Code de l'action sociale et des familles

Version consolidée au 14 mai 2005 (version 47ab3fc)

Partie législative

Livre Ier : Dispositions générales

Titre II : Compétences

Chapitre Ier : Collectivités publiques et organismes responsables

Section 3 : Etat.

Article L121-10-1

Les actions menées à l’égard des Français de l’étrangerétablis hors de France en difficulté, en particulier les personnes âgées ou handicapées, relèvent de la compétence de l’Etat.

Ces personnes peuvent bénéficier, sous conditions, de secours et aides prélevés sur les crédits d’assistance aux Français de l’étrangerétablis hors de France du ministère des affaires étrangères, et d’autres mesures appropriées tenant compte de la situation économique et sociale du pays de résidence.

L’Assemblée des Français de l’étranger, la commission permanente pour la protection sociale des Français de l’étranger et, dans chaque pays considéré, le comité consulaire compétent sont consultés sur la politique d’aide sociale aux Français de l’étranger.établis hors de France.

Livre II : Différentes formes d'aide et d'action sociales

Titre IV : Personnes handicapées

Chapitre Ier : Dispositions générales.

Article L241-3

Une carte d’invalidité est délivrée à titre définitif ou pour une durée déterminée par la commission mentionnée à l’article L. 146-9 à toute personne dont le taux d’incapacité permanente est au moins de 80 %, apprécié suivant des référentiels définis par voie réglementaire, ou qui a été classée en 3e catégorie de la pension d’invalidité de la sécurité sociale. Cette carte permet notamment d’obtenir une priorité d’accès aux places assises dans les transports en commun, dans les espaces et salles d’attente ainsi que dans les établissements et les manifestations accueillant du public, tant pour son titulaire que pour la personne qui l’accompagne dans ses déplacements. Elle permet également d’obtenir une priorité dans les files d’attente. Cette disposition doit être rappelée par un affichage clair et visible dans les lieux dans lesquels ce droit s’exerce.

Les dispositions du présent article sont applicables aux Français établis hors de France.