>> Chapitre II : Obligations et solidarité financière des donneurs d’ordre et des maîtres d’ouvrage

>>>>>> Section 1 : Dispositions communes

>>>>>> Section 2 : Cocontractant établi en France

>>>>>> Section 3 : Cocontractant établi à l’étranger

>>>>> Chapitre III : Droits des salariés

>>>>> Chapitre IV : Dispositions pénales

>>>> Titre III : Marchandage

>>>>> Chapitre Ier : Interdiction

>>>>> Chapitre II : Obligations et solidarité financière du donneur d’ordre

>>>>> Chapitre III : Actions en justice

>>>>> Chapitre IV : Dispositions pénales

>>>> Titre IV : Prêt illicite de main-d’œuvre

>>>>> Chapitre Ier : Interdiction

>>>>> Chapitre II : Actions en justice

>>>>> Chapitre III : Dispositions pénales

>>>> Titre V : Emploi d’étrangers sans titre de travail

>>>>> Chapitre Ier : Interdictions

>>>>> Chapitre II : Droits du salarié étranger

>>>>>> Section 1 : Information des étrangers sans titre au regard de leurs droits

>>>>>> Section 2 : Le document d’information

>>>>>> Section 3 : Modalités de paiement, de recouvrement et de versement des salaires et indemnités dus au salarié étranger sans titre

>>>>>>> Sous-section 1 : Dispositions générales

>>>>>>> Sous-section 2 : Paiement spontané par l’employeur des salaires et indemnités dus au salarié étranger sans titre

>>>>>>> Sous-section 3 : Recouvrement forcé des salaires et indemnités dus au salarié étranger sans titre

>>>>>>> Sous-section 4 : Recouvrement des sommes dues au salarié étranger sans titre sur décision judiciaire

>>>>>>>> Paragraphe 1er : Dispositions générales

>>>>>>>> Paragraphe 2 : Intervention de l’Office français de l’immigration et de l’intégration saisi sur décision judiciaire

>>>>> Chapitre III : Contribution spéciale

>>>>> Chapitre IV : Solidarité financière du donneur d’ordre

>>>>>> Section 1 : Vérifications préalables

>>>>>> Section 2 : Méconnaissance de l’obligation

>>>>> Chapitre V : Actions en justice

>>>>> Chapitre VI : Dispositions pénales

>>>> Titre VI : Cumuls irréguliers d’emplois

>>>>> Chapitre Ier : Interdictions et dérogations

>>>>> Chapitre II : Dispositions pénales

>>>> Titre VII : Contrôle du travail illégal

>>>>> Chapitre Ier : Compétence des agents

>>>>>> Section unique : Cumuls irréguliers d’emplois

>>>>> Chapitre II : Sanctions administratives

>>>>>> Section 1 : Refus d’attribution et remboursement des aides publiques

>>>>>>> Sous-section 1 : Dispositions générales

>>>>>>> Sous-section 2 : Refus des aides publiques

>>>>>>> Sous-section 3 : Remboursement des aides publiques

>>>>>> Section 2 : Dispositions relatives à la fermeture administrative et à l’exclusion des contrats administratifs mentionnés aux articles L. 551-1 et L. 551-5 du code de justice administrative

>>>>>>> Sous-section 1 : Dispositions générales

>>>>>>> Sous-section 2 : Fermeture administrative

>>>>>>> Sous-section 3 : Exclusion des contrats administratifs

>>>>> Chapitre III : Coordination interministérielle de la lutte contre le travail illégal

>>> Livre III : Dispositions relatives à l’outre-mer

>>>> Titre Ier : Dispositions générales

>>>> Titre II : Départements d’outre-mer, Saint-Barthélemy, Saint-Martin et Saint-Pierre-et-Miquelon

>>>>> Chapitre Ier : Dispositions générales

>>>>> Chapitre II : Inspection du travail

>>>>>> Section 1 : Compétences et moyens d’intervention

>>>>>> Section 2 : Systèmes d’inspection du travail

>>>>> Chapitre III : Lutte contre le travail illégal

>>>> Titre III : Mayotte, Wallis et Futuna et Terres australes et antarctiques françaises

> Partie législative ancienne

>> Livre Ier : Conventions relatives au travail

>>> Titre IV : Salaire.

>>>> Chapitre III : PAIEMENT DU SALAIRE

>>>>> Section 2 : Privilèges et garanties de la créance de salaire.

>>>> Chapitre VIII : Economats.

>>> Titre V : Pénalités

>>>> Chapitre IV : SALAIRE

>>>>> Section 3 : Economat.

>> Livre II : Réglementation du travail

>>> Titre Ier : Conditions du travail

>>>> Chapitre II : Durée du travail

>>>>> Section 2 : Travail à temps choisi

>>>>>> Paragraphe 2 : Travail à temps partiel.

>>>>> Section 7 : Dispositions particulières relatives à certains salariés du secteur des transports

>>>> Chapitre III : TRAVAIL DE NUIT

>>>>> Section 3 : Dispositions particulières relatives à certains salariés du secteur des transports

>>> Titre II : Repos et congés

>>>> Chapitre préliminaire : Repos quotidien

>>>> Chapitre Ier : Repos hebdomadaire.

>> Livre III : Placement et emploi

>>> Titre II : Emploi

>>>> Chapitre III : Dispositions régissant l’emploi de certaines catégories de travailleurs

>>>>> Section 1 : Obligation d’emploi des travailleurs handicapés, des mutilés de guerre et assimilés.

>>>>> Section 2 : Dispositions propres aux travailleurs handicapés

>>>>>> Sous-section 3 : Dispositions applicables aux travailleurs handicapés employés en milieu ordinaire de travail.

>>>>>> Sous-section 5 : Dispositions d’exécution.

>>> Titre V : TRAVAILLEURS PRIVES D’EMPLOI

>>>> Chapitre Ier : GARANTIES DE RESSOURCES DES TRAVAILLEURS PRIVES D’EMPLOI

>>>>> Section 1 : Régime d’assurance

>>>>> Section 3 : Régimes particuliers.

>> Livre IV : Les groupements professionnels, la représentation des salariés, l’intéressement, la participation et les plans d’épargne salariale

>>> Titre VII : Fonds salariaux.

>> Livre VI : Contrôle de l’application de la législation et de la réglementation du travail

>>> Titre II : Obligations des employeurs.

>> Livre VII : Dispositions particulières à certaines professions

>>> Titre Ier : Energie - Industries extractives

>>>> Chapitre III : Industries électriques et gazières

>>> Titre IV : Transports et télécommunications

>>>> Chapitre II : Marins.

>>>> Chapitre III : Personnel des entreprises de manutention des ports.

>> Livre VIII : Dispositions spéciales à l’outre-mer

>>> Titre préliminaire.

>>> Titre Ier : Conventions relatives au travail

>>>> Chapitre II : Contrat de travail

>> Livre IX : De la formation professionnelle continue dans le cadre de la formation professionnelle tout au long de la vie.

>>> Titre VII : Dispositions relatives à la formation professionnelle des agents publics tout au long de la vie.

>>> Titre VIII : Des contrats et des périodes de professionnalisation

>>>> Chapitre Ier : Contrats de professionnalisation

> Partie réglementaire ancienne - Décrets en Conseil d’Etat

>> Livre II : Réglementation du travail

>>> Titre II : Repos et congés

>>>> Chapitre Ier : Repos hebdomadaire

>>>>> Section 4 : Régime particulier du personnel des entreprises assurant dans les trains la restauration ou l’exploitation des places couchées.

>>> Titre III : Hygiène et sécurité

>>>> Chapitre Ier : Dispositions générales

>>>>> Section 2 : Pouvoirs de l’inspection du travail

>>>>> Section 3 : Organismes consultatifs

>>>>> Section 5 : Prévention du risque chimique

>>>> Chapitre III : Sécurité

>>>>> Section 6 : Procédures de certification de conformité

>>>>> Section 7 : Equipements de travail et moyens de protection soumis aux obligations de sécurité définies au I de l’article L. 233-5

>>>>> Section 8 : Règles techniques de conception et de construction et procédures de certification de conformité applicables aux équipements de travail visés aux 1°, 3°, 4° et 5° de l’article R. 233-83 et aux composants de sécurité visés à l’article R. 233-83-2 faisant l’objet d’une des opérations mentionnées au II de l’article L. 233-5

>>>>>> Sous-section 5 : Procédure de certification applicable et règles techniques de conception et de construction applicables aux équipements de travail d’occasion visés aux 1°, 3°, 4° et 5° de l’article R. 233-83 et aux composants de sécurité d’occasion visés à l’article R. 233-83-2

>>>> Chapitre VI : Comités d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail

>>>> Chapitre VII : Prescriptions particulières d’hygiène et de sécurité applicables aux travaux effectués dans un établissement par une entreprise extérieure

>>> Titre IV : Médecine du travail

>>>> Chapitre Ier : Dispositions de droit commun.

>>> Titre VI : Pénalités

>>>> Chapitre Ier : Conditions du travail

>>>>> Section 2 : Durée du travail

>>>>> Section 3 : Travail de nuit.

>> Livre III : Placement et emploi

>>> Titre VI : Pénalités

>>>> Chapitre IV : Main-d’oeuvre étrangère et détachement transnational de travailleurs

>>>>> Paragraphe 2 : Détachement transnational de travailleurs

>> Livre VII : Dispositions particulières à certaines professions

>>> Titre Ier : Energie - Industries extractives

>>>> Chapitre III : Industries électriques et gazières

>>>>> Section 1 : Extension des accords professionnels

>>>>> Section 2 : Commission supérieure nationale du personnel des industries électriques et gazières

>>>>> Section 3 : Mesures nécessaires à l’application du statut national du personnel

>>>>> Section 4 : Institutions représentatives du personnel

>>> Titre IV : Transports et télécommunications.

>>>> Chapitre II : Marins.

>>>>> Section 1 : Conventions relatives au travail.

>>>>>> Paragraphe 1 : Conventions et accords collectifs de travail.

>>>>> Section 2 : Comités d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail des entreprises d’armement maritime

>>>>>> Sous-section 1 : Entreprises occupant au moins cinquante salariés.

>>>>>> Sous-section 2 : Entreprises occupant moins de cinquante salariés.

>>>>>> Sous-section 3 : Dispositions diverses.

>>>>> Section 4 : Règlements des conflits collectifs du travail

>>>>>> Paragraphe 1 : Conciliation.

>>>>>> Paragraphe 2 : Médiation.

>>>>>> Paragraphe 3 : Arbitrage.

>>>>> Section 5 : Contrôle.

>>>>> Section 6 : Aide publique aux marins privés d’emploi.

>>>>> Section 7 : Contrôle de l’embauche des marins

> Partie réglementaire ancienne - Décrets simples

>> Livre Ier : Conventions relatives au travail

>>> Titre IV : Salaire

>>>> Chapitre Ier : Salaire minimum de croissance - Rémunération mensuelle minimale

>>>>> Section 2 : Dispositions spéciales à certains salariés dont la rémunération est, de manière habituelle, constituée pour partie par la fourniture de la nourriture ou du logement.

>> Livre II : Réglementation du travail

>>> Titre Ier : Conditions du travail

>>>> Chapitre II : DUREE DU TRAVAIL

>>>>> Section 4 : Durée quotidienne du travail.

>>>>> Section 5 : Contrôle de la durée du travail

>>> Titre II : Repos et congés

>>>> Chapitre préliminaire : Repos quotidien

>> Livre VII : Dispositions particulières à certaines professions

>>> Titre IV : Transports et télécommunications

>>>> Chapitre II : Marins

>>>>> Section 2 : Groupements professionnels, participation, intéressement : comités d’entreprise.

>>>> Chapitre IV : Personnel des établissements portuaires : repos compensateur en matière d’heures supplémentaires de travail.

>> Livre IX : De la formation professionnelle continue dans le cadre de l’éducation permanente

>>> Titre VIII : Des contrats et des périodes de professionnalisation

>>>> Chapitre Ier : Contrats d’insertion en alternance

>>>>> Section 2 : Contrat d’orientation

Partie législative

Chapitre préliminaire : Dialogue social.

Article L1

Tout projet de réforme envisagé par le Gouvernement qui porte sur les relations individuelles et collectives du travail, l’emploi et la formation professionnelle et qui relève du champ de la négociation nationale et interprofessionnelle fait l’objet d’une concertation préalable avec les organisations syndicales de salariés et d’employeurs représentatives au niveau national et interprofessionnel en vue de l’ouverture éventuelle d’une telle négociation.

A cet effet, le Gouvernement leur communique un document d’orientation présentant des éléments de diagnostic, les objectifs poursuivis et les principales options.

Lorsqu’elles font connaître leur intention d’engager une telle négociation, les organisations indiquent également au Gouvernement le délai qu’elles estiment nécessaire pour conduire la négociation.

Le présent article n’est pas applicable en cas d’urgence. Lorsque le Gouvernement décide de mettre en oeuvre un projet de réforme en l’absence de procédure de concertation, il fait connaître cette décision aux organisations mentionnées au premier alinéa en la motivant dans un document qu’il transmet à ces organisations avant de prendre toute mesure nécessitée par l’urgence.

Article L2

Le Gouvernement soumet les projets de textes législatifs et réglementaires élaborés dans le champ défini par l’article L. 1, au vu des résultats de la procédure de concertation et de négociation, selon le cas, à la Commission nationale de la négociation collective ou au Conseil national de l’emploi, de la formation et de l’orientation professionnelles, dans les conditions prévues respectivement aux articles L. 2271-1, et L. 6123-1.

Article L3

Chaque année, les orientations de la politique du Gouvernement dans les domaines des relations individuelles et collectives du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle, ainsi que le calendrier envisagé pour leur mise en oeuvre sont présentés pour l’année à venir devant la Commission nationale de la négociation collective. Les organisations mentionnées à l’article L. 1 présentent, pour leur part, l’état d’avancement des négociations interprofessionnelles en cours ainsi que le calendrier de celles qu’elles entendent mener ou engager dans l’année à venir. Le compte rendu des débats est publié.

Chaque année, le Gouvernement remet au Parlement un rapport faisant état de toutes les procédures de concertation et de consultation mises en oeuvre pendant l’année écoulée en application des articles L. 1 et L. 2, des différents domaines dans lesquels ces procédures sont intervenues et des différentes phases de ces procédures.

Première partie : Les relations individuelles de travail

Livre Ier : Dispositions préliminaires

Titre Ier : Champ d’application et calcul des seuils d’effectifs

Chapitre unique.

Article L1111-1

Les dispositions du présent livre sont applicables aux employeurs de droit privé ainsi qu’à leurs salariés.

Elles sont également applicables au personnel des personnes publiques employé dans les conditions du droit privé, sous réserve des dispositions particulières ayant le même objet résultant du statut qui régit ce personnel.

Article L1111-2

Pour la mise en oeuvre des dispositions du présent code, les effectifs de l’entreprise sont calculés conformément aux dispositions suivantes :

1° Les salariés titulaires d’un contrat de travail à durée indéterminée à temps plein et les travailleurs à domicile sont pris intégralement en compte dans l’effectif de l’entreprise ;

2° Les salariés titulaires d’un contrat de travail à durée déterminée, les salariés titulaires d’un contrat de travail intermittent, les salariés mis à la disposition de l’entreprise par une entreprise extérieure qui sont présents dans les locaux de l’entreprise utilisatrice et y travaillent depuis au moins un an, ainsi que les salariés temporaires, sont pris en compte dans l’effectif de l’entreprise à due proportion de leur temps de présence au cours des douze mois précédents. Toutefois, les salariés titulaires d’un contrat de travail à durée déterminée et les salariés mis à disposition par une entreprise extérieure, y compris les salariés temporaires, sont exclus du décompte des effectifs lorsqu’ils remplacent un salarié absent ou dont le contrat de travail est suspendu, notamment du fait d’un congé de maternité, d’un congé d’adoption ou d’un congé parental d’éducation ;

3° Les salariés à temps partiel, quelle que soit la nature de leur contrat de travail, sont pris en compte en divisant la somme totale des horaires inscrits dans leurs contrats de travail par la durée légale ou la durée conventionnelle du travail.

Article L1111-3

Ne sont pas pris en compte dans le calcul des effectifs de l’entreprise :

1° Les apprentis ;

2° Les titulaires d’un contrat initiative-emploi, pendant la durée d’attribution de l’aide financière mentionnée à l’article L. 5134-72 ainsi que les titulaires d’un contrat d’accès à l’emploi pendant la durée d’attribution de l’aide financière mentionnée à l’article L. 5522-17 ;

3° (Abrogé) ;

4° Les titulaires d’un contrat d’accompagnement dans l’emploi pendant la durée d’attribution de l’aide financière mentionnée à l’article L. 5134-30 ;

5° (Abrogé) ;

6° Les titulaires d’un contrat de professionnalisation jusqu’au terme prévu par le contrat lorsque celui-ci est à durée déterminée ou jusqu’à la fin de l’action de professionnalisation lorsque le contrat est à durée indéterminée.

Toutefois, ces salariés sont pris en compte pour l’application des dispositions légales relatives à la tarification des risques d’accidents du travail et de maladies professionnelles.

Titre II : Droits et libertés dans l’entreprise

Chapitre unique.

Article L1121-1

Nul ne peut apporter aux droits des personnes et aux libertés individuelles et collectives de restrictions qui ne seraient pas justifiées par la nature de la tâche à accomplir ni proportionnées au but recherché.

Titre III : Discriminations

Chapitre Ier : Champ d’application.

Article L1131-1

Les dispositions du présent titre sont applicables aux employeurs de droit privé ainsi qu’à leurs salariés.

Elles sont également applicables au personnel des personnes publiques employé dans les conditions du droit privé.

Chapitre II : Principe de non-discrimination.

Article L1132-1

Aucune personne ne peut être écartée d’une procédure de recrutement ou de l’accès à un stage ou à une période de formation en entreprise, aucun salarié ne peut être sanctionné, licencié ou faire l’objet d’une mesure discriminatoire, directe ou indirecte, telle que définie à l’article 1er de la loi n° 2008-496 du 27 mai 2008 portant diverses dispositions d’adaptation au droit communautaire dans le domaine de la lutte contre les discriminations, notamment en matière de rémunération, au sens de l’article L. 3221-3, de mesures d’intéressement ou de distribution d’actions, de formation, de reclassement, d’affectation, de qualification, de classification, de promotion professionnelle, de mutation ou de renouvellement de contrat en raison de son origine, de son sexe, de ses moeurs, de son orientation ou identité sexuelle, de son âge, de sa situation de famille ou de sa grossesse, de ses caractéristiques génétiques, de son appartenance ou de sa non-appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie, une nation ou une race, de ses opinions politiques, de ses activités syndicales ou mutualistes, de ses convictions religieuses, de son apparence physique, de son nom de famille, de son lieu de résidence ou en raison de son état de santé ou de son handicap.

Article L1132-2

Aucun salarié ne peut être sanctionné, licencié ou faire l’objet d’une mesure discriminatoire mentionnée à l’article L. 1132-1 en raison de l’exercice normal du droit de grève.

Article L1132-3

Aucun salarié ne peut être sanctionné, licencié ou faire l’objet d’une mesure discriminatoire pour avoir témoigné des agissements définis aux articles L. 1132-1 et L. 1132-2 ou pour les avoir relatés.

Article L1132-3-1

Aucun salarié ne peut être sanctionné, licencié ou faire l’objet d’une mesure discriminatoire mentionnée à l’article L. 1132-1 en raison de l’exercice des fonctions de juré ou de citoyen assesseur.

Article L1132-3-2

Aucun salarié ne peut être sanctionné, licencié ou faire l’objet d’une mesure discriminatoire mentionnée à l’article L. 1132-1 pour avoir refusé en raison de son orientation sexuelle une mutation géographique dans un Etat incriminant l’homosexualité.

Article L1132-3-3

Aucune personne ne peut être écartée d’une procédure de recrutement ou de l’accès à un stage ou à une période de formation en entreprise, aucun salarié ne peut être sanctionné, licencié ou faire l’objet d’une mesure discriminatoire, directe ou indirecte, notamment en matière de rémunération, au sens de l’article L. 3221-3, de mesures d’intéressement ou de distribution d’actions, de formation, de reclassement, d’affectation, de qualification, de classification, de promotion professionnelle, de mutation ou de renouvellement de contrat, pour avoir relaté ou témoigné, de bonne foi, de faits constitutifs d’un délit ou d’un crime dont il aurait eu connaissance dans l’exercice de ses fonctions.

En cas de litige relatif à l’application du premier alinéa, dès lors que la personne présente des éléments de fait qui permettent de présumer qu’elle a relaté ou témoigné de bonne foi de faits constitutifs d’un délit ou d’un crime, il incombe à la partie défenderesse, au vu des éléments, de prouver que sa décision est justifiée par des éléments objectifs étrangers à la déclaration ou au témoignage de l’intéressé. Le juge forme sa conviction après avoir ordonné, en cas de besoin, toutes les mesures d’instruction qu’il estime utiles.

Article L1132-4

Toute disposition ou tout acte pris à l’égard d’un salarié en méconnaissance des dispositions du présent chapitre est nul.

Chapitre III : Différences de traitement autorisées.

Article L1133-1

L’article L. 1132-1 ne fait pas obstacle aux différences de traitement, lorsqu’elles répondent à une exigence professionnelle essentielle et déterminante et pour autant que l’objectif soit légitime et l’exigence proportionnée.

Article L1133-2

Les différences de traitement fondées sur l’âge ne constituent pas une discrimination lorsqu’elles sont objectivement et raisonnablement justifiées par un but légitime, notamment par le souci de préserver la santé ou la sécurité des travailleurs, de favoriser leur insertion professionnelle, d’assurer leur emploi, leur reclassement ou leur indemnisation en cas de perte d’emploi, et lorsque les moyens de réaliser ce but sont nécessaires et appropriés.

Ces différences peuvent notamment consister en :

1° L’interdiction de l’accès à l’emploi ou la mise en place de conditions de travail spéciales en vue d’assurer la protection des jeunes et des travailleurs âgés ;

2° La fixation d’un âge maximum pour le recrutement, fondée sur la formation requise pour le poste concerné ou la nécessité d’une période d’emploi raisonnable avant la retraite.

Article L1133-3

Les différences de traitement fondées sur l’inaptitude constatée par le médecin du travail en raison de l’état de santé ou du handicap ne constituent pas une discrimination lorsqu’elles sont objectives, nécessaires et appropriées.

Article L1133-4

Les mesures prises en faveur des personnes handicapées et visant à favoriser l’égalité de traitement, prévues à l’article L. 5213-6 ne constituent pas une discrimination.

Article L1133-5

Les mesures prises en faveur des personnes résidant dans certaines zones géographiques et visant à favoriser l’égalité de traitement ne constituent pas une discrimination.

Chapitre IV : Actions en justice.

Article L1134-1

Lorsque survient un litige en raison d’une méconnaissance des dispositions du chapitre II, le candidat à un emploi, à un stage ou à une période de formation en entreprise ou le salarié présente des éléments de fait laissant supposer l’existence d’une discrimination directe ou indirecte, telle que définie à l’article 1er de la loi n° 2008-496 du 27 mai 2008 portant diverses dispositions d’adaptation au droit communautaire dans le domaine de la lutte contre les discriminations.

Au vu de ces éléments, il incombe à la partie défenderesse de prouver que sa décision est justifiée par des éléments objectifs étrangers à toute discrimination.

Le juge forme sa conviction après avoir ordonné, en cas de besoin, toutes les mesures d’instruction qu’il estime utiles.

Article L1134-2

Les organisations syndicales représentatives au niveau national, au niveau départemental ou de la collectivité dans les départements d’outre-mer, à Saint-Barthélemy et à Saint-Martin, ou dans l’entreprise peuvent exercer en justice toutes les actions résultant de l’application des dispositions du chapitre II.

Elles peuvent exercer ces actions en faveur d’un candidat à un emploi, à un stage ou une période de formation en entreprise, ou d’un salarié, dans les conditions prévues par l’article L. 1134-1.

L’organisation syndicale n’a pas à justifier d’un mandat de l’intéressé. Il suffit que celui-ci ait été averti par écrit de cette action et ne s’y soit pas opposé dans un délai de quinze jours à compter de la date à laquelle l’organisation syndicale lui a notifié son intention d’agir.

L’intéressé peut toujours intervenir à l’instance engagée par le syndicat.

Article L1134-3

Les associations régulièrement constituées depuis cinq ans au moins pour la lutte contre les discriminations ou oeuvrant dans le domaine du handicap peuvent exercer en justice toutes actions résultant de l’application des dispositions du chapitre II.

Elles peuvent exercer ces actions en faveur d’un candidat à un emploi, à un stage ou une période de formation en entreprise ou d’un salarié dans les conditions prévues à l’article L. 1134-1, sous réserve de justifier d’un accord écrit de l’intéressé.

L’intéressé peut toujours intervenir à l’instance engagée par l’association et y mettre un terme à tout moment.

Article L1134-4

Est nul et de nul effet le licenciement d’un salarié faisant suite à une action en justice engagée par ce salarié ou en sa faveur, sur le fondement des dispositions du chapitre II, lorsqu’il est établi que le licenciement n’a pas de cause réelle et sérieuse et constitue en réalité une mesure prise par l’employeur en raison de cette action en justice. Dans ce cas, la réintégration est de droit et le salarié est regardé comme n’ayant jamais cessé d’occuper son emploi.

Lorsque le salarié refuse de poursuivre l’exécution du contrat de travail, le conseil de prud’hommes lui alloue :

1° Une indemnité ne pouvant être inférieure aux salaires des six derniers mois ;

2° Une indemnité correspondant à l’indemnité de licenciement prévue par l’article L. 1234-9 ou par la convention ou l’accord collectif applicable ou le contrat de travail.

L’article L. 1235-4, relatif au remboursement à l’institution mentionnée à l’article L. 5312-1, pour le compte de l’organisme mentionné à l’article L. 5427-1, des indemnités de chômage payées au salarié en cas de licenciement fautif, est également applicable.

Article L1134-5

L’action en réparation du préjudice résultant d’une discrimination se prescrit par cinq ans à compter de la révélation de la discrimination.

Ce délai n’est pas susceptible d’aménagement conventionnel.

Les dommages et intérêts réparent l’entier préjudice résultant de la discrimination, pendant toute sa durée.

Titre IV : Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes

Chapitre Ier : Champ d’application.

Article L1141-1

Les dispositions du présent titre sont applicables aux employeurs de droit privé ainsi qu’à leurs salariés.

Elles sont également applicables au personnel des personnes publiques employé dans les conditions du droit privé.

Chapitre II : Dispositions générales.

Article L1142-1

Sous réserve des dispositions particulières du présent code, nul ne peut :

1° Mentionner ou faire mentionner dans une offre d’emploi le sexe ou la situation de famille du candidat recherché. Cette interdiction est applicable pour toute forme de publicité relative à une embauche et quels que soient les caractères du contrat de travail envisagé ;

2° Refuser d’embaucher une personne, prononcer une mutation, résilier ou refuser de renouveler le contrat de travail d’un salarié en considération du sexe, de la situation de famille ou de la grossesse sur la base de critères de choix différents selon le sexe, la situation de famille ou la grossesse ;

3° Prendre en considération du sexe ou de la grossesse toute mesure, notamment en matière de rémunération, de formation, d’affectation, de qualification, de classification, de promotion professionnelle ou de mutation.

Article L1142-2

Lorsque l’appartenance à l’un ou l’autre sexe répond à une exigence professionnelle essentielle et déterminante et pour autant que l’objectif soit légitime et l’exigence proportionnée, les interdictions prévues à l’article L. 1142-1 ne sont pas applicables.

Un décret en Conseil d’Etat détermine, après avis des organisations d’employeurs et de salariés représentatives au niveau national, la liste des emplois et des activités professionnelles pour l’exercice desquels l’appartenance à l’un ou l’autre sexe constitue la condition déterminante. Cette liste est révisée périodiquement.

Article L1142-3

Est nulle toute clause d’une convention ou d’un accord collectif de travail ou d’un contrat de travail qui réserve le bénéfice d’une mesure quelconque, à un ou des salariés, en considération du sexe.

Toutefois, ces dispositions ne sont pas applicables lorsque cette clause a pour objet l’application des dispositions relatives :

1° A la protection de la grossesse et de la maternité, prévues aux articles L. 1225-1 à L. 1225-28 ;

2° A l’interdiction d’emploi prénatal et postnatal, prévues à l’article L. 1225-29 ;

3° A l’allaitement, prévues aux articles L. 1225-30 à L. 1225-33 ;

4° A la démission de la salariée en état de grossesse médicalement constaté, prévues à l’article L. 1225-34 ;

5° Au congé de paternité et d’accueil de l’enfant, prévues aux articles L. 1225-35 et L. 1225-36 ;

6° Au congé d’adoption, prévues aux articles L. 1225-37 à L. 1225-45.

Article L1142-4

Les dispositions des articles L. 1142-1 et L. 1142-3 ne font pas obstacle à l’intervention de mesures temporaires prises au seul bénéfice des femmes visant à établir l’égalité des chances entre les femmes et les hommes, en particulier en remédiant aux inégalités de fait qui affectent les chances des femmes.

Ces mesures résultent :

1° Soit de dispositions réglementaires prises dans les domaines du recrutement, de la formation, de la promotion, de l’organisation et des conditions de travail ;

2° Soit de stipulations de conventions de branches étendues ou d’accords collectifs étendus ;

3° Soit de l’application du plan pour l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes.

Article L1142-5

Il incombe à l’employeur de prendre en compte les objectifs en matière d’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans l’entreprise et les mesures permettant de les atteindre :

1° Dans les entreprises dépourvues de délégué syndical ;

2° Dans les entreprises non soumises à l’obligation de négocier en application des articles L. 2232-21 et L. 2232-24 ;

3° Dans les entreprises non couvertes par une convention ou un accord de branche étendu relatif à l’égalité salariale entre les femmes et les hommes.

Article L1142-6

Dans les lieux de travail ainsi que dans les locaux ou à la porte des locaux où se fait l’embauche, les personnes mentionnées à l’article L. 1132-1 sont informées par tout moyen du texte des articles 225-1 à 225-4 du code pénal.

Chapitre III : Plan et contrat pour l’égalité professionnelle

Section unique : Plan pour l’égalité professionnelle.

Article L1143-1

Pour assurer l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, les mesures visant à établir l’égalité des chances prévues à l’article L. 1142-4 peuvent faire l’objet d’un plan pour l’égalité professionnelle négocié dans l’entreprise.

Ces mesures sont prises au vu notamment du rapport sur la situation comparée des femmes et des hommes prévu à l’article L. 2323-57.

Article L1143-2

Si, au terme de la négociation, aucun accord n’est intervenu, l’employeur peut mettre en oeuvre le plan pour l’égalité professionnelle, sous réserve d’avoir préalablement consulté et recueilli l’avis du comité d’entreprise, ou, à défaut, des délégués du personnel.

Article L1143-3

Le plan pour l’égalité professionnelle s’applique, sauf si l’autorité administrative s’y oppose, dans des conditions déterminées par voie réglementaire.

Chapitre IV : Actions en justice.

Article L1144-1

Lorsque survient un litige relatif à l’application des dispositions des articles L. 1142-1 et L. 1142-2, le candidat à un emploi, à un stage ou à une période de formation ou le salarié présente des éléments de fait laissant supposer l’existence d’une discrimination, directe ou indirecte, fondée sur le sexe, la situation de famille ou la grossesse.

Au vu de ces éléments, il incombe à la partie défenderesse de prouver que sa décision est justifiée par des éléments objectifs étrangers à toute discrimination.

Le juge forme sa conviction après avoir ordonné, en cas de besoin, toutes les mesures d’instruction qu’il estime utiles.

Article L1144-2

Les organisations syndicales représentatives au niveau national ou dans l’entreprise peuvent exercer en justice toutes actions résultant de l’application des articles L. 3221-2 à L. 3221-7, relatifs à l’égalité de rémunération entre les femmes et les hommes.

Elles peuvent exercer ces actions en faveur d’un candidat à un emploi, à un stage ou à une période de formation ou d’un salarié.

L’organisation syndicale n’a pas à justifier d’un mandat de l’intéressé. Il suffit que celui-ci ait été averti par écrit de cette action et ne s’y soit pas opposé dans un délai de quinze jours à compter de la date à laquelle l’organisation syndicale lui a notifié son intention d’agir.

L’intéressé peut toujours intervenir à l’instance engagée par le syndicat.

Article L1144-3

Est nul et de nul effet le licenciement d’un salarié faisant suite à une action en justice engagée par ce salarié ou en sa faveur sur le fondement des dispositions relatives à l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes lorsqu’il est établi que le licenciement n’a pas de cause réelle et sérieuse et constitue en réalité une mesure prise par l’employeur en raison de cette action en justice. Dans ce cas, la réintégration est de droit et le salarié est considéré comme n’ayant jamais cessé d’occuper son emploi.

Lorsque le salarié refuse de poursuivre l’exécution du contrat de travail, le conseil des prud’hommes lui alloue :

1° Une indemnité ne pouvant être inférieure aux salaires des six derniers mois ;

2° Une indemnité correspondant à l’indemnité de licenciement prévue par l’article L. 1234-9 ou par la convention ou l’accord collectif applicable ou le contrat de travail.

L’article L. 1235-4, relatif au remboursement à l’institution mentionnée à l’article L. 5312-1, pour le compte de l’organisme mentionné à l’article L. 5427-1, des indemnités de chômage payées au salarié en cas de licenciement fautif est également applicable.

Chapitre V : Instances concourant à l’égalité professionnelle

Chapitre VI : Dispositions pénales.

Article L1146-1

Le fait de méconnaître les dispositions relatives à l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, prévues par les articles L. 1142-1 et L. 1142-2, est puni d’un emprisonnement d’un an et d’une amende de 3 750 Euros.

La juridiction peut également ordonner, à titre de peine complémentaire, l’affichage du jugement aux frais de la personne condamnée dans les conditions prévues à l’article 131-35 du code pénal et son insertion, intégrale ou par extraits, dans les journaux qu’elle désigne. Ces frais ne peuvent excéder le montant maximum de l’amende encourue.

Article L1146-2

Les dispositions des articles 132-58 à 132-62 du code pénal, relatives à l’ajournement du prononcé de la peine, sont applicables en cas de poursuites pour infraction aux dispositions des articles L. 1142-1 et L. 1142-2, sous réserve des mesures particulières suivantes :

1° L’ajournement comporte injonction à l’employeur de définir, après consultation du comité d’entreprise ou, à défaut, des délégués du personnel, et dans un délai déterminé, les mesures propres à assurer dans l’entreprise en cause le rétablissement de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes ;

2° L’ajournement peut également comporter injonction à l’employeur d’exécuter dans le même délai les mesures définies.

La juridiction peut ordonner l’exécution provisoire de sa décision.

Article L1146-3

A l’audience de renvoi et au vu des mesures définies et, le cas échéant, exécutées par l’employeur, la juridiction apprécie s’il y a lieu de prononcer une dispense de peine.

Toutefois, lorsque le délai prévu au 2° de l’article L. 1146-2 n’a pas été respecté, la juridiction peut prononcer un nouvel et dernier ajournement et donner un nouveau délai au prévenu pour exécuter l’injonction.

Titre V : Harcèlements

Chapitre Ier : Champ d’application.

Article L1151-1

Les dispositions du présent titre sont applicables aux employeurs de droit privé ainsi qu’à leurs salariés.

Elles sont également applicables au personnel des personnes publiques employé dans les conditions du droit privé.

Chapitre II : Harcèlement moral.

Article L1152-1

Aucun salarié ne doit subir les agissements répétés de harcèlement moral qui ont pour objet ou pour effet une dégradation de ses conditions de travail susceptible de porter atteinte à ses droits et à sa dignité, d’altérer sa santé physique ou mentale ou de compromettre son avenir professionnel.

Article L1152-2

Aucun salarié, aucune personne en formation ou en stage ne peut être sanctionné, licencié ou faire l’objet d’une mesure discriminatoire, directe ou indirecte, notamment en matière de rémunération, de formation, de reclassement, d’affectation, de qualification, de classification, de promotion professionnelle, de mutation ou de renouvellement de contrat pour avoir subi ou refusé de subir des agissements répétés de harcèlement moral ou pour avoir témoigné de tels agissements ou les avoir relatés.

Article L1152-3

Toute rupture du contrat de travail intervenue en méconnaissance des dispositions des articles L. 1152-1 et L. 1152-2, toute disposition ou tout acte contraire est nul.

Article L1152-4

L’employeur prend toutes dispositions nécessaires en vue de prévenir les agissements de harcèlement moral.

Les personnes mentionnées à l’article L. 1152-2 sont informées par tout moyen du texte de l’article 222-33-2 du code pénal.

Article L1152-5

Tout salarié ayant procédé à des agissements de harcèlement moral est passible d’une sanction disciplinaire.

Article L1152-6

Une procédure de médiation peut être mise en oeuvre par toute personne de l’entreprise s’estimant victime de harcèlement moral ou par la personne mise en cause.

Le choix du médiateur fait l’objet d’un accord entre les parties.

Le médiateur s’informe de l’état des relations entre les parties. Il tente de les concilier et leur soumet des propositions qu’il consigne par écrit en vue de mettre fin au harcèlement.

Lorsque la conciliation échoue, le médiateur informe les parties des éventuelles sanctions encourues et des garanties procédurales prévues en faveur de la victime.

Chapitre III : Harcèlement sexuel.

Article L1153-1

Aucun salarié ne doit subir des faits :

1° Soit de harcèlement sexuel, constitué par des propos ou comportements à connotation sexuelle répétés qui soit portent atteinte à sa dignité en raison de leur caractère dégradant ou humiliant, soit créent à son encontre une situation intimidante, hostile ou offensante ;

2° Soit assimilés au harcèlement sexuel, consistant en toute forme de pression grave, même non répétée, exercée dans le but réel ou apparent d’obtenir un acte de nature sexuelle, que celui-ci soit recherché au profit de l’auteur des faits ou au profit d’un tiers.

Article L1153-2

Aucun salarié, aucune personne en formation ou en stage, aucun candidat à un recrutement, à un stage ou à une formation en entreprise ne peut être sanctionné, licencié ou faire l’objet d’une mesure discriminatoire, directe ou indirecte, notamment en matière de rémunération, de formation, de reclassement, d’affectation, de qualification, de classification, de promotion professionnelle, de mutation ou de renouvellement de contrat pour avoir subi ou refusé de subir des faits de harcèlement sexuel tels que définis à l’article L. 1153-1, y compris, dans le cas mentionné au 1° du même article, si les propos ou comportements n’ont pas été répétés.

Article L1153-3

Aucun salarié, aucune personne en formation ou en stage ne peut être sanctionné, licencié ou faire l’objet d’une mesure discriminatoire pour avoir témoigné de faits de harcèlement sexuel ou pour les avoir relatés.

Article L1153-4

Toute disposition ou tout acte contraire aux dispositions des articles L. 1153-1 à L. 1153-3 est nul.

Article L1153-5

L’employeur prend toutes dispositions nécessaires en vue de prévenir les faits de harcèlement sexuel, d’y mettre un terme et de les sanctionner.

Dans les lieux de travail ainsi que dans les locaux ou à la porte des locaux où se fait l’embauche, les personnes mentionnées à l’article L. 1153-2 sont informées par tout moyen du texte de l’article 222-33 du code pénal .

Article L1153-6

Tout salarié ayant procédé à des faits de harcèlement sexuel est passible d’une sanction disciplinaire.

Chapitre IV : Actions en justice.

Article L1154-1

Lorsque survient un litige relatif à l’application des articles L. 1152-1 à L. 1152-3 et L. 1153-1 à L. 1153-4, le candidat à un emploi, à un stage ou à une période de formation en entreprise ou le salarié établit des faits qui permettent de présumer l’existence d’un harcèlement.

Au vu de ces éléments, il incombe à la partie défenderesse de prouver que ces agissements ne sont pas constitutifs d’un tel harcèlement et que sa décision est justifiée par des éléments objectifs étrangers à tout harcèlement.

Le juge forme sa conviction après avoir ordonné, en cas de besoin, toutes les mesures d’instruction qu’il estime utiles.

Article L1154-2

Les organisations syndicales représentatives dans l’entreprise peuvent exercer en justice toutes les actions résultant des articles L. 1152-1 à L. 1152-3 et L. 1153-1 à L. 1153-4.

Elles peuvent exercer ces actions en faveur d’un salarié de l’entreprise dans les conditions prévues par l’article L. 1154-1, sous réserve de justifier d’un accord écrit de l’intéressé.

L’intéressé peut toujours intervenir à l’instance engagée par le syndicat et y mettre fin à tout moment.

Chapitre V : Dispositions pénales.

Article L1155-1

Le fait de porter ou de tenter de porter atteinte à l’exercice régulier des fonctions de médiateur, prévu à l’article L. 1152-6, est puni d’un emprisonnement d’un an et d’une amende de 3 750 Euros.

Article L1155-2

Sont punis d’un an d’emprisonnement et d’une amende de 3 750 € les faits de discriminations commis à la suite d’un harcèlement moral ou sexuel définis aux articles L. 1152-2, L. 1153-2 et L. 1153-3 du présent code.

La juridiction peut également ordonner, à titre de peine complémentaire, l’affichage du jugement aux frais de la personne condamnée dans les conditions prévues à l’article 131-35 du code pénal et son insertion, intégrale ou par extraits, dans les journaux qu’elle désigne. Ces frais ne peuvent excéder le montant maximum de l’amende encourue.

Titre VI : Corruption

Chapitre unique

Article L1161-1

Aucune personne ne peut être écartée d’une procédure de recrutement ou de l’accès à un stage ou à une période de formation en entreprise, aucun salarié ne peut être sanctionné, licencié ou faire l’objet d’une mesure discriminatoire, directe ou indirecte, notamment en matière de rémunération, de formation, de reclassement, d’affectation, de qualification, de classification, de promotion professionnelle, de mutation ou de renouvellement de contrat pour avoir relaté ou témoigné, de bonne foi, soit à son employeur, soit aux autorités judiciaires ou administratives, de faits de corruption dont il aurait eu connaissance dans l’exercice de ses fonctions.

Toute rupture du contrat de travail qui en résulterait, toute disposition ou tout acte contraire est nul de plein droit.

En cas de litige relatif à l’application des deux premiers alinéas, dès lors que le salarié concerné ou le candidat à un recrutement, à un stage ou à une période de formation en entreprise établit des faits qui permettent de présumer qu’il a relaté ou témoigné de faits de corruption, il incombe à la partie défenderesse, au vu de ces éléments, de prouver que sa décision est justifiée par des éléments objectifs étrangers aux déclarations ou au témoignage du salarié. Le juge forme sa conviction après avoir ordonné, en cas de besoin, toutes les mesures d’instruction qu’il estime utiles.

Livre II : Le contrat de travail

Titre Ier : Champ d’application

Chapitre unique.

Article L1211-1

Les dispositions du présent livre sont applicables aux employeurs de droit privé ainsi qu’à leurs salariés.

Elles sont également applicables au personnel des personnes publiques employé dans les conditions du droit privé, sous réserve des dispositions particulières ayant le même objet résultant du statut qui régit ce personnel.

Titre II : Formation et exécution du contrat de travail

Chapitre Ier : Formation du contrat de travail

Section 1 : Dispositions générales.

Article L1221-1

Le contrat de travail est soumis aux règles du droit commun. Il peut être établi selon les formes que les parties contractantes décident d’adopter.

Article L1221-2

Le contrat de travail à durée indéterminée est la forme normale et générale de la relation de travail.

Toutefois, le contrat de travail peut comporter un terme fixé avec précision dès sa conclusion ou résultant de la réalisation de l’objet pour lequel il est conclu dans les cas et dans les conditions mentionnés au titre IV relatif au contrat de travail à durée déterminée.

Article L1221-3

Le contrat de travail établi par écrit est rédigé en français.

Lorsque l’emploi qui fait l’objet du contrat ne peut être désigné que par un terme étranger sans correspondant en français, le contrat de travail comporte une explication en français du terme étranger.

Lorsque le salarié est étranger et le contrat constaté par écrit, une traduction du contrat est rédigée, à la demande du salarié, dans la langue de ce dernier. Les deux textes font également foi en justice. En cas de discordance entre les deux textes, seul le texte rédigé dans la langue du salarié étranger peut être invoqué contre ce dernier.

L’employeur ne peut se prévaloir à l’encontre du salarié auquel elles feraient grief des clauses d’un contrat de travail conclu en méconnaissance du présent article.

Article L1221-4

Les procédures d’enchères électroniques inversées étant interdites en matière de fixation du salaire, tout contrat de travail stipulant un salaire fixé à l’issue d’une telle procédure est nul de plein droit.

Article L1221-5

Toute clause attributive de juridiction incluse dans un contrat de travail est nulle et de nul effet.

Section 2 : Recrutement.

Article L1221-6

Les informations demandées, sous quelque forme que ce soit, au candidat à un emploi ne peuvent avoir comme finalité que d’apprécier sa capacité à occuper l’emploi proposé ou ses aptitudes professionnelles.

Ces informations doivent présenter un lien direct et nécessaire avec l’emploi proposé ou avec l’évaluation des aptitudes professionnelles.

Le candidat est tenu de répondre de bonne foi à ces demandes d’informations.

Article L1221-7

Dans les entreprises d’au moins cinquante salariés, les informations mentionnées à l’article L. 1221-6 et communiquées par écrit par le candidat à un emploi ne peuvent être examinées que dans des conditions préservant son anonymat.

Les modalités d’application du présent article sont déterminées par décret en Conseil d’Etat.

Article L1221-8

Le candidat à un emploi est expressément informé, préalablement à leur mise en oeuvre, des méthodes et techniques d’aide au recrutement utilisées à son égard.

Les résultats obtenus sont confidentiels.

Les méthodes et techniques d’aide au recrutement ou d’évaluation des candidats à un emploi doivent être pertinentes au regard de la finalité poursuivie.

Article L1221-9

Aucune information concernant personnellement un candidat à un emploi ne peut être collectée par un dispositif qui n’a pas été porté préalablement à sa connaissance.

Section 3 : Formalités à l’embauche et à l’emploi

Sous-section 1 : Déclaration préalable à l’embauche.

Article L1221-10

L’embauche d’un salarié ne peut intervenir qu’après déclaration nominative accomplie par l’employeur auprès des organismes de protection sociale désignés à cet effet.

L’employeur accomplit cette déclaration dans tous les lieux de travail où sont employés des salariés.

Article L1221-11

Le non-respect de l’obligation de déclaration préalable à l’embauche, constaté par les agents mentionnés à l’article L. 8271-7, entraîne une pénalité dont le montant est égal à trois cents fois le taux horaire du minimum garanti prévu à l’article L. 3231-12.

Article L1221-12

Un décret en Conseil d’Etat détermine :

1° Les conditions dans lesquelles la déclaration préalable à l’embauche est réalisée ;

2° Les modalités de recouvrement de la pénalité prévue à l’article L. 1221-11.

Article L1221-12-1

Sont tenus d’adresser les déclarations préalables à l’embauche par voie électronique :

1° Les employeurs dont le personnel relève du régime général de sécurité sociale, autres que les particuliers employant un salarié à leur service, et dont le nombre de déclarations préalables à l’embauche accomplies au cours de l’année civile précédente excède un seuil fixé par décret ;

2° Les employeurs dont le personnel relève du régime de protection sociale agricole et dont le nombre de déclarations préalables à l’embauche accomplies au cours de l’année civile précédente excède un seuil fixé par décret.

Le non-respect de cette obligation entraîne l’application d’une pénalité, fixée par décret, dans la limite de 0,5 % du plafond mensuel de la sécurité sociale par salarié, recouvrée et contrôlée selon les règles, garanties et sanctions relatives au recouvrement des cotisations de sécurité sociale. Les pénalités dues au titre d’une année civile sont versées au plus tard à la première date d’exigibilité des cotisations de sécurité sociale de l’année suivante.

Sous-section 2 : Registre unique du personnel.

Article L1221-13

Un registre unique du personnel est tenu dans tout établissement où sont employés des salariés.

Les noms et prénoms de tous les salariés sont inscrits dans l’ordre des embauches. Ces mentions sont portées sur le registre au moment de l’embauche et de façon indélébile.

Les nom et prénoms des stagiaires accueillis dans l’établissement sont inscrits dans l’ordre d’arrivée, dans une partie spécifique du registre unique du personnel.

Les indications complémentaires à mentionner sur ce registre, soit pour l’ensemble des salariés, soit pour certaines catégories seulement, soit pour les stagiaires mentionnés au troisième alinéa, sont définies par voie réglementaire.

Article L1221-14

Il peut être dérogé à la tenue du registre unique du personnel, pour tenir compte du recours à d’autres moyens, notamment informatiques, dans les conditions prévues à l’article L. 8113-6.

Article L1221-15

Le registre unique du personnel est tenu à la disposition des délégués du personnel et des fonctionnaires et agents chargés de veiller à l’application du présent code et du code de la sécurité sociale.

Article L1221-15-1

La déclaration mentionnée au I de l’article L. 1262-2-1 est annexée au registre unique du personnel de l’entreprise qui accueille les salariés détachés.

Sous-section 3 : Autres formalités.

Article L1221-16

Dans certains établissements ou professions, définis par voie réglementaire, l’employeur informe le service public de l’emploi de toute embauche ou rupture du contrat de travail.

Article L1221-17

Outre la déclaration préalable à l’embauche prévue à l’article L. 1221-10, une déclaration préalable est effectuée :

1° Lorsqu’un établissement, ayant cessé d’employer du personnel pendant six mois au moins, se propose d’en employer à nouveau ;

2° Lorsqu’un établissement employant du personnel change d’exploitant ;

3° Lorsqu’un établissement employant du personnel est transféré dans un autre emplacement ou s’il fait l’objet d’extension ou de transformation entraînant une modification dans les activités industrielles et commerciales.

Article L1221-18

Tout employeur de personnel salarié ou assimilé est tenu d’adresser à l’organisme chargé du recouvrement des cotisations et contributions sociales dont il relève, au plus tard le 31 janvier de chaque année, une déclaration indiquant le nombre de salariés partis en préretraite ou placés en cessation anticipée d’activité au cours de l’année civile précédente, leur âge et le montant de l’avantage qui leur est alloué. Cette déclaration indique également le nombre de mises à la retraite d’office à l’initiative de l’employeur intervenant dans les conditions des articles L. 1237-5 à L. 1237-10 et le nombre de salariés âgés de cinquante-cinq ans et plus licenciés ou ayant bénéficié de la rupture conventionnelle mentionnée à l’article L. 1237-11 au cours de l’année civile précédant la déclaration.

Le défaut de production, dans les délais prescrits, de cette déclaration entraîne une pénalité dont le montant est égal à six cents fois le taux horaire du salaire minimum de croissance. Cette pénalité est recouvrée par l’organisme chargé du recouvrement des cotisations et contributions sociales dont relève l’employeur. Son produit est affecté à la Caisse nationale d’assurance vieillesse des travailleurs salariés.

Le modèle de déclaration est fixé par arrêté conjoint du ministre chargé de la sécurité sociale et du ministre chargé de l’emploi.

L’obligation de déclaration mentionnée au premier alinéa ne s’applique qu’aux employeurs dont au moins un salarié ou assimilé est parti en préretraite ou a été placé en cessation anticipée d’activité ou a été mis en retraite à l’initiative de l’employeur au cours de l’année civile précédente ainsi qu’aux employeurs dont au moins un salarié âgé de cinquante-cinq ans ou plus a été licencié ou a bénéficié de la rupture conventionnelle mentionnée à l’article L. 1237-11 au cours de l’année civile précédente.

Section 4 : Période d’essai.

Article L1221-19

Le contrat de travail à durée indéterminée peut comporter une période d’essai dont la durée maximale est :

1° Pour les ouvriers et les employés, de deux mois ;

2° Pour les agents de maîtrise et les techniciens, de trois mois ;

3° Pour les cadres, de quatre mois.

Article L1221-20

La période d’essai permet à l’employeur d’évaluer les compétences du salarié dans son travail, notamment au regard de son expérience, et au salarié d’apprécier si les fonctions occupées lui conviennent.

Article L1221-21

La période d’essai peut être renouvelée une fois si un accord de branche étendu le prévoit. Cet accord fixe les conditions et les durées de renouvellement.

La durée de la période d’essai, renouvellement compris, ne peut pas dépasser :

1° Quatre mois pour les ouvriers et employés ;

2° Six mois pour les agents de maîtrise et techniciens ;

3° Huit mois pour les cadres.

Article L1221-22

Les durées des périodes d’essai fixées par les articles L. 1221-19 et L. 1221-21 ont un caractère impératif, à l’exception :

Article L1221-23

La période d’essai et la possibilité de la renouveler ne se présument pas. Elles sont expressément stipulées dans la lettre d’engagement ou le contrat de travail.

Article L1221-24

En cas d’embauche dans l’entreprise dans les trois mois suivant l’issue du stage intégré à un cursus pédagogique réalisé lors de la dernière année d’études, la durée de ce stage est déduite de la période d’essai, sans que cela ait pour effet de réduire cette dernière de plus de la moitié, sauf accord collectif prévoyant des stipulations plus favorables. Lorsque cette embauche est effectuée dans un emploi en correspondance avec les activités qui avaient été confiées au stagiaire, la durée du stage est déduite intégralement de la période d’essai.

Lorsque le stagiaire est embauché par l’entreprise à l’issue d’un stage d’une durée supérieure à deux mois, au sens de l’article L. 124-6 du code de l’éducation, la durée de ce stage est prise en compte pour l’ouverture et le calcul des droits liés à l’ancienneté.

Article L1221-25

Lorsqu’il est mis fin, par l’employeur, au contrat en cours ou au terme de la période d’essai définie aux articles L. 1221-19 à L. 1221-24 ou à l’article L. 1242-10 pour les contrats stipulant une période d’essai d’au moins une semaine, le salarié est prévenu dans un délai qui ne peut être inférieur à :

1° Vingt-quatre heures en deçà de huit jours de présence ;

2° Quarante-huit heures entre huit jours et un mois de présence ;

3° Deux semaines après un mois de présence ;

4° Un mois après trois mois de présence.

La période d’essai, renouvellement inclus, ne peut être prolongée du fait de la durée du délai de prévenance.

Lorsque le délai de prévenance n’a pas été respecté, son inexécution ouvre droit pour le salarié, sauf s’il a commis une faute grave, à une indemnité compensatrice. Cette indemnité est égale au montant des salaires et avantages que le salarié aurait perçus s’il avait accompli son travail jusqu’à l’expiration du délai de prévenance, indemnité compensatrice de congés payés comprise.

Article L1221-26

Lorsqu’il est mis fin à la période d’essai par le salarié, celui-ci respecte un délai de prévenance de quarante-huit heures. Ce délai est ramené à vingt-quatre heures si la durée de présence du salarié dans l’entreprise est inférieure à huit jours.

Chapitre II : Exécution et modification du contrat de travail

Section 1 : Exécution du contrat de travail.

Article L1222-1

Le contrat de travail est exécuté de bonne foi.

Article L1222-2

Les informations demandées, sous quelque forme que ce soit, à un salarié ne peuvent avoir comme finalité que d’apprécier ses aptitudes professionnelles.

Ces informations doivent présenter un lien direct et nécessaire avec l’évaluation de ses aptitudes.

Le salarié est tenu de répondre de bonne foi à ces demandes d’informations.

Article L1222-3

Le salarié est expressément informé, préalablement à leur mise en oeuvre, des méthodes et techniques d’évaluation professionnelles mises en oeuvre à son égard.

Les résultats obtenus sont confidentiels.

Les méthodes et techniques d’évaluation des salariés doivent être pertinentes au regard de la finalité poursuivie.

Article L1222-4

Aucune information concernant personnellement un salarié ne peut être collectée par un dispositif qui n’a pas été porté préalablement à sa connaissance.

Article L1222-5

L’employeur ne peut opposer aucune clause d’exclusivité pendant une durée d’un an au salarié qui crée ou reprend une entreprise, même en présence de stipulation contractuelle ou conventionnelle contraire. Toutefois, cette interdiction ne s’applique pas à la clause d’exclusivité prévue par l’article L. 7313-6 pour les voyageurs, représentants ou placiers.

Lorsqu’un congé pour la création ou la reprise d’entreprise est prolongé dans les conditions prévues à l’article L. 3142-82, les dispositions du premier alinéa s’appliquent jusqu’au terme de la prolongation.

Le salarié reste soumis à l’obligation de loyauté à l’égard de son employeur.

Section 2 : Modification du contrat de travail pour motif économique.

Article L1222-6

Lorsque l’employeur envisage la modification d’un élément essentiel du contrat de travail pour l’un des motifs économiques énoncés à l’article L. 1233-3, il en fait la proposition au salarié par lettre recommandée avec avis de réception.

La lettre de notification informe le salarié qu’il dispose d’un mois à compter de sa réception pour faire connaître son refus. Le délai est de quinze jours si l’entreprise est en redressement judiciaire ou en liquidation judiciaire.

A défaut de réponse dans le délai d’un mois, ou de quinze jours si l’entreprise est en redressement judiciaire ou en liquidation judiciaire, le salarié est réputé avoir accepté la modification proposée.

Section 3 : Modification du contrat de travail en cas d’accord de réduction du temps de travail.

Article L1222-7

La seule diminution du nombre d’heures stipulé au contrat de travail en application d’un accord de réduction de la durée du travail ne constitue pas une modification du contrat de travail.

Article L1222-8

Lorsqu’un ou plusieurs salariés refusent une modification de leur contrat de travail résultant de l’application d’un accord de réduction de la durée du travail, leur licenciement est un licenciement qui ne repose pas sur un motif économique. Il est soumis aux dispositions relatives à la rupture du contrat de travail pour motif personnel.

Section 4 : Télétravail

Article L1222-9

Sans préjudice de l’application, s’il y a lieu, des dispositions du présent code protégeant les travailleurs à domicile, le télétravail désigne toute forme d’organisation du travail dans laquelle un travail qui aurait également pu être exécuté dans les locaux de l’employeur est effectué par un salarié hors de ces locaux de façon régulière et volontaire en utilisant les technologies de l’information et de la communication dans le cadre d’un contrat de travail ou d’un avenant à celui-ci.

Le télétravailleur désigne toute personne salariée de l’entreprise qui effectue, soit dès l’embauche, soit ultérieurement, du télétravail tel que défini au premier alinéa.

Le refus d’accepter un poste de télétravailleur n’est pas un motif de rupture du contrat de travail.

Le contrat de travail ou son avenant précise les conditions de passage en télétravail et les conditions de retour à une exécution du contrat de travail sans télétravail.

A défaut d’accord collectif applicable, le contrat de travail ou son avenant précise les modalités de contrôle du temps de travail.

Article L1222-10

Outre ses obligations de droit commun vis-à-vis de ses salariés, l’employeur est tenu à l’égard du salarié en télétravail :

1° De prendre en charge tous les coûts découlant directement de l’exercice du télétravail, notamment le coût des matériels, logiciels, abonnements, communications et outils ainsi que de la maintenance de ceux-ci ;

2° D’informer le salarié de toute restriction à l’usage d’équipements ou outils informatiques ou de services de communication électronique et des sanctions en cas de non-respect de telles restrictions ;

3° De lui donner priorité pour occuper ou reprendre un poste sans télétravail qui correspond à ses qualifications et compétences professionnelles et de porter à sa connaissance la disponibilité de tout poste de cette nature ;

4° D’organiser chaque année un entretien qui porte notamment sur les conditions d’activité du salarié et sa charge de travail ;

5° De fixer, en concertation avec lui, les plages horaires durant lesquelles il peut habituellement le contacter.

Article L1222-11

En cas de circonstances exceptionnelles, notamment de menace d’épidémie, ou en cas de force majeure, la mise en œuvre du télétravail peut être considérée comme un aménagement du poste de travail rendu nécessaire pour permettre la continuité de l’activité de l’entreprise et garantir la protection des salariés. Les conditions et les modalités d’application du présent article sont définies par décret en Conseil d’Etat.

Section 5 : Mobilité volontaire sécurisée

Article L1222-12

Dans les entreprises et les groupes d’entreprises, au sens de l’article L. 2331-1, d’au moins trois cents salariés, tout salarié justifiant d’une ancienneté minimale de vingt-quatre mois, consécutifs ou non, peut, avec l’accord de son employeur, bénéficier d’une période de mobilité volontaire sécurisée afin d’exercer une activité dans une autre entreprise, au cours de laquelle l’exécution de son contrat de travail est suspendue.

Si l’employeur oppose deux refus successifs à la demande de mobilité, l’accès au congé individuel de formation est de droit pour le salarié, sans que puissent lui être opposées la durée d’ancienneté mentionnée à l’article L. 6322-4 ou les dispositions de l’article L. 6322-7.

Article L1222-13

La période de mobilité volontaire sécurisée est prévue par un avenant au contrat de travail, qui détermine l’objet, la durée, la date de prise d’effet et le terme de la période de mobilité, ainsi que le délai dans lequel le salarié informe par écrit l’employeur de son choix éventuel de ne pas réintégrer l’entreprise.

Il prévoit également les situations et modalités d’un retour anticipé du salarié, qui intervient dans un délai raisonnable et qui reste dans tous les cas possible à tout moment avec l’accord de l’employeur.

Article L1222-14

A son retour dans l’entreprise d’origine, le salarié retrouve de plein droit son précédent emploi ou un emploi similaire, assorti d’une qualification et d’une rémunération au moins équivalentes ainsi que du maintien à titre personnel de sa classification. Il bénéficie de l’entretien professionnel mentionné au I de l’article L. 6315-1.

Article L1222-15

Lorsque le salarié choisit de ne pas réintégrer son entreprise d’origine au cours ou au terme de la période de mobilité, le contrat de travail qui le lie à son employeur est rompu. Cette rupture constitue une démission qui n’est soumise à aucun préavis autre que celui prévu par l’avenant mentionné à l’article L. 1222-13.

Article L1222-16

L’employeur communique semestriellement au comité d’entreprise la liste des demandes de période de mobilité volontaire sécurisée avec l’indication de la suite qui leur a été donnée.

Chapitre III : Formation et exécution de certains types de contrats

Section 2 : Contrat de mission à l’exportation.

Article L1223-5

Un accord collectif de branche ou d’entreprise détermine les contrats de travail conclus pour la réalisation d’une mission à l’exportation accomplie en majeure partie hors du territoire national, dont la rupture à l’initiative de l’employeur à la fin de la mission n’est pas soumise aux dispositions relatives au licenciement économique.

Article L1223-6

L’accord collectif de branche ou d’entreprise prévoyant la mise en place du contrat de mission à l’exportation fixe notamment :

1° Les catégories de salariés concernés ;

2° La nature des missions à l’exportation concernées ainsi que leur durée minimale, qui ne peut pas être inférieure à six mois ;

3° Les contreparties en termes de rémunération et d’indemnité de licenciement accordées aux salariés, sans que cette indemnité puisse être inférieure au montant de l’indemnité légale de licenciement attribué à due proportion du temps sans condition d’ancienneté et quel que soit l’effectif de l’entreprise ;

4° Les garanties en termes de formation pour les salariés concernés ;

5° Les mesures indispensables au reclassement des salariés.

S’il s’agit d’un accord collectif de branche, il fixe également la taille et le type d’entreprises concernées.

Article L1223-7

Les dispositions en matière de protection sociale de la branche ou de l’entreprise sont applicables au bénéficiaire du contrat de mission à l’exportation.

Chapitre IV : Transfert du contrat de travail.

Article L1224-1

Lorsque survient une modification dans la situation juridique de l’employeur, notamment par succession, vente, fusion, transformation du fonds, mise en société de l’entreprise, tous les contrats de travail en cours au jour de la modification subsistent entre le nouvel employeur et le personnel de l’entreprise.

Article L1224-2

Le nouvel employeur est tenu, à l’égard des salariés dont les contrats de travail subsistent, aux obligations qui incombaient à l’ancien employeur à la date de la modification, sauf dans les cas suivants :

1° Procédure de sauvegarde, de redressement ou de liquidation judiciaire ;

2° Substitution d’employeurs intervenue sans qu’il y ait eu de convention entre ceux-ci.

Le premier employeur rembourse les sommes acquittées par le nouvel employeur, dues à la date de la modification, sauf s’il a été tenu compte de la charge résultant de ces obligations dans la convention intervenue entre eux.

Article L1224-3

Lorsque l’activité d’une entité économique employant des salariés de droit privé est, par transfert de cette entité, reprise par une personne publique dans le cadre d’un service public administratif, il appartient à cette personne publique de proposer à ces salariés un contrat de droit public, à durée déterminée ou indéterminée selon la nature du contrat dont ils sont titulaires.

Sauf disposition légale ou conditions générales de rémunération et d’emploi des agents non titulaires de la personne publique contraires, le contrat qu’elle propose reprend les clauses substantielles du contrat dont les salariés sont titulaires, en particulier celles qui concernent la rémunération.

En cas de refus des salariés d’accepter le contrat proposé, leur contrat prend fin de plein droit. La personne publique applique les dispositions relatives aux agents licenciés prévues par le droit du travail et par leur contrat.

Article L1224-3-1

Sous réserve de l’application de dispositions législatives ou réglementaires spéciales, lorsque l’activité d’une personne morale de droit public employant des agents non titulaires de droit public est reprise par une personne morale de droit privé ou par un organisme de droit public gérant un service public industriel et commercial, cette personne morale ou cet organisme propose à ces agents un contrat régi par le présent code.

Le contrat proposé reprend les clauses substantielles du contrat dont les agents sont titulaires, en particulier celles qui concernent la rémunération.

En cas de refus des agents d’accepter le contrat proposé, leur contrat prend fin de plein droit. La personne morale ou l’organisme qui reprend l’activité applique les dispositions de droit public relatives aux agents licenciés.

Article L1224-4

Un décret en Conseil d’Etat détermine les modalités d’application des articles L. 1224-1 et L. 1224-2.

Chapitre V : Maternité, paternité, adoption et éducation des enfants

Section 1 : Protection de la grossesse et de la maternité

Sous-section 1 : Embauche, mutation et licenciement.

Article L1225-1

L’employeur ne doit pas prendre en considération l’état de grossesse d’une femme pour refuser de l’embaucher, pour rompre son contrat de travail au cours d’une période d’essai ou, sous réserve d’une affectation temporaire réalisée dans le cadre des dispositions des articles L. 1225-7, L. 1225-9 et L. 1225-12, pour prononcer une mutation d’emploi.

Il lui est en conséquence interdit de rechercher ou de faire rechercher toutes informations concernant l’état de grossesse de l’intéressée.

Article L1225-2

La femme candidate à un emploi ou salariée n’est pas tenue de révéler son état de grossesse, sauf lorsqu’elle demande le bénéfice des dispositions légales relatives à la protection de la femme enceinte.

Article L1225-3

Lorsque survient un litige relatif à l’application des articles L. 1225-1 et L. 1225-2, l’employeur communique au juge tous les éléments de nature à justifier sa décision.

Lorsqu’un doute subsiste, il profite à la salariée enceinte.

Article L1225-4

Aucun employeur ne peut rompre le contrat de travail d’une salariée lorsqu’elle est en état de grossesse médicalement constaté et pendant l’intégralité des périodes de suspension du contrat de travail auxquelles elle a droit au titre du congé de maternité, qu’elle use ou non de ce droit, ainsi que pendant les quatre semaines suivant l’expiration de ces périodes.

Toutefois, l’employeur peut rompre le contrat s’il justifie d’une faute grave de l’intéressée, non liée à l’état de grossesse, ou de son impossibilité de maintenir ce contrat pour un motif étranger à la grossesse ou à l’accouchement. Dans ce cas, la rupture du contrat de travail ne peut prendre effet ou être notifiée pendant les périodes de suspension du contrat de travail mentionnées au premier alinéa.

Article L1225-4-1

Aucun employeur ne peut rompre le contrat de travail d’un salarié pendant les quatre semaines suivant la naissance de son enfant.

Toutefois, l’employeur peut rompre le contrat s’il justifie d’une faute grave de l’intéressé ou de son impossibilité de maintenir ce contrat pour un motif étranger à l’arrivée de l’enfant.

Article L1225-5

Le licenciement d’une salariée est annulé lorsque, dans un délai de quinze jours à compter de sa notification, l’intéressée envoie à son employeur, dans des conditions déterminées par voie réglementaire, un certificat médical justifiant qu’elle est enceinte.

Ces dispositions ne s’appliquent pas lorsque le licenciement est prononcé pour une faute grave non liée à l’état de grossesse ou par impossibilité de maintenir le contrat pour un motif étranger à la grossesse ou à l’accouchement.

Article L1225-6

Les dispositions des articles L. 1225-4 et L. 1225-5 ne font pas obstacle à l’échéance du contrat de travail à durée déterminée.

Sous-section 2 : Changements temporaires d’affectation

Paragraphe 1 : Nécessité médicale.

Article L1225-7

La salariée enceinte peut être affectée temporairement dans un autre emploi, à son initiative ou à celle de l’employeur, si son état de santé médicalement constaté l’exige.

En cas de désaccord entre l’employeur et la salariée ou lorsque le changement intervient à l’initiative de l’employeur, seul le médecin du travail peut établir la nécessité médicale du changement d’emploi et l’aptitude de la salariée à occuper le nouvel emploi envisagé.

L’affectation dans un autre établissement est subordonnée à l’accord de l’intéressée.

L’affectation temporaire ne peut excéder la durée de la grossesse et prend fin dès que l’état de santé de la femme lui permet de retrouver son emploi initial.

Le changement d’affectation n’entraîne aucune diminution de rémunération.

Article L1225-8

Lorsque la salariée reprend son travail à l’issue du congé de maternité et si pendant sa grossesse elle a fait l’objet d’un changement d’affectation dans les conditions prévues au présent paragraphe, elle est réintégrée dans l’emploi occupé avant cette affectation.

Paragraphe 2 : Travail de nuit.

Article L1225-9

La salariée en état de grossesse médicalement constaté ou ayant accouché, qui travaille de nuit dans les conditions déterminées à l’article L. 3122-31, est affectée sur sa demande à un poste de jour pendant la durée de sa grossesse et pendant la période du congé postnatal.

Elle est également affectée à un poste de jour pendant la durée de sa grossesse lorsque le médecin du travail constate par écrit que le poste de nuit est incompatible avec son état. Cette période peut être prolongée pendant le congé postnatal et après son retour de ce congé pour une durée n’excédant pas un mois lorsque le médecin du travail constate par écrit que le poste de nuit est incompatible avec son état.

L’affectation dans un autre établissement est subordonnée à l’accord de la salariée.

Le changement d’affectation n’entraîne aucune diminution de la rémunération.

Article L1225-10

Lorsque l’employeur est dans l’impossibilité de proposer un autre emploi à la salariée travaillant de nuit, il lui fait connaître par écrit, ainsi qu’au médecin du travail, les motifs qui s’opposent à cette affectation.

Le contrat de travail de la salariée est alors suspendu jusqu’à la date du début du congé légal de maternité et éventuellement durant la période complémentaire qui suit la fin de ce congé en application de l’article L. 1225-9.

La salariée bénéficie d’une garantie de rémunération pendant la suspension du contrat de travail, composée de l’allocation journalière prévue à l’article L. 333-1 du code de la sécurité sociale et d’une indemnité complémentaire à la charge de l’employeur, calculée selon les mêmes modalités que celles prévues à l’article L. 1226-1, à l’exception des dispositions relatives à l’ancienneté.

Article L1225-11

Les dispositions du présent paragraphe ne font pas obstacle à l’application des dispositions des articles :

1° L. 1225-4, relatif à la protection contre la rupture du contrat de travail d’une salariée en état de grossesse médicalement constaté ;

2° L. 1225-17, relatif au congé de maternité ;

3° L. 1225-29, relatif à l’interdiction d’emploi postnatal et prénatal ;

4° L. 1226-2, relatif à l’inaptitude consécutive à une maladie ou un accident non professionnel constatée par le médecin du travail ;

5° L. 4624-1, relatif aux mesures individuelles pouvant être proposées par le médecin du travail.

Paragraphe 3 : Exposition à des risques particuliers.

Article L1225-12

L’employeur propose à la salariée qui occupe un poste de travail l’exposant à des risques déterminés par voie réglementaire un autre emploi compatible avec son état :

1° Lorsqu’elle est en état de grossesse médicalement constaté ;

2° Lorsqu’elle a accouché, compte tenu des répercussions sur sa santé ou sur l’allaitement, durant une période n’excédant pas un mois après son retour de congé postnatal.

Article L1225-13

La proposition d’emploi est réalisée au besoin par la mise en oeuvre de mesures temporaires telles que l’aménagement de son poste de travail ou son affectation dans un autre poste de travail. Elle prend en compte les conclusions écrites du médecin du travail et les indications qu’il formule sur l’aptitude de la salariée à exercer l’une des tâches existantes dans l’entreprise.

Ces mesures temporaires n’entraînent aucune diminution de la rémunération.

Article L1225-14

Lorsque l’employeur est dans l’impossibilité de proposer un autre emploi à la salariée, il lui fait connaître par écrit, ainsi qu’au médecin du travail, les motifs qui s’opposent à cette affectation temporaire.

Le contrat de travail de la salariée est alors suspendu jusqu’à la date du début du congé de maternité et, lorsqu’elle a accouché, durant la période n’excédant pas un mois prévue au 2° de l’article L. 1225-12.

La salariée bénéficie d’une garantie de rémunération pendant la suspension du contrat de travail, composée de l’allocation journalière prévue à l’article L. 333-1 du code de la sécurité sociale et d’une indemnité complémentaire à la charge de l’employeur, selon les mêmes modalités que celles prévues par les dispositions mentionnées à l’article L. 1226-1, à l’exception des dispositions relatives à l’ancienneté.

Article L1225-15

Les dispositions du présent paragraphe ne font pas obstacle à l’application des articles :

1° L. 1225-4, relatif à la protection contre la rupture du contrat de travail d’une salariée en état de grossesse médicalement constaté ;

2° L. 1226-2, relatif à l’inaptitude consécutive à une maladie ou un accident non professionnel constatée par le médecin du travail ;

3° L. 4624-1, relatif aux mesures individuelles pouvant être proposées par le médecin du travail.

Sous-section 3 : Autorisations d’absence et congé de maternité.

Article L1225-16

La salariée bénéficie d’une autorisation d’absence pour se rendre aux examens médicaux obligatoires prévus par l’article L. 2122-1 du code de la santé publique dans le cadre de la surveillance médicale de la grossesse et des suites de l’accouchement.

Le conjoint salarié de la femme enceinte ou la personne salariée liée à elle par un pacte civil de solidarité ou vivant maritalement avec elle bénéficie également d’une autorisation d’absence pour se rendre à trois de ces examens médicaux obligatoires au maximum.

Ces absences n’entraînent aucune diminution de la rémunération et sont assimilées à une période de travail effectif pour la détermination de la durée des congés payés ainsi que pour les droits légaux ou conventionnels acquis par la salariée au titre de son ancienneté dans l’entreprise.

Article L1225-17

La salariée a le droit de bénéficier d’un congé de maternité pendant une période qui commence six semaines avant la date présumée de l’accouchement et se termine dix semaines après la date de celui-ci.

A la demande de la salariée et sous réserve d’un avis favorable du professionnel de santé qui suit la grossesse, la période de suspension du contrat de travail qui commence avant la date présumée de l’accouchement peut être réduite d’une durée maximale de trois semaines. La période postérieure à la date présumée de l’accouchement est alors augmentée d’autant.

Lorsque la salariée a reporté après la naissance de l’enfant une partie du congé de maternité et qu’elle se voit prescrire un arrêt de travail pendant la période antérieure à la date présumée de l’accouchement, ce report est annulé et la période de suspension du contrat de travail est décomptée à partir du premier jour de l’arrêt de travail. La période initialement reportée est réduite d’autant.

Article L1225-18

Lorsque des naissances multiples sont prévues, la période de congé de maternité varie dans les conditions suivantes :

1° Pour la naissance de deux enfants, cette période commence douze semaines avant la date présumée de l’accouchement et se termine vingt-deux semaines après la date de l’accouchement. La période de suspension antérieure à la date présumée de l’accouchement peut être augmentée d’une durée maximale de quatre semaines. La période de vingt-deux semaines postérieure à l’accouchement est alors réduite d’autant ;

2° Pour la naissance de trois enfants ou plus, cette période commence vingt-quatre semaines avant la date présumée de l’accouchement et se termine vingt-deux semaines après la date de l’accouchement.

Article L1225-19

Lorsque, avant l’accouchement, la salariée elle-même ou le foyer assume déjà la charge de deux enfants au moins ou lorsque la salariée a déjà mis au monde au moins deux enfants nés viables, le congé de maternité commence huit semaines avant la date présumée de l’accouchement et se termine dix-huit semaines après la date de celui-ci.

A la demande de la salariée et sous réserve d’un avis favorable du professionnel de santé qui suit la grossesse, la période de suspension du contrat de travail qui commence avant la date présumée de l’accouchement peut être réduite d’une durée maximale de trois semaines. La période postérieure à la date présumée de l’accouchement est alors augmentée d’autant.

Lorsque la salariée a reporté après la naissance de l’enfant une partie du congé de maternité et qu’elle se voit prescrire un arrêt de travail pendant la période antérieure à la date présumée de l’accouchement, ce report est annulé et la période de suspension du contrat de travail est décomptée à partir du premier jour de l’arrêt de travail. La période initialement reportée est réduite d’autant.

La période de huit semaines de congé de maternité antérieure à la date présumée de l’accouchement peut être augmentée d’une durée maximale de deux semaines. La période de dix-huit semaines postérieure à la date de l’accouchement est alors réduite d’autant.

Article L1225-20

Lorsque l’accouchement intervient avant la date présumée, le congé de maternité peut être prolongé jusqu’au terme, selon le cas, des seize, vingt-six, trente-quatre ou quarante-six semaines de suspension du contrat auxquelles la salariée a droit, en application des articles L. 1225-17 à L. 1225-19.

Article L1225-21

Lorsqu’un état pathologique est attesté par un certificat médical comme résultant de la grossesse ou de l’accouchement, le congé de maternité est augmenté de la durée de cet état pathologique dans la limite de deux semaines avant la date présumée de l’accouchement et de quatre semaines après la date de celui-ci.

Article L1225-22

Lorsque l’enfant est resté hospitalisé jusqu’à l’expiration de la sixième semaine suivant l’accouchement, la salariée peut reporter à la date de la fin de l’hospitalisation tout ou partie du congé auquel elle peut encore prétendre.

Article L1225-23

Lorsque l’accouchement intervient plus de six semaines avant la date prévue et exige l’hospitalisation postnatale de l’enfant, le congé de maternité est prolongé du nombre de jours courant de la date effective de l’accouchement au début des périodes de congé de maternité mentionnées aux articles L. 1225-17 à L. 1225-19.

Article L1225-24

Le congé de maternité entraîne la suspension du contrat de travail. La salariée avertit l’employeur du motif de son absence et de la date à laquelle elle entend y mettre fin.

La durée de ce congé est assimilée à une période de travail effectif pour la détermination des droits que la salariée tient de son ancienneté.

Article L1225-25

A l’issue du congé de maternité, la salariée retrouve son précédent emploi ou un emploi similaire assorti d’une rémunération au moins équivalente.

Article L1225-26

En l’absence d’accord collectif de branche ou d’entreprise déterminant des garanties d’évolution de la rémunération des salariées pendant le congé de maternité et à la suite de ce congé au moins aussi favorables que celles mentionnées dans le présent article, cette rémunération, au sens de l’article L. 3221-3, est majorée, à la suite de ce congé, des augmentations générales ainsi que de la moyenne des augmentations individuelles perçues pendant la durée de ce congé par les salariés relevant de la même catégorie professionnelle ou, à défaut, de la moyenne des augmentations individuelles dans l’entreprise.

Cette règle n’est pas applicable aux accords collectifs de branche ou d’entreprise conclus antérieurement à l’entrée en vigueur de la loi n° 2006-340 du 23 mars 2006 relative à l’égalité salariale entre les femmes et les hommes.

Article L1225-27

La salariée qui reprend son activité à l’issue d’un congé de maternité a droit à l’entretien professionnel mentionné au I de l’article L. 6315-1.

Article L1225-28

En cas de décès de la mère au cours de la période d’indemnisation définie au premier alinéa de l’article L. 331-6 du code de la sécurité sociale, le père peut suspendre son contrat de travail pendant une période au plus égale à la durée d’indemnisation restant à courir, définie au même premier alinéa, le cas échéant reportée en application du deuxième alinéa du même article.

L’intéressé avertit son employeur du motif de son absence et de la date à laquelle il entend mettre fin à la suspension de son contrat de travail. Le père bénéficie alors de la protection contre le licenciement prévue aux articles L. 1225-4 et L. 1225-5.

Lorsque le père de l’enfant n’exerce pas son droit, le bénéfice de celui-ci est accordé au conjoint salarié de la mère ou à la personne salariée liée à elle par un pacte civil de solidarité ou vivant maritalement avec elle.

Sous-section 4 : Interdiction d’emploi prénatal et postnatal.

Article L1225-29

Il est interdit d’employer la salariée pendant une période de huit semaines au total avant et après son accouchement.

Il est interdit d’employer la salariée dans les six semaines qui suivent son accouchement.

Sous-section 5 : Dispositions particulières à l’allaitement.

Article L1225-30

Pendant une année à compter du jour de la naissance, la salariée allaitant son enfant dispose à cet effet d’une heure par jour durant les heures de travail.

Article L1225-31

La salariée peut allaiter son enfant dans l’établissement.

Article L1225-32

Tout employeur employant plus de cent salariées peut être mis en demeure d’installer dans son établissement ou à proximité des locaux dédiés à l’allaitement.

Article L1225-33

Un décret en Conseil d’Etat détermine, suivant l’importance et la nature des établissements, les conditions d’application de la présente sous-section.

Sous-section 6 : Démission.

Article L1225-34

La salariée en état de grossesse médicalement constaté peut rompre son contrat de travail sans préavis et sans devoir d’indemnité de rupture.

Section 2 : Congé de paternité et d’accueil de l’enfant.

Article L1225-35

Après la naissance de l’enfant et dans un délai déterminé par décret, le père salarié ainsi que, le cas échéant, le conjoint salarié de la mère ou la personne salariée liée à elle par un pacte civil de solidarité ou vivant maritalement avec elle bénéficient d’un congé de paternité et d’accueil de l’enfant de onze jours consécutifs ou de dix-huit jours consécutifs en cas de naissances multiples.

Le congé de paternité et d’accueil de l’enfant entraîne la suspension du contrat de travail.

Le salarié qui souhaite bénéficier du congé de paternité et d’accueil de l’enfant avertit son employeur au moins un mois avant la date à laquelle il envisage de le prendre, en précisant la date à laquelle il entend y mettre fin.

Article L1225-36

A l’issue du congé de paternité et d’accueil de l’enfant, le salarié retrouve son précédent emploi ou un emploi similaire assorti d’une rémunération au moins équivalente.

Section 3 : Congés d’adoption.

Article L1225-37

Le salarié à qui l’autorité administrative ou tout organisme désigné par voie réglementaire confie un enfant en vue de son adoption a le droit de bénéficier d’un congé d’adoption d’une durée de dix semaines au plus à dater de l’arrivée de l’enfant au foyer. Ce congé peut précéder de sept jours consécutifs, au plus, l’arrivée de l’enfant au foyer.

Le congé d’adoption est porté à :

1° Dix-huit semaines lorsque l’adoption porte à trois ou plus le nombre d’enfants dont le salarié ou le foyer assume la charge ;

2° Vingt-deux semaines en cas d’adoptions multiples.

Article L1225-38

Le congé d’adoption suspend le contrat de travail.

Pendant la suspension, les parents salariés bénéficient de la protection contre le licenciement prévue aux articles L. 1225-4 et L. 1225-5. L’application de ces articles ne fait pas obstacle à l’échéance du contrat de travail à durée déterminée.

Article L1225-39

Le licenciement d’un salarié est annulé lorsque, dans un délai de quinze jours à compter de sa notification, l’intéressé envoie à son employeur, dans des conditions déterminées par voie réglementaire, une attestation justifiant l’arrivée à son foyer, dans un délai de quinze jours, d’un enfant placé en vue de son adoption. Cette attestation est délivrée par l’autorité administrative ou par l’organisme autorisé pour l’adoption qui procède au placement.

Ces dispositions ne s’appliquent pas lorsque le licenciement est prononcé pour une faute grave non liée à l’adoption ou par impossibilité de maintenir le contrat de travail pour un motif étranger à l’adoption.

Article L1225-40

Lorsque la durée du congé d’adoption est répartie entre les deux parents, l’adoption d’un enfant par un couple de parents salariés ouvre droit à onze jours supplémentaires de congé d’adoption ou à dix-huit jours en cas d’adoptions multiples.

La durée du congé ne peut être fractionnée qu’en deux périodes, dont la plus courte est au moins égale à onze jours.

Ces deux périodes peuvent être simultanées.

Article L1225-41

Le salarié titulaire de l’agrément mentionné aux articles L. 225-2 et L. 225-17 du code de l’action sociale et des familles bénéficie du congé d’adoption lorsqu’il adopte ou accueille un enfant en vue de son adoption par décision de l’autorité étrangère compétente, à condition que l’enfant ait été autorisé, à ce titre, à entrer sur le territoire national.

Article L1225-42

Le salarié avertit l’employeur du motif de son absence et de la date à laquelle il entend mettre fin à la suspension de son contrat de travail.

La durée du congé d’adoption est assimilée à une période de travail effectif pour la détermination des droits que le salarié tient de son ancienneté.

Article L1225-43

A l’issue du congé d’adoption, le salarié retrouve son précédent emploi ou un emploi similaire assorti d’une rémunération au moins équivalente.

Article L1225-44

En l’absence d’accord collectif de branche ou d’entreprise déterminant des garanties d’évolution de la rémunération des salariés, pendant le congé d’adoption et à la suite de ce congé, au moins aussi favorables que celles mentionnées dans le présent article, cette rémunération, au sens de l’article L. 3221-3, est majorée, à la suite de ce congé, des augmentations générales ainsi que de la moyenne des augmentations individuelles perçues pendant la durée de ce congé par les salariés relevant de la même catégorie professionnelle ou, à défaut, de la moyenne des augmentations individuelles dans l’entreprise.

Cette règle n’est pas applicable aux accords collectifs de branche ou d’entreprise conclus antérieurement à l’entrée en vigueur de la loi n° 2006-340 du 23 mars 2006 relative à l’égalité salariale entre les femmes et les hommes.

Article L1225-45

Toute stipulation d’une convention ou d’un accord collectif de travail comportant en faveur des salariées en congé de maternité un avantage lié à la naissance s’applique de plein droit aux salariés en congé d’adoption.

Article L1225-46

Tout salarié titulaire de l’agrément mentionné aux articles L. 225-2 et L. 225-17 du code de l’action sociale et des familles a le droit de bénéficier d’un congé d’adoption internationale et extra-métropolitaine non rémunéré lorsque, en vue de l’adoption d’un enfant, il se rend à l’étranger ou dans un département d’outre-mer, une collectivité d’outre-mer ou en Nouvelle-Calédonie, depuis un département métropolitain, un autre département d’outre-mer ou depuis Saint-Barthélemy, Saint-Martin ou Saint-Pierre-et-Miquelon.

Le droit au congé est ouvert pour une durée maximale de six semaines par agrément.

Le salarié informe son employeur au moins deux semaines avant son départ du point de départ et de la durée envisagée du congé.

Le salarié a le droit de reprendre son activité initiale lorsqu’il interrompt son congé avant la date prévue.

A l’issue de son congé, le salarié retrouve son précédent emploi ou un emploi similaire assorti d’une rémunération au moins équivalente.

Article L1225-46-1

Le salarié qui reprend son activité initiale à l’issue des congés d’adoption mentionnés à la présente section a droit à l’entretien professionnel mentionné au I de l’article L. 6315-1.

Section 4 : Congés d’éducation des enfants

Sous-section 1 : Congé parental d’éducation et passage à temps partiel.

Article L1225-47

Pendant la période qui suit l’expiration du congé de maternité ou d’adoption, tout salarié justifiant d’une ancienneté minimale d’une année à la date de naissance de son enfant, adopté ou confié en vue de son adoption, ou de l’arrivée au foyer d’un enfant qui n’a pas encore atteint l’âge de la fin de l’obligation scolaire a le droit :

1° Soit au bénéfice d’un congé parental d’éducation durant lequel le contrat de travail est suspendu ;

2° Soit à la réduction de sa durée de travail, sans que cette activité à temps partiel puisse être inférieure à seize heures hebdomadaires.

Article L1225-48

Le congé parental d’éducation et la période d’activité à temps partiel ont une durée initiale d’un an au plus. Ils peuvent être prolongés deux fois pour prendre fin au plus tard au terme des périodes définies aux deuxième et quatrième alinéas, quelle que soit la date de leur début.

Le congé parental d’éducation et la période d’activité à temps partiel prennent fin au plus tard au troisième anniversaire de l’enfant.

En cas de naissances multiples, le congé parental d’éducation peut être prolongé jusqu’à l’entrée à l’école maternelle des enfants. Pour les naissances multiples d’au moins trois enfants ou les arrivées simultanées d’au moins trois enfants adoptés ou confiés en vue d’adoption, il peut être prolongé cinq fois pour prendre fin au plus tard au sixième anniversaire des enfants.

En cas d’adoption d’un enfant de moins de trois ans, le congé parental et la période d’activité à temps partiel prennent fin à l’expiration d’un délai de trois ans à compter de l’arrivée au foyer de l’enfant.

Lorsque l’enfant adopté ou confié en vue de son adoption est âgé de plus de trois ans mais n’a pas encore atteint l’âge de la fin de l’obligation scolaire, le congé parental et la période d’activité à temps partiel ne peuvent excéder une année à compter de l’arrivée au foyer.

Article L1225-49

En cas de maladie, d’accident ou de handicap graves de l’enfant appréciés selon des modalités définies par décret en Conseil d’Etat, le congé parental et la période d’activité à temps partiel prennent fin au plus tard une année après les dates limites définies à l’article L. 1225-48.

Article L1225-50

Le salarié informe son employeur du point de départ et de la durée de la période pendant laquelle il entend bénéficier soit d’un congé parental d’éducation, soit d’une réduction de sa durée du travail.

Lorsque cette période suit immédiatement le congé de maternité ou le congé d’adoption, le salarié informe l’employeur au moins un mois avant le terme de ce congé. Dans le cas contraire, l’information est donnée à l’employeur deux mois au moins avant le début du congé parental d’éducation ou de l’activité à temps partiel.

Article L1225-51

Lorsque le salarié entend prolonger ou modifier son congé parental d’éducation ou sa période d’activité à temps partiel, il en avertit l’employeur au moins un mois avant le terme initialement prévu et l’informe de son intention soit de transformer le congé parental en activité à temps partiel, soit de transformer l’activité à temps partiel en congé parental.

Toutefois, pendant la période d’activité à temps partiel ou à l’occasion des prolongations de celle-ci, le salarié ne peut pas modifier la durée du travail initialement choisie sauf accord de l’employeur ou lorsqu’une convention ou un accord collectif de travail le prévoit expressément.

Article L1225-52

En cas de décès de l’enfant ou de diminution importante des ressources du foyer, le salarié a le droit :

1° S’il bénéficie du congé parental d’éducation, soit de reprendre son activité initiale, soit d’exercer son activité à temps partiel dans la limite de la durée initialement prévue par le contrat de travail ;

2° S’il travaille à temps partiel pour élever un enfant, de reprendre son activité initiale et, avec l’accord de l’employeur, d’en modifier la durée.

Le salarié adresse une demande motivée à l’employeur un mois au moins avant la date à laquelle il entend bénéficier de ces dispositions.

Article L1225-53

Le salarié en congé parental d’éducation ou qui travaille à temps partiel pour élever un enfant ne peut exercer par ailleurs aucune activité professionnelle autre que les activités d’assistance maternelle définies par le titre II du livre IV du code de l’action sociale et des familles.

Article L1225-54

La durée du congé parental d’éducation est prise en compte pour moitié pour la détermination des droits que le salarié tient de son l’ancienneté.

Article L1225-55

A l’issue du congé parental d’éducation ou de la période de travail à temps partiel ou dans le mois qui suit la demande motivée de reprise de l’activité initiale mentionnée à l’article L. 1225-52, le salarié retrouve son précédent emploi ou un emploi similaire assorti d’une rémunération au moins équivalente.

Article L1225-56

Au cours du congé parental d’éducation ou d’une période d’activité à temps partiel pour élever un enfant, le salarié a le droit de suivre, à son initiative, une action de formation du même type que celles définies au 10° de l’article L. 6313-1.

Pendant cette période, il n’est pas rémunéré.

Il bénéficie de la législation de sécurité sociale relative à la protection en matière d’accidents du travail et de maladies professionnelles prévue à l’article L. 6342-5 pour les stagiaires de la formation professionnelle.

Article L1225-57

Le salarié qui reprend son activité initiale à l’issue du congé parental d’éducation ou d’une période d’activité à temps partiel pour élever un enfant a droit à l’entretien professionnel mentionné au I de l’article L. 6315-1.

Au cours de cet entretien, l’employeur et le salarié organisent le retour à l’emploi du salarié ; ils déterminent les besoins de formation du salarié et examinent les conséquences éventuelles du congé sur sa rémunération et l’évolution de sa carrière.

A la demande du salarié, l’entretien peut avoir lieu avant la fin du congé parental d’éducation.

Article L1225-58

Le salarié bénéficiant d’un congé parental d’éducation ou exerçant son activité à temps partiel pour élever un enfant bénéficie de plein droit du bilan de compétences mentionné à l’article L. 6313-1, dans les conditions d’ancienneté mentionnées à l’article L. 1225-47.

Article L1225-59

Le salarié reprenant son activité initiale bénéficie d’un droit à une action de formation professionnelle, notamment en cas de changement de techniques ou de méthodes de travail.

Le salarié peut également bénéficier de ce droit avant l’expiration de la période pendant laquelle il entendait bénéficier d’un congé parental d’éducation ou d’une période d’activité à temps partiel. Dans ce cas, il est mis fin au congé parental d’éducation ou à l’exercice d’une activité à temps partiel pour élever un enfant.

Article L1225-60

Les salariés mentionnés à la présente section ne sont pas pris en compte dans les 2 % de salariés prévus aux articles L. 6322-7 et L. 6322-8. pouvant être simultanément absents au titre du congé individuel de formation.

Sous-section 2 : Congés pour maladie d’un enfant

Paragraphe 1 : Congé pour enfant malade.

Article L1225-61

Le salarié bénéficie d’un congé non rémunéré en cas de maladie ou d’accident, constatés par certificat médical, d’un enfant de moins de seize ans dont il assume la charge au sens de l’article L. 513-1 du code de la sécurité sociale.

La durée de ce congé est au maximum de trois jours par an. Elle est portée à cinq jours si l’enfant est âgé de moins d’un an ou si le salarié assume la charge de trois enfants ou plus âgés de moins de seize ans.

Paragraphe 2 : Congé de présence parentale.

Article L1225-62

Le salarié dont l’enfant à charge au sens de l’article L. 513-1 du code de la sécurité sociale et remplissant l’une des conditions prévues par l’article L. 512-3 du même code est atteint d’une maladie, d’un handicap ou victime d’un accident d’une particulière gravité rendant indispensables une présence soutenue et des soins contraignants bénéficie, pour une période déterminée par décret, d’un congé de présence parentale.

Le nombre de jours de congés dont peut bénéficier le salarié au titre du congé de présence parentale est au maximum de trois cent dix jours ouvrés. Aucun de ces jours ne peut être fractionné.

La durée initiale du congé est celle définie dans le certificat médical mentionné à l’article L. 544-2 du code de la sécurité sociale. Cette durée fait l’objet d’un nouvel examen selon une périodicité définie par décret.

Au-delà de la période déterminée au premier alinéa, le salarié peut à nouveau bénéficier d’un congé de présence parentale, en cas de rechute ou de récidive de la pathologie de l’enfant au titre de laquelle un premier congé a été accordé, dans le respect des dispositions du présent article et des articles L. 1225-63 à L. 1225-65.

Article L1225-63

Le salarié informe l’employeur de sa volonté de bénéficier du congé de présence parentale au moins quinze jours avant le début du congé.

Chaque fois qu’il souhaite prendre un ou plusieurs jours de congé, il en informe l’employeur au moins quarante-huit heures à l’avance.

Article L1225-64

A l’issue du congé de présence parentale, le salarié retrouve son précédent emploi ou un emploi similaire assorti d’une rémunération au moins équivalente.

En cas de décès de l’enfant ou de diminution importante des ressources du foyer, le salarié qui a accompli la formalité prévue à l’article L. 1225-52 retrouve son précédent emploi ou un emploi similaire assorti d’une rémunération au moins équivalente.

Article L1225-65

La durée du congé de présence parentale est prise en compte pour moitié pour la détermination des droits que le salarié tient de son ancienneté.

Paragraphe 3 : Don de jours de repos à un parent d’enfant gravement malade

Article L1225-65-1

Un salarié peut, sur sa demande et en accord avec l’employeur, renoncer anonymement et sans contrepartie à tout ou partie de ses jours de repos non pris, qu’ils aient été affectés ou non sur un compte épargne temps, au bénéfice d’un autre salarié de l’entreprise qui assume la charge d’un enfant âgé de moins de vingt ans atteint d’une maladie, d’un handicap ou victime d’un accident d’une particulière gravité rendant indispensables une présence soutenue et des soins contraignants. Le congé annuel ne peut être cédé que pour sa durée excédant vingt-quatre jours ouvrables.

Le salarié bénéficiaire d’un ou plusieurs jours cédés en application du premier alinéa bénéficie du maintien de sa rémunération pendant sa période d’absence. Cette période d’absence est assimilée à une période de travail effectif pour la détermination des droits que le salarié tient de son ancienneté. Le salarié conserve le bénéfice de tous les avantages qu’il avait acquis avant le début de sa période d’absence.

Article L1225-65-2

La particulière gravité de la maladie, du handicap ou de l’accident mentionnés au premier alinéa de l’article L. 1225-65-1 ainsi que le caractère indispensable d’une présence soutenue et de soins contraignants sont attestés par un certificat médical détaillé, établi par le médecin qui suit l’enfant au titre de la maladie, du handicap ou de l’accident.

Sous-section 3 : Démission pour élever un enfant.

Article L1225-66

Pour élever son enfant, le salarié peut, sous réserve d’en informer son employeur au moins quinze jours à l’avance, rompre son contrat de travail à l’issue du congé de maternité ou d’adoption ou, le cas échéant, deux mois après la naissance ou l’arrivée au foyer de l’enfant, sans être tenu de respecter le délai de préavis, ni de devoir de ce fait d’indemnité de rupture.

Article L1225-67

Dans l’année suivant la rupture de son contrat, le salarié peut solliciter sa réembauche.

Le salarié bénéficie alors pendant un an d’une priorité de réembauche dans les emplois auxquels sa qualification lui permet de prétendre.

L’employeur lui accorde, en cas de réemploi, le bénéfice de tous les avantages qu’il avait acquis au moment de son départ.

Article L1225-68

Le salarié réembauché dans l’entreprise en application de l’article L. 1225-67 bénéficie d’un droit à une action de formation professionnelle, notamment en cas de changement de techniques ou de méthodes de travail.

Article L1225-69

Les salariés mentionnés à la présente sous-section ne sont pas pris en compte dans les 2 % de salariés prévus aux articles L. 6322-7 et L. 6322-8 pouvant être simultanément absents au titre du congé individuel de formation.

Section 5 : Sanctions.

Article L1225-70

Toute convention contraire aux articles L. 1225-1 à L. 1225-28 et L. 1225-35 à L. 1225-69, relatifs à la maternité, la paternité, l’adoption et l’éducation des enfants est nulle.

Article L1225-71

L’inobservation par l’employeur des dispositions des articles L. 1225-1 à L. 1225-28 et L. 1225-35 à L. 1225-69 peut donner lieu à l’attribution de dommages et intérêts au profit du bénéficiaire, en plus de l’indemnité de licenciement.

Lorsque, en application des dispositions du premier alinéa, le licenciement est nul, l’employeur verse le montant du salaire qui aurait été perçu pendant la période couverte par la nullité.

Section 6 : Dispositions d’application.

Article L1225-72

Un décret en Conseil d’Etat détermine les modalités d’application des articles L. 1225-1 à L. 1225-28 et L. 1225-35 à L. 1225-69 ainsi que le régime des sanctions applicables à l’employeur qui méconnaît leurs dispositions.

Chapitre VI : Maladie, accident et inaptitude médicale

Section 1 : Absences pour maladie ou accident.

Article L1226-1

Tout salarié ayant une année d’ancienneté dans l’entreprise bénéficie, en cas d’absence au travail justifiée par l’incapacité résultant de maladie ou d’accident constaté par certificat médical et contre-visite s’il y a lieu, d’une indemnité complémentaire à l’allocation journalière prévue à l’article L. 321-1 du code de la sécurité sociale, à condition :

1° D’avoir justifié dans les quarante-huit heures de cette incapacité ;

2° D’être pris en charge par la sécurité sociale ;

3° D’être soigné sur le territoire français ou dans l’un des autres Etats membres de la Communauté européenne ou dans l’un des autres Etats partie à l’accord sur l’Espace économique européen.

Ces dispositions ne s’appliquent pas aux salariés travaillant à domicile, aux salariés saisonniers, aux salariés intermittents et aux salariés temporaires.

Un décret en Conseil d’Etat détermine les formes et conditions de la contre-visite mentionnée au premier alinéa.

Le taux, les délais et les modalités de calcul de l’indemnité complémentaire sont déterminés par voie réglementaire.

Article L1226-1-1

Le contrat de travail d’un salarié atteint d’une maladie ou victime d’un accident non professionnel demeure suspendu pendant les périodes au cours desquelles il suit les actions mentionnées à l’article L. 323-3-1 du code de la sécurité sociale dans les conditions prévues à ce même article.

Section 2 : Inaptitude consécutive à une maladie ou un accident non professionnel - Maladie grave

Sous-section 1 : Inaptitude consécutive à une maladie ou un accident non professionnel.

Article L1226-2

Lorsque, à l’issue des périodes de suspension du contrat de travail consécutives à une maladie ou un accident non professionnel, le salarié est déclaré inapte par le médecin du travail à reprendre l’emploi qu’il occupait précédemment, l’employeur lui propose un autre emploi approprié à ses capacités.

Cette proposition prend en compte les conclusions écrites du médecin du travail et les indications qu’il formule sur l’aptitude du salarié à exercer l’une des tâches existantes dans l’entreprise.

L’emploi proposé est aussi comparable que possible à l’emploi précédemment occupé, au besoin par la mise en oeuvre de mesures telles que mutations, transformations de postes de travail ou aménagement du temps de travail.

Article L1226-3

Le contrat de travail du salarié déclaré inapte peut être suspendu pour lui permettre de suivre un stage de reclassement professionnel.

Article L1226-4

Lorsque, à l’issue d’un délai d’un mois à compter de la date de l’examen médical de reprise du travail, le salarié déclaré inapte n’est pas reclassé dans l’entreprise ou s’il n’est pas licencié, l’employeur lui verse, dès l’expiration de ce délai, le salaire correspondant à l’emploi que celui-ci occupait avant la suspension de son contrat de travail.

Ces dispositions s’appliquent également en cas d’inaptitude à tout emploi dans l’entreprise constatée par le médecin du travail.

En cas de licenciement, le préavis n’est pas exécuté et le contrat de travail est rompu à la date de notification du licenciement. Le préavis est néanmoins pris en compte pour le calcul de l’indemnité mentionnée à l’article L. 1234-9. Par dérogation à l’article L. 1234-5, l’inexécution du préavis ne donne pas lieu au versement d’une indemnité compensatrice.

Article L1226-4-1

En cas de licenciement prononcé dans le cas visé à l’article L. 1226-4, les indemnités dues au salarié au titre de la rupture sont prises en charge soit directement par l’employeur, soit au titre des garanties qu’il a souscrites à un fonds de mutualisation.

La gestion de ce fonds est confiée à l’association prévue à l’article L. 3253-14.

Article L1226-4-2

Les dispositions visées à l’article L. 1226-4 s’appliquent également aux salariés en contrat de travail à durée déterminée.

Article L1226-4-3

La rupture du contrat à durée déterminée prononcée en cas d’inaptitude ouvre droit, pour le salarié, à une indemnité dont le montant ne p